Microsoft Mesh, la plateforme qui va plus loin pour la réalité mixte

«L’holoportation» le 3 mars @ 10:012021-03-03T15:53:44+01:00" - 0 réaction(s)

« Microsoft Mesh permet une présence et des expériences partagées de n’importe où - sur n’importe quel appareil - grâce à des applications de réalité mixte. » Voilà comment Microsoft présente sa nouvelle plateforme dédiée à la réalité augmentée.

Le futur en réalité augmentée avec la holoportation

Ambiance intimiste, avatars holographiques et mix de couleurs chaudes et bleues, pas de doute, c’est bien une vidéo sur la technologie que Microsoft présente à l’occasion de son événement annuel Ignite, dédié à la technologie pour les développeurs et les professionnels de l’informatique.

C’est à cette occasion que Microsoft Mesh a été annoncé, une plateforme collaborative qui vise à permettre à quiconque de partager des expériences virtuelles sur une variété d’appareils. Comme le précise Alex Kipman, responsable de la réalité augmentée chez Microsoft, il s’agit ici de permettre aux gens d’être représentés au travers de différentes expériences de manière cohérente. Microsoft parle aussi de holoportation dans le cas où une personne est présente à un endroit virtuel avec un avatar à son effigie.

De quoi travailler ensemble sans l’être physiquement

Microsoft Mesh permettra également aux équipes réparties géographiquement d’avoir des réunions plus collaboratives, de mener des sessions de conception virtuelle, d’aider les autres, d’apprendre ensemble et d’organiser des rencontres sociales virtuelles. Les gens pourront initialement s’exprimer en tant qu’avatars dans ces expériences virtuelles partagées et, au fil du temps, utiliser l’holoportation pour se projeter comme leur moi le plus réaliste et le plus photoréaliste.

La nouvelle plate-forme est le résultat d’années de recherche et de développement chez Microsoft dans des domaines allant du suivi des mains, des yeux et du développement HoloLens à la création d’hologrammes persistants et de modèles d’intelligences artificielles capables de créer des avatars expressifs.

La plateforme Microsoft Mesh est construite dans le cloud de Microsoft, Azure. Comme le dit Kipman, « Dans ces expériences collaboratives, le contenu n’est pas à l’intérieur de mon appareil ou à l’intérieur de mon application. Le contenu holographique est dans le cloud, et j’ai juste besoin des lentilles spéciales qui me permettent de le voir. »

En attendant, Microsoft a profité de son événement Ignite pour présenter deux applications construites avec sa plateforme Mesh. La première est l’application Microsoft Mesh en elle-même, qui permet aux membres d’une l’équipe de collaborer à distance. Une version de AltspaceVR pour Mesh est également disponible. Elle permet d’organiser des réunions et des réunions de travail en réalité virtuelle avec des fonctionnalités de sécurité de niveau entreprise, notamment des connexions sécurisées, la gestion de session et la conformité à la confidentialité. Microsoft Teams et Dynamics 365 sont également évoqués comme produits pouvant être intégrés à Mesh dans le futur.

Microsoft a également annoncé un partenariat avec OceanX, une organisation à but non lucratif qui fusionne la science de pointe avec des expériences de narration et des produits et technologies convaincantes pour soutenir l’éducation et la sensibilisation à l’océan. Il s’agit ici de créer un « laboratoire holographique » compatible Mesh sur le navire dans lequel les scientifiques pourraient se rassembler - en personne ou virtuellement depuis des laboratoires et des bureaux du monde entier - pour voir des hologrammes 3D des zones explorées.

Les chercheurs essaient de comprendre pourquoi les cachalots chassent dans certaines zones. Par exemple, ils pourraient voir une représentation holographique d’un canyon en haute mer avec des données collectées à partir d’étiquettes placées sur les baleines, recouvertes d’informations sur la salinité, la température et les changements chimiques de l’océan et intégrées avec les données des sondeurs indiquant où se trouvent les calmars et autres proies.

À quand la réalité mixte pour le jeu vidéo ?

Chez Xboxygen, nous avions pu testé HoloLens il y a déjà 5 ans et nous jugions la technologie prometteuse. Depuis, différentes étapes ont été franchies et même si du contenu en réalité mixte devait arriver sur Xbox, cela n’a jamais été le cas.

Pour le moment, Microsoft focalise l’utilisation de la réalité mixte sur PC uniquement et dans des applications autre que le jeu vidéo. Mais les prochaines années pourraient bien changer la donne puisque nous avons déjà pu voir des expériences avec Minecraft, et aujourd’hui avec Pokémon GO. Il y a une dizaine de jours, nous découvrions aussi Samsung Glasses Lite, des lunettes Samsung conçues pour la réalité augmentée dans une vidéo où l’on voyait le logo d’un certain Forza Horizon.

HoloLens

Accueil > News