Test - Immortals Fenyx Rising - Les Dieux Perdus

«Un de perdu, dix de retrouvés» , - 0 réaction(s)

Après deux premiers DLC plutôt sympathiques, en particulier le second nous permettant de changer de décor, Immortals Fenyx Rising accueille maintenant son troisième et dernier contenu payant : Les Dieux Perdus. Avec ce dernier, on retourne en Grèce pour une nouvelle aventure pleine de promesses dont celle d’un gameplay différent.

Une nouvelle héroïne att-Ash-ante

Cela ne vous aura sûrement pas échappé lors de vos aventures aux côtés de Fenyx, certaines divinités, telles que Poséidon ou encore Hadès, manquaient à l’appel. En réalité, suite à un conflit les opposant à Zeus, ces derniers ont décidé de partir de leur côté embarquant avec eux Déméter, Hestia et Borée. Malheureusement, leur départ n’est pas sans conséquences sur le monde des humains et de nombreuses catastrophes naturelles surviennent un peu partout sur le globe. En tant que nouvelle déesse de l’unité, Fenyx souhaite les faire revenir et restaurer l’équilibre au Panthéon. Cependant, Zeus ayant interdit toute intervention divine, elle n’a pas d’autre choix que de se trouver une championne humaine.

Ash, championne de Fenyx

C’est ainsi que l’on fait la connaissance d’Ash, une jeune femme ayant perdu sa famille dans les cataclysmes. Tout comme Ku dans le second DLC, il n’est pas possible de personnaliser Ash en dehors de son armure. Accompagnée (par la voix) de Fenyx et d’Athéna sous forme de chouette, la narration ressemble un peu à ce que pouvait proposer l’aventure principale commentée par les voix de Zeus et Prométhée. Toujours avec un doublage de qualité, l’humour est encore présent avec quelques répliques directement issues de la pop culture, voire même de la situation sanitaire actuelle.

C’est une bonne situation déesse ?

Si de prime abord le scénario peut sembler trop classique, il n’en demeure pas moins agréable à suivre, et on s’attache plutôt rapidement au personnage d’Ash. L’île de Pyrite, nouveau terrain de jeu de cette aventure, est plutôt grande. On y retrouve de nombreux biomes (sommets enneigés, plaines verdoyantes ou encore paysages magmatiques), qui nous proposent des environnements toujours aussi jolis que l’on parcourt avec grand plaisir le temps des 8-10h nécessaires pour boucler l’intrigue, voire plus si l’on souhaite ouvrir tous les coffres au trésor de l’île.

Être à la hauteur

Les deux premiers DLC étaient restés identiques à ce que l’on pouvait trouver dans l’aventure principale au niveau du gameplay. Changement de programme pour cette extension, il est temps de prendre un peu de hauteur. En effet, on passe à présent à une caméra située au-dessus de notre personnage et avec les quelques nouveautés et ajustement d’interface, on se croirait presque sur un hack ’n’ slash type Diablo, mais sans l’aspect “loot-à-gogo”.

Ce jardin part quelque peu en ruines

Bien que les combats reprennent la base du jeu, cette nouvelle orientation de la caméra permet de donner un vent de fraîcheur à ces derniers. Toujours aussi efficaces, ils sont aussi plus nombreux qu’avant, mais cette fois-ci dénués du système de combo. L’un des défauts que nous avions souligné pour le second DLC concernait la variété des ennemis, mais cette fois-ci le bestiaire n’est pas qu’un simple reskin. On retrouve les monstres présents dans l’odyssée de Fenyx (certains sous de nouvelles formes/couleurs), mais également quelques nouveautés bienvenues.

Avec un nom pareil, la récompense doit être impressionnante

Si vous êtes un aficionado des énigmes et casse-tête proposés par l’aventure principale, soyez rassurés ces derniers sont toujours de la partie au travers des cryptes du Tartare et des coffres dispersés sur l’île de Pyrite. Évidemment adaptés au nouveau gameplay mis en place, ils restent toujours d’aussi bonne qualité et variés.

L’île de Pyrite offre un beau terrain de jeu

Pour venir à bout de sa mission divine, Ash bénéficie de nombreuses compétences. Rien de nouveau à ce niveau par contre, ce sont les mêmes que pour Fenyx. On a cependant apprécié leur obtention au fur et à mesure de l’aventure et de nos rencontres avec les Dieux perdus, nous permettant de s’approprier petit à petit la nouvelle façon de jouer au jeu. De plus, ce DLC apporte tout de même une grosse nouveauté sur la façon dont s’utilisent ces compétences. En ouvrant des coffres, accomplissant des quêtes ou terrassant certains monstres, on peut récupérer différentes essences. Ces dernières sont de plusieurs couleurs et peuvent ensuite être affectées sur les compétences. Selon leur teinte, les effets sont variés : récupération de vie, ponction de vie plutôt que l’énergie, vitesse augmentée, etc. Si cette optimisation des compétences n’a pas de réel impact dans les niveaux de difficulté les plus bas, elle prend toute sa valeur dans les plus élevés.

Il faudra bien se couvrir

Mais avant de pouvoir affecter une essence à une compétence, il est nécessaire d’acquérir les ressources nécessaires. Autre nouveauté du DLC, l’île est remplie de ressources à récupérer : plantes, coquillages, fruits ou trophées sur les monstres vaincus. Elles sont nécessaires à la fois pour l’amélioration de ses compétences, mais elles permettent également de sauvegarder sa partie, d’obtenir des améliorations temporaires ou tout simplement de progresser dans l’histoire. Autant dire que leur récolte n’est pas à négliger lors de nos pérégrinations tant leur besoin est important. Heureusement, mise à part quelques ressources spécifiques, elles ne sont pas difficiles à trouver, celles-ci étant affichées sur notre boussole et présentes en nombre. La quantité, c’est une chose, mais lorsque cela rend difficile la lecture de notre outil de navigation pour nous repérer, ce n’est plus forcément une bonne idée.

Test réalisé sur Xbox Series X

Bilan

On a aimé :
  • Une narration toujours agréable
  • Toujours très joli
  • Un nouvelle façon de jouer maîtrisée
On n’a pas aimé :
  • La boussole surchargée corsant l’exploration
Pourquoi pas un jeu entier ?

Ce troisième DLC d’Immortals Fenyx Rising est une très bonne surprise. C’est déjà celui qui avait le plus retenu notre attention lors du dévoilement des différentes extensions, par son approche et son gameplay différents. On retrouve bien les bases de ce qui fonctionnait bien dans l’aventure principale, à savoir la narration et le visuel des paysages ou encore les énigmes. Avec cette nouvelle façon de jouer, ce DLC nous offre un joli vent de fraîcheur en comparaison des deux premiers plus sages dans leur formule. Le tout fonctionne vraiment très bien, et il est dommage que cette bonne copie soit ternie par une boussole surchargée d’informations et peu claire, rendant difficile l’exploration de l’île de Pyrite. En tout cas, si l’on espère une suite ou même un spin-off à l’aventure principale, on se demande si le format de cette extension ne pourrait pas être une bonne idée.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Immortals Fenyx Rising

PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 03/12/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows