Test - Aliens Colonial Marines

«Haleine colossal narines» , - 5 réaction(s)

Dans ce noir intersidéral, la vue gênée à cause d’une énième attaque de ces Xénomorphes, je me tiens seul entouré de cadavres. Mais je ne céderai pas. Je survivrai coûte que coûte ! Foi de marine ! Il me faut d’abord réparer le générateur de courant afin d’améliorer mes chances de survie, et trouver de quoi soigner mes yeux dont la vue est parasitée par de nombreux et fins traits.
Une grande inspiration, puis une grande expiration furent le départ de cette opération primordiale, enchaîné par mon petit rituel qui était de remettre mes cheveux en arrière… mais… j’y vois bien à nouveau ! Ce n’étaient que mes cheveux ! Le moral gonflé à bloc, je m’élançais vers le lieu où se trouvait la boite électrique, mais ce fut sans compter sur le fait que je venais de trébucher sur un cadavre, me faisant me cogner la tête contre le mur.
Miracle ! La lumière revint !
Quelqu’un avait probablement du appuyer sur l’interrupteur, me croyant mort. J’en profitai pour rebalancer quelques coups de pieds dans le cadavre de la créature que j’avais combattue dans l’obscurité, puis me mis à observer son corps sans vie pour la première fois. Quelle bête hideuse, malfaisante et sans vie. C’est qu’elle m’avait donné du mal avec ses membres humanoïdes crochus et cette tête déformée baveuse et à la dentition plus que douteuse, on aurait dit ma belle-mè… Et crotte ! Encore une que je zigouille ! Bon c’est décidé, j’arrête de jouer aux jeux Aliens dans le noir !

Putain, 6 ans !

Vive photoshop !

Six ans de développement pour ce titre de Sega développé par Gearbox à qui l’on doit les excellents Borderlands. Malheureusement, le développement chaotique, puis les nombreux reports ont fait que tout le travail a été sous-traité. Et le glas sonne rapidement : on est loin de la qualité Gearbox. Le visuel, malgré quelques effets et textures sympatoches, semble tout droit sorti des débuts de la machine. Le reste suit le même chemin, entre animations totalement à côté de la plaque, et bugs… et les bugs, c’est un peu leur fête locale. Entre bugs de collision, bugs d’affichage où des objets disparaissent, des textures qui apparaissent à retardement… Et c’est sans compter l’IA totalement pourrie. A commencer par l’IA ennemie, qui, à l’instar d’un singe auquel on aurait appris un tour, ne sait pas faire autre chose. Oh, les ennemis donneraient bien l’illusion de chercher à se cacher intelligemment, mais ils auront plus l’air de cibles de fête foraine. Et c’est sans compter sur leur passion pour le feu. Jetez une grenade incendiaire, et ils fonceront tous dessus tels des insectes. L’IA alliée, elle, ne vaut pas vraiment mieux, du fait qu’elle est très aléatoire. Par moment, vos compagnons seront efficaces au combat, par d’autres, un adversaire pourrait bien être à distance pour lui prodiguer une petite gâterie, qu’il ne bougera pas le petit doigt. Nos alliés sont aussi des génies.

Y’a tellement de trucs erronés dans cette image, que c’en est magique

Ils savent ouvrir les portes scriptées, c’est-à-dire, celles qu’ils sont censés ouvrir au cours du scénario. Mais fermez une porte, et ils continueront à foncer bêtement dedans, se retrouvant coincé jusqu’à ce que vous l’ouvriez. On pourrait bien croire que ce jeu ne vaut pas tripette en lisant le début de ce test, mais en lisant la suite, vous en serez convaincus. Tout est fait pour dégoûter le joueur à commencer par le scénario. Ce dernier, tout en étant classique, semble pourtant être quasiment inexistant. La faute à une mise en scène totalement ratée et hachurée, ou plutôt elle aussi inexistante. C’est bien simple, l’ambiance Aliens n’est pas du tout présente, puisque le jeu s’aborde comme n’importe quel FPS. Quand juste avant, on a eu droit à Aliens versus Predator un jeu moyen mais qui possédait une bonne ambiance de ouf, ça la fout mal quand même. Et ce ne sont pas les deux petites allusions aux films qui vont faire pencher la balance. Pour tout dire, on s’ennuie carrément du début jusqu’à la fin.

Bilan

On a aimé :
  • Deux trois petits passages sympas, mais c’est seulement parce qu’il fallait mettre quelque chose !
  • Modes mutijoueurs originaux et sympathiques avec les Marines
On n’a pas aimé :
  • Tout est bâclé
  • On s’ennuie sévèrement
Meurs ! Pourriture communiste !

Ce jeu est maudit. Non seulement il subit la malédiction des jeux à licence, mais en plus, il est atteint du développement bordélique et bâclé. Six ans qu’on l’attendait. Six années d’innocence foutues à la poubelle par un titre où l’ennui est permanent et où tout est fait pour leurrer le joueur. Le multijoueurs relève un tantinet le niveau dans la peau des marines, mais ça ne vole pas haut non plus pour le reste. Ne perdez pas de temps avec ce titre, et préférez-lui Aliens versus Predator, édité également par Sega, car il est bien plus trippant et possède une ambiance digne de ce nom. Et puis... il ressemble plus à un vrai jeu, que ce Colonial Marines, lui.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Aliens Colonial Marines

PEGI 18

Genre : FPS

Editeur : SEGA

Développeur : Gearbox Software

Date de sortie : 12/02/2013

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows, Wii U

5 reactions

Metalsl

18 fév 2013 @ 19:58

La vague de troll évolue avec gaieté je vois. Trouvez vous ce jeu réellement réellement pourri ou avez-vous noté en ayant une dent contre les mensonges de Randy Pichford ou ne faites vous pas dans l’originalité en sous notant le jeu ? J’aimerai avoir une réponse car moi étant fan de la license, j’attendais pas mal ce jeu avec mes collègues et on s’amuse beaucoup en multi qui a de très bonne idées. Même si le jeu a des bugs et des défauts comme son scénario incohérent, les lieux mythiques de la campagne et l’ambiance sonore fait vraiment honore à Aliens. Et ne pas reconnaître des qualités comme la customisation ou l’interface du jeu est un peu abusé. :-|

kereros

18 fév 2013 @ 21:25

Moi persso, ayant vu pleins de vidéos de gameplay et l’ayant testé à la fnac, je pense que pour aimer ce jeu il faut être équipé des filtres « Je suis fan de la série donc j’aime aveuglément » et « J’ais payé 50 boules alors j’aime inconsciement »

Stéphan

19 fév 2013 @ 03:10

Metals : Ce n’est absolument pas du troll, mais bel et bien ce qui ressort du jeu. Je n’ai pas suivi l’actualité du jeu, ni même les promesses qui ont été faites par-ci par-là. Le jeu a eu 1 pour les raisons évoquées dans le test : tout est bâclé, l’histoire est bidon, l’ambiance Alien pourrie (Alors qu’Alien vs Predator sorti il y a plusieurs mois de cela en fournissait une de toute beauté), le level design pas inspiré, de nombreux bugs de gameplay, j’en passe et des meilleurs. Quand on apprend après le déroulement du développement du jeu, on comprend mieux (je l’ai lu juste après avoir fini le premier jet du test, car il a été annoncé il y a 6 ans, forcément, y’a des explications pour un développement aussi long pour un jeu maintes fois repoussé). Et quand bien même, il n’y avait pas eu de soucis de dev, je ne juge pas un jeu sur les promesses, la déception potentielle annoncée ailleurs (je ne lis pas les tests ou les avis sur les jeux que je dois tester afin de rester le plus vierge possible vis a vis du test), mais bel et bien, sur le produit fini de par mon expérience sur ce jeu. De même que le titre est basé sur une licence, je ne juge pas en fonction de la qualité de la licence d’origine, mais bel et bien du jeu proposé. Faire autrement serait malhonnête.

Je suis d’accord, et c’est précisé dans le test que le multi dans la peau des marines (avec les Aliens, c’est totalement râté) est un brin original et pas trop nul, mais pas assez bon pour mettre une meilleure note (sans ça, c’était une grosse bulle), car le multi ne se foule pas trop non plus. Je me suis fait chier du début jusqu’à la fin, les bugs n’ont pas aidé non plus. Alors qu’à l’inverse, je me suis éclaté sur la campagne de Alien vs Predator sur 360 (qui enterre sans difficulté cet opus). La customisation des armes, c’est très banal, on voit ça partout, donc tu ne peux pas en parler comme si c’était exceptionnel, car ça ne l’est pas, c’est juste du classique. Quant à l’interface, ce n’est vraiment pas le plus important les menus et autres HUDs dans ce type de jeu. Si c’était hyper bien pensé et hyper bien exploité, je dis pas, mais là, c’est banal, avec quelques lourdeurs, ne serait-ce que pour modifier les armes principales et secondaires en plein combat. Ce qui est important dans un jeu, c’est le jeu en lui même, et non pas ce qu’il y a autour, l’enrobage. Hors là, le noyau du jeu est totalement pourri.

Après, tous les goûts sont dans la nature, tu peux adorer, personne ne t’en voudra. Mais le jeu ne vaut pas plus que 1, non, et nous ne le recommandons pas aux joueurs. Après libre à chacun de choisir de passer outre ou pas, et de s’y amuser ou pas. Nous avons fait notre boulot en avertissant ce qui allait et ce qui n’allait pas dans le titre, à chacun de voir si ce que propose le jeu lui conviendra ou pas. Même si sur ce titre, ça va être bien difficile aux vues de ses tares.

J’espère avoir pu éclairer ta lanterne. Je reste à disposition si tu souhaites échanger tes impressions, ou en discuter.

PS : Je te conseilles aussi de lire (et pourquoi pas, même y participer ?!) ce sujet sur le forum, tu devrais avoir des explications quant à notre notation, et les prétentions qu’elle a.http://www.xboxygen.com/forum-xbox-360/viewtopic.php?f=16&t=2400

nono

19 fév 2013 @ 03:58

Comme je l’ai dis dans un de mes derniers com , le jeu m’a déçu (graphiquement parlant je parle) quand on voit le dernier far cry et halo on est en droit à s’attendre à du lourd. Mais c’est pas le cas. Pourtant le jeu à quelques points positifs que vous ne faite pas allusion comme l’ambiance sonore et puis les clins d’oeil à certains films.moi je dis il y a de bonnes idées et une bonne ambiance qui se dégage . Il suffit d’attendre la future Xbox pour jouer avec le jeu Alien avec les graphismes d’un crysis3 et le tour sera joué.

Metalsl

19 fév 2013 @ 13:32

Stéphan : C’est vrai qu’il y a des choses baclées comme la mise en scène qui aurait pu être très réussie mais on sent que ça a été fini à la va-vite. Après niveau ambiance ce n’est pas complètement réussi à cause justement de cette mise en scène mais quand même : sur Hadley’s Hope ou dans les égoûts j’ai trouvé ça vraiment sympa. ACM avait beaucoup d’ambition et il est quand même le jeu le plus complet de la license (même si la qualité n’est pas forcément toujours au dendez-vous).

Le multi est pour ma part vraiment réussi malgré les bugs qui, espérons seront corrigés. Hier, j’ai pu rencontrer quelques français et on a réussi à faire des parties à 8 en privé en mode survivant et extraction : une ambiance conviviale et agréable était présente, chose que je ne ressens plus dans les derniers jeux comme par exemple dans les COD (quoique sur Halo 4 c’était sympa). Le xéno, après quelques heures d’entraînement devient parfaitement maîtrisable (malgré les bugs encore une fois) et je prends plus de plaisir maintenant à jouer avec lui qu’avec le marines (les autres le pensent également) . Aussi, les deux factions sont très bien équilibrées, ce qui est bien foutu et en plus il n’y a pas de soucis de point de respawn. Au niveau de l’interface je trouve cela assez important car elle met bien dans l’univers du jeu et le thème musical principale est juste excellent, il n’y a pas d’autres mots pour le définir.

Je trouve que 3 est la note qu’il mérite : le jeu a beau être cher (60e), il est daté mais complet et dans l’ensemble plutôt fun. Du moins ça ne reste que mon avis et même si Gearbox a menti en montrant de fausses démos qui nous mettaient beaucoup plus dans l’ambiance, je m’amuse dessus comme je m’amuse encore aujourd’hui sur Duke Nukem Forever et j’apprécie les décors, le son et le jeu d’équipe.