TEST - Alan Wake

«Alain Réveil pour les français» , - 9 réaction(s)

Ambiance terrible

Comme prévu, l’une des nombreuses forces d’Alan Wake, c’est évidemment son ambiance ! On plonge entièrement dans l’univers du jeu dès les premières minutes, on s’enfonce dans cette dense forêt, ne sachant pas trop où aller ni ce qu’il se passe, pourquoi on doit rejoindre cet endroit précisément, pour quoi y faire, ce qu’on va y trouver... Une forêt où les vents se font parfois bien plus intenses, faisant valser les branches des conifères qui nous entourent. Armé d’une seule lampe et d’un pistolet, livré à nous-même, on regarde partout, cherchant le moindre indice, les munitions planquées, ou encore la prochaine embuscade à laquelle on sera confronté. L’ambiance globale du jeu est tout simplement incroyable. On n’évolue pas dans un environnement ouvert, on n’a pas de missions annexes à accomplir mais on suit une trame qui nous fait découvrir différents lieux, souvent de nuit, et ça fonctionne affreusement bien comme ça. On est tout simplement happé par ce thriller aventure/horreur, poussé à découvrir la vérité sur la disparition d’Alice, notre femme. On n’en dira pas plus mais le joueur rencontrera divers personnages tout au long de l’aventure, où chacun semble avoir sa propre identité, ses humeurs, son histoire. Certains nous aiderons et d’autres, au contraire, seront là pour nous mettre des bâtons dans les roues ou accentuer les frayeurs d’Alan et, par la même occasion, de nous, pauvre joueur. On prend part à l’action, on ressent les craintes d’Alan, ses peurs, ses angoisses, sa panique, ses frissons, sa tristesse, les troubles qui le hantent tout au long du jeu et le premier épisode terminé, on ne se dit qu’une chose : “Wahou, je sors d’un film là ? Vivement la suite !”.

Le jeu se découpe en effet en épisodes, à la manière d’une série, et avec un cliffhanger à chaque fin ainsi qu’un “précédemment dans Alan Wake” au début de chacun d’eux, renforçant d’autant plus l’aspect cinématographique du titre. Tout est parfaitement mis en scène et l’ambiance terrible est magnifiée par les différents scripts qui se déclenchent sur notre chemin. Le vent souffle, les branches vacillent et les arbres tombes, le brouillard presque palpable masque à peine les spots lumineux qui éclatent brutalement, des objets foncent droit sur nous, comme possédés eux aussi et le moindre craquement, crissement nous inquiète. L’angoisse et la tension feront partie des émotions de presque tous les instants. Heureusement, quelques moments un peu plus calmes feront néanmoins partie de l’aventure, notamment ceux qui se déroulent de jour et qui sont plus propice à la découverte et aux renseignements. Ouf.

Évidemment, toute l’atmosphère du jeu est soutenue par une réalisation de haut niveau. Certes, on pourrait tiquer sur quelques textures ou sur quelques expressions des visages mais bon sang, on a ici affaire à une qualité de haut niveau ! Ce qui frappe tout d’abord, c’est bien entendu l’admirable travail de Remedy sur les effets lumineux. La lumière des lampadaires traverse péniblement le brouillard ambiant et les ombres portées épousent exactement les objets environnants tandis que l’ombre menaçante des nuages se reporte sur le sol boisé. Ces effets de lumière se situent sans aucun doute sur le podium de ce qui se fait de mieux à ce niveau sur Xbox 360. Mention spéciale également à la cohérence visuelle de l’ensemble du jeu. On se trouve ici dans une contrée forestière un peu reculée, et tout ça se traduit à merveille dans les décors du jeu. La partie sonore d’Alan Wake ne fait pas non plus défaut au titre et l’ambiance sonore joue un rôle non-négligeable sur les émotions qu’on peut avoir manette en main. Du bois d’un plancher qui grince au souffle du vent en passant par ce cri perçant au loin, par dessus la cime des arbres, on est littéralement happé et englouti dans l’univers d’Alan Wake du début à la fin du jeu. L’excellente bande son du jeu sera d’ailleurs accessible dans le menu principal au fur et à mesure de l’aventure, tout comme les cinématiques qu’on aura l’occasion de voir.

Bilan

On a aimé :
  • L’ambiance terrible
  • Le scénario bien écrit
  • Le rythme ultra efficace de l’aventure
  • Les effets lumineux
  • La bande son
On n’a pas aimé :
  • Devoir éteindre la console après 9h à 10h de jeu
  • S’endormir en repensant aux événements du jeu
L’attente méritée

Alan Wake est une extraordinaire histoire immersive qui nous mènera aux frontières de l’étrange et de l’horreur, où on aidera l’écrivain Alan Wake troublé, perdu mais bien décidé à élucider le mystère qui l’a conduit à Bright Falls et aux événements qui suivront son arrivée. Une incroyable aventure captivante, rythmée et exaltante à la mise en scène infaillible et terriblement efficace. Un must have !

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Les derniers tests en relation

9 reactions

avatar

Apollon13

06 mai 2010 @ 19:27

un peu dommage quand même qu’il soit court comme ça... Enfin bon les meilleurs survival horror sont pas forcément les plus long (mais on en voudrai évidemment plus pour la même qualité... Elle est ou la crémière ?)

Bah en gros va me le falloir hein !

pieur

06 mai 2010 @ 20:02

Vous m’avez vraiment rendu impatient de le recevoir

Billou

Rédaction

06 mai 2010 @ 20:11

Voilà presque 5 ans maintenant qu’Alan Wake est annoncé sur Xbox 360 et après de longues années d’attente et de reports, le jeu de Remedy, les développeurs de Max Payne, sort enfin.

Il est maudit ce jeu, son test a subit le même sort sur Xboxygen ^^

Deimos

07 mai 2010 @ 01:20

C’est du lourd , je l’attend depuis longtemps et votre test me donne envie de me coupé les veines tellement vous me donné envie d’y jouer maintenant !! Plus que quelques jours a attendre ...... Je tiendrais le coup ^^:-P

venomrhino

07 mai 2010 @ 08:11

moi je dis vivement le 14 mai je l’attend avec impatience ce jeu

avatar

wes67

07 mai 2010 @ 09:54

Cool, merci pour votre test. :)

J’ai hâte de l’essayer !

Pydi

07 mai 2010 @ 14:41

9h-10h c’est pas énorme, mais bon on fera avec !

En espérant que le(s) DLC rallonge un peu quand même :D

Trés bon test :)

avatar

atomik972

18 mai 2010 @ 00:34

Reçu aujourd’hui et je suis déjà accro. Ambiance, scénario, gameplay, tout est très prenant. J’adore XD.

diez979

20 sep 2010 @ 14:22

je ne suis pas un grand adepte de ce genre de jeu mais je dois bien avouer qu’alan wake est extrêmement immersif.

malheureusement, le jeu ne va pas au bout de ses idées, ce qui est très frustrant une fois l’aventure achevée...