« Electronic Arts élue pire société aux USA » : Peter Moore répond et admet des erreurs

«La culture du joueur au centre des décisions» , - 4 réaction(s)

Souvenez-vous, c’était en 2012. Electronic Arts se faisait élire « Pire société » aux USA par le site Consumerist. Nous avions relayé la nouvelle avec des joueurs qui demandaient à EA d’« arrêtez de traiter vos clients fidèles comme de la merde ». Mais pire encore, Electronic Arts était de nouveau l’heureuse élue en 2013 également avec 78% des votes. En cause, des problèmes avec SimCity 5 ou encore le programme Origin et les nombreuses fermetures de studios appréciés des joueurs. C’est quelques années après que Peter Moore s’exprime réellement sur le sujet, en admettant des erreurs.

Être élue pire société d’un pays, ça doit quand même faire bizarre. Le 5 avril 2013, Peter Moore publiait un billet sur le blog EA intitulé « Nous pouvons faire mieux ». Il admettait avoir fait des erreurs, notamment en fermant certains serveurs trop tôt, en sortant des jeux moyens, ou encore en faisant de la sortie de SimCity un fiasco total. Il n’était évidemment pas d’accord avec beaucoup de plaintes citées dans l’article et terminait son post par l’expression The tallest trees catch the most wind en se disant fier et insoumis.

Depuis, Electronic Arts a évidemment pris en compte certains des nombreux reproches des joueurs et Peter Moore l’a expliqué récemment auprès d’IGN dans la vidéo ci-dessous.

Oui c’était ridicule [d’être nommée pire société des USA] . Et c’était aussi le moment de la crise des sub-primes ; les banques mettaient des centaines de milliers de personnes à la rue. Vous vous défendez, vous vous dites que c’est stupide et ridicule, et puis ensuite on se dit que peut-être qu’il y a une once de vérité là-dedans. Peut-être que c’est le moment de prendre du recul, de se regarder dans le miroir, de regarder qui nous sommes, voir comment nous sommes perçus, et ce que nous avons besoin pour faire pour changer quelque chose à ce sujet.

La perception, c’est la réalité. Donc si la perception est que nous ne sommes pas une entreprise qui place les joueurs en priorité, alors comment pouvons-nous changer cela ?

On apprend que Peter Moore a décidé de créer un comité chez EA qui scrutait les sites tels que Reddit et NeoGaf pour comprendre si ce que disaient les gens sur EA était vrai. Et Peter Moore admet : « nous étions bien coupables sur certains points », reporte Gamespot.

Petit à petit, Electronic Arts s’est questionné, est allé consulter d’autres sociétés qui avaient les mêmes problématiques, et agences marketing. Peter Moore indique avoir beaucoup appris de tout ça et de la façon dont son entreprise était perçue. Leur mantra était désormais player-first.

En 2014, le PDG de EA Andrew Wilson, remplaçant de John Riccitiello, rappelait à Bloomberg sa volonté de placer le joueur au centre des décisions, ce qui pouvait impliquer des jeux repoussés pour être peaufinés ou de mettre à disposition des bêtas plus tôt dans le processus de développement de leurs jeux. Ce serait également grâce à cette stratégie « player first » qu’un nouvel épisode de la série Need for Speed n’a pas vu le jour en 2014.

En bourse, l’action Electronic Arts valait quelques $68 en 2005 avant de s’écrouler sous la barre des $12 en 2012. Depuis, l’action n’a fait que grimper et se valorise aujourd’hui à $81, signe que la confiance accordée dans l’entreprise s’est largement redressée.

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

4 reactions

jmabate

02 sep 2016 @ 14:37

EA est un éditeur qui ne m’a jamais attiré ! sur 16 bit, ils ont fait quelques perles comme road rash, desert strike et le fameux Fifa soccer et à part leur studio Esport, ils ont simplement acheté les studio qui on lancé des IP qui ont bien marché au bon moment...Maxis (simcity), Criterion (burn out), DIce (rally sport challenge et battlefield), Bioware (baldur’s gate, kotor et mass effect), popcap games (plant vs zombies). bref, c’est une entreprise qui vend énormément de jeux mais quand je regarde ma collection 1985-2016, EA n’est que très peu représenté du fait que je ne suis pas un joueur de jeux de sport et que pour les autres, EA est simplement un éditeur.

avec la licence star wars je serais plus attentif à leur égard.

eykxas

02 sep 2016 @ 15:34

Pour ma part j’ai toujours considéré EA comme une bonne boîte de même qu’Ubisoft ou Activision. Quand je vois ce que les « joueurs » disent, je ne vois que des rageux de tout bords. Je ne sais pas combien j’ai de jeux EA (au moins plus de 50) mais je n’ai jamais eu à y redire. La seule chose ou j’étais en désaccord avec EA c’était pour la fermeture de Battleforge.

ludofast

02 sep 2016 @ 21:27

Personnellement j’ai toujours largement préféré EA à Activision/Blizzard, tant dans leur politique que dans leurs jeux. Et je mets EA au même niveau qu’Ubisoft. Tous loin derrière Microsoft.

ReapingTsi

03 sep 2016 @ 00:21

C est vrai qu EA au debut des annees 2000 et maintenant il y a du mieux quand même !^^ Ubisoft je serai moins tendre car entre assassin’s creed, far cry, the division etc..jsuis moins fan de leurs licences car elles obeissent souvent aux mêmes schemas de progression et..je sais pas je suis pas trop fan quoi !^^’ c est personnel bien sur ! ;) et oui activision et leur mega pdg plus porté sur l argent que notre plaisir ! Comme beaucoup (tous ?) ok mais lui particulierement. Et qui ne s en cache pas d ailleurs..je peux pas le sentir ce kotick..