Test - Wasteland 3 : The Battle of Steeltown - DLC approuvé par les Rangers

«Retour vers le Colorado» , - 0 réaction(s)

Je m’approche fébrilement avec ma Xbox de ce gros monsieur vêtu d’un tablier constellé de taches de boue, de sang séché et de gras. De loin, cela me donnait presque l’impression de contempler une œuvre d’art contemporain, de près, cela me donne juste envie de vomir et d’apporter une touche personnelle à ce tableau. Il se saisit d’une large louche posée à même le zinc dégueulasse de la table qui nous sépare, puis la plonge dans une large marmite encore fumante. “Vous en reprendrez encore un peu ?” me lance-t-il au visage en même temps que les effluves d’une haleine chargée de tabac froid. Je réponds “oui” presque machinalement en tendant ma Xbox. Il me verse alors une grande plâtrée de DLC pour Wasteland 3. Je sens le truc réchauffé, le DLC de trop qui va me rester sur l’estomac pendant des mois, pourtant je repars heureux, le sourire aux lèvres : retourner dans le Colorado avec mes Rangers est peut-être ce que je pouvais espérer de mieux en cette période…

Vous en reprendrez bien encore un peu ?

Steeltown vous attends au Sud-Est de la carte

The Battle of Steeltown est la première grosse extension de Wasteland 3 sorti en août dernier, disponible dans le Xbox Game Pass. À l’époque, on avait particulièrement apprécié son écriture, son humour acide, noir et référencé, ses combats tactiques, un peu moins ses temps de chargement à rallonge. Ces derniers ont été considérablement réduits depuis, ce qui a rendu Wasteland 3 encore plus recommandable à nos yeux. D’autant que l’équipe de InXile n’a pas chômé pour améliorer son jeu. Outre la correction régulière des différents bugs, au fur et à mesure des mises à jour, InXile a amélioré son jeu avec de nouveaux éléments de personnalisation, l’ajout d’un permadeath, la possibilité de réattribuer les points compétences de vos Rangers et tout dernièrement l’apport de l’artisanat et d’un chenil pour gérer votre ménagerie. The Battle of Steeltown arrive sur un jeu peaufiné et prêt pour accueillir un surplus d’aventure.

Une écriture au poil sur fond de revendication de gilets jaunes

Ce premier DLC est disponible dès le niveau 9 pour notre équipe de Rangers, pour peu que l’on soit aussi en mesure de rejoindre l’usine de Steeltown, située au Sud-Est du Colorado. C’est par radio que le Patriarche vous somme d’aller enquêter dans son usine d’approvisionnement qui depuis peu ne fournit plus grand chose. Arrivés sur place, votre équipe de Rangers va se rendre compte que la situation de Steeltown est critique entre les familles des ouvriers à ses portes qui n’ont plus aucune nouvelle de leurs proches, l’attaque régulière de gangs extérieurs, des ouvriers en grève et des gestionnaires dépassés par les décisions étranges de leur sacro-sainte IA. L’ambiance n’est donc pas au beau fixe et les Rangers vont devoir se retrousser les manches pour tenter d’y mettre un peu d’ordre, en prenant bien entendu position entre les différents camps dont les intérêts divergent, et ce n’est pas peu dire. Les choix vont être comme à l’habitude lourds de sens et de conséquences.

Une écriture toujours aussi agréable et des nouveautés de gameplay

Le moteur de calcul gère tout à Steeltown... mais mal

L’écriture est toujours un régal, le contexte de Steeltown offre l’occasion aux auteurs de donner une vision acide et cynique de notre société : consommation, travail, administration, lutte des classes, tout passe à la moulinette caustique des scénaristes. The Battle of Steeltown est un petit concentré d’humour noir comme on les aime. Les quêtes annexes bien que peu nombreuses préservent quelques bonnes surprises comme cette demande déroutante de toilettes par les réfugiés de Steeltown. Bien que courte, comptez entre 5 et 6 heures pour en faire le tour, cette première extension de Wasteland 3 est du point de vue scénaristique bien agréable et s’inscrit parfaitement dans le scénario principal. Toutefois, The Battle of Steeltown ne propose pas seulement une aventure supplémentaire mais aussi de nouveaux éléments de gameplay qui viennent enrichir l’expérience et la rendre encore plus intéressante aux yeux des joueurs chevronnés.

Les nouvelles armes donnent une dimension tactique supplémentaire aux combats

Même si l’aventure est accessible dès le niveau 9 pour nos Rangers, les combats restent nombreux et difficiles. Mieux vaut être rompu aux tactiques de combat et disposer d’un groupe solide et complémentaire avant de partir visiter l’usine géante en bleu de travail. Les combats frontaux sont moins fréquents, on trouve plus souvent des chemins alternatifs pouvant nous donner un avantage certain sur nos adversaires et c’est même recommandé dans la plupart des cas ! The Battle of Steeltown introduit deux nouvelles mécaniques aux combats. La première est l’apparition d’armes non létales, essentielles pour préserver la vie de la main-d’œuvre qualifiée mais assez hostile parfois de l’usine. L’utilisation de ces dernières intègre un nouveau statut qui, cumulé 10 fois, met la cible hors combat. L’autre mécanique concerne une plus grande place laissée aux attaques élémentaires avec de nouvelles armes, des boucliers et des effets croissants dans le temps. Ces nouveautés rendent les combats plus tactiques mais plus difficiles aussi. Vos qualités de stratège sont mises à rude épreuve et c’est tant mieux ! Le test a été effectué sur Xbox One et Xbox One X.

Bilan

On a aimé :
  • Une écriture toujours aussi corrosive et débordante d’humour noir
  • Une extension bien intégrée à l’aventure principale
  • Des nouveautés de gameplay appréciables pour les Rangers aguerris...
On n’a pas aimé :
  • ...mais qui peuvent rendre les combats trop difficiles pour les autres
Je peux en avoir encore un peu, s’il vous plaît ?

Notre visite du Colorado de Wasteland 3 avait beau dater un peu, force est de constater qu’y retourner pour l’extension The Battle of Steeltown s’est fait avec grand plaisir. Les Rangers sont toujours partants pour un surplus d’adrénaline, d’argent, d’armes, de combats et de rencontres avec des tarés, des fous sanguinaires, des robots existentialistes et des ouvriers philosophes. The Battle of Steeltown nous offre une écriture toujours aussi “fine”, des combats plus tactiques et agrémentés de nouveautés qui nous obligent de changer radicalement notre approche pourtant bien huilée. La première extension de Wasteland 3 est certes courte mais vaut largement son prix de 13,99 euros ou même moins pour les abonnés du Xbox Game Pass.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Wasteland 3

PEGI 0

Genre : RPG

Editeur : InXile Entertainment

Développeur : inXile entertainment

Date de sortie : 28/08/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Steam