Test Xbox Series X : avis complet sur la plus puissante des Xbox

«Tout est sous le capot» , - 17 réaction(s)

La Xbox Series X est passée entre nos mains et nous avons pu la tester en profondeur. Qu’il s’agisse de la machine, son interface, ses fonctionnalités, les jeux ou encore sa nouvelle manette, vous trouverez ici notre test complet de la console next-gen la plus puissante de Microsoft. Vous pouvez également retrouver le test de la Xbox Series S dans un autre article pour plus d’informations sur cette autre Xbox next-gen. En attendant, voici notre avis complet sur la Xbox Series X !

Pour couvrir au mieux ce test de la Xbox Series X et des nouvelles fonctionnalités qu’elle introduit, nous l’avons associée au téléviseur LG OLED65CX que nous recommandons dans notre guide des meilleurs TV pour Xbox. Grâce à sa prise en charge de la toute dernière norme HDMI 2.1, ce téléviseur permet de profiter de toutes les nouveautés de la console, dont le 4K à 120 FPS et le VRR.

Xbox Series X - le design au service de la puissance

Une chose est certaine, la Xbox Series X ne dénote pas. Ce nouveau design choisi par Microsoft reste dans la continuité de ce qu’ont pu produire les ingénieurs de la marque ces dernières années. La console fait donc dans la sobriété et ce monolithe noir se fond facilement dans n’importe quel salon. En sortie de carton, le poids conséquent de la console et ses finitions inspirent à la fois solidité et qualité.

Contenu du pack Xbox Series X

Le pack Xbox Series X est compact. Il comprend la console et ses accessoires et ne fait pas dans la démesure. Voici ce qu’il contient :

  • Console Xbox Series X
  • Manette Xbox Series X noire
  • Câble HDMI 2.1 (haute vitesse)
  • Câble d’alimentation

Contrairement à la Xbox One, il faut savoir que la Xbox Series X ne dispose ni de port HDMI IN ni de port optique S/PDIF mais il existe bien des alternatives à celui-ci. Voici toutes les connectiques de la Xbox Series X :

  • 1 port HDMI 2.1 (out)
  • 2 ports USB 3.0 Type-A à l’arrière
  • 1 port USB 3.0 Type-A à l’avant
  • 1 port RJ45 Ethernet Gigabit
  • 1 port pour extension carte mémoire
  • 1 port d’alimentation

Une Xbox sobre et silencieuse

Sobriété et efficacité semblent être les maîtres mots quant à la conception de la Xbox Series X. Nous savons que la machine est puissante, et ça se ressent lorsque l’on sort la bête de la boîte. La console est massive mais ses 4,4 kg sont parfaitement contenus dans son design compact en forme de tour. Au vu de sa puissance brute de 12 TFLOPS, la taille de la Xbox Series X (30,1 cm de hauteur sur un carré de 15,1 cm de côté) est finalement assez remarquable et on peut saluer ici l’ingéniosité des architectes de chez Microsoft.

Bien que la Xbox Series X soit avant tout conçue pour être placée à la verticale, les petites pattes en caoutchouc situées sur l’une de ses faces nous invitent également à placer la machine à l’horizontale. Dans cette position, le rendu est moins attrayant mais après quelques jours à l’intérieur du meuble, la console joue finalement parfaitement son rôle : n’être qu’un tremplin pour prendre la manette et jouer, sans fioriture.

Placée en mode tour, la Xbox Series X s’impose davantage avec ses trous d’aération sur le dessus qui laissent apparaître une peinture verte qui, en trompe l’œil de par la forme légèrement concave de cette face supérieure, semble venir de l’intérieur de la machine, clin d’œil direct à la marque Xbox.

La Xbox Series X chauffe-t-elle et fait-elle du bruit ? La réponse est simple : durant chacun de nos tests, que ce soit dans l’interface ou en jeu, la console est restée silencieuse en toute circonstance. Dans l’interface, c’est parfois à se demander si la Series X est bien allumée puisqu’elle ne fait strictement aucun bruit, même lorsque l’on tend l’oreille à quelques centimètres d’elle. Sur certains jeux seulement (et surtout lors de la lecture d’un disque dont on entend forcément plus les bruits mécaniques), un très léger son peut se faire entendre et uniquement si l’on baisse le son de la TV au minimum, mais globalement, la Xbox Series X reste un monstre parfaitement inaudible !

Comparé à la Xbox Series S, la Series X est évidemment plus imposante puisqu’elle est bien plus puissante sur le papier. En position verticale, la plus puissante des consoles Xbox se sent comme un poisson dans l’eau et trône fièrement sur le meuble du salon ou sous le téléviseur. Son design ultra épuré lui permet alors de se fondre où elle le souhaite, y compris en position allongée si nécessaire, même si ce n’est pas forcément le plus agréable à l’œil.

La continuité, en bien plus puissant

L’expérience Xbox Series X commence dès le démarrage de la console. On nous promettait de la vitesse, et c’est effectivement en l’espace de quelques secondes à peine que la console démarre et affiche quelque chose à l’écran. En mode démarrage instantané, la Xbox Series X démarre même en moins de 5 secondes pour afficher l’écran d’accueil !

L’interface de la Xbox Series X ne perdra pas les joueurs Xbox puisqu’il s’agit de la même interface que celle que l’on trouve sur Xbox One. Microsoft joue ici la continuité et promet des fonctions similaires afin que la transition entre les deux générations de consoles puisse se faire en douceur. Naviguer dans les menus se fait néanmoins de façon plus fluide qu’avant et très vite, on se rend compte que cette interface est bien plus rapide que la précédente.

Seules quelques nouveautés propres à la Xbox Series X sont disponibles dans les menus de la console. On peut par exemple citer l’arrivée d’options permettant un framerate de 120 FPS en 4K dans les jeux, ou encore la possibilité de choisir un thème et un fond d’écran dynamique pour la nouvelle console. Il suffit ici de choisir une couleur et des vagues colorées se mettront à danser lentement en arrière-plan des menus de la machine. Notons que ces fonds d’écran dynamiques ne sont réservés qu’aux Xbox Series X et Series S.

La Xbox Series X est équipée d’un stockage SSD de 1 To mais si l’on soustrait l’espace occupé par le système de la console, reste alors 802 Go de libre pour installer ses jeux et applications. On peut alors estimer qu’il est possible d’installer entre 12 gros jeux et 40 petits jeux sur la console selon la taille qu’ils occupent.

Si vous jouez à des gros jeux ou que vous en installez beaucoup via le Xbox Game Pass, il est possible que vous arriviez rapidement à la limite de stockage de l’espace disponible sur le SSD de la Xbox Series X. Deux choix s’offrent donc aux joueurs :

  • S’équiper d’un disque dur externe à brancher en USB à la console. Ce disque permet de stocker et jouer à des jeux rétrocompatibles (Xbox, Xbox 360, Xbox One) ainsi que stocker des jeux optimisés pour Xbox Series X. Il ne permet cependant pas de jouer à ces derniers et il faudra les transférer ensuite vers le SSD interne de la console pour pouvoir y jouer, juste de quoi éviter d’avoir à les télécharger ou réinstaller à nouveau en somme. Nous n’avons eu aucun problème durant nos tests pour lancer nos jeux Xbox One stockés sur le disque dur externe.
  • Acheter une carte d’extension de stockage Xbox de 1 To sur laquelle il est à la fois possible de stocker et lancer tous les jeux disponibles sur le marché, y compris les jeux optimisés ou exclusifs Xbox Series X.

Les nouveautés techniques de la Xbox Series X en action

Qui dit nouvelle génération de consoles dit forcément améliorations graphiques et techniques. La Xbox Series X ne déroge pas à la règle et sa fiche technique lui permet de proposer un certain nombre de nouveautés que nous nous sommes empressés de tester !

La puissance de la Xbox Series X, couplée à son port HDMI 2.1, permet des choses encore jamais vues sur console.

Quick Resume : pour jouer plus rapidement

L’architecture Xbox Velocity de la Xbox Series X avec son SSD permet de gagner de précieuses secondes sur les temps de chargement des jeux, mais aussi lorsque l’on souhaite reprendre une partie interrompue.

La fonction Quick Resume vous laisse revenir à de multiples jeux laissés en pause rapidement, vous ramenant à l’endroit où vous étiez. Concrètement, lorsque vous avez quitté un jeu pour en lancer un autre ou que vous avez éteint la console, en mode démarrage rapide comme en économie d’énergie, vous pouvez le relancer et vous serez alors ramené en quelques secondes à l’endroit précis où vous vous étiez arrêté, sans passer par les chargements et menus habituels.

Le nombre de jeux que l’on peut interrompre et reprendre ainsi “instantanément” grâce au Quick Resume varie globalement entre 5 et 10 et plus un jeu semble “gourmand”, moins il y aura de place pour d’autres jeux en Quick Resume. La fonction n’est pas désactivable et dès lors que l’on quitte un jeu, il se sauvegarde tout seul dans la console dans un état figé à l’endroit où on l’a quitté. Si la fonction peut paraître gadget de prime abord, elle se révèle finalement indispensable au bout de quelques jours d’utilisation. Lors de nos tests, nous sommes repassés sur une Xbox One X pour effectuer des comparatifs et le temps nécessaire pour changer de jeu à la volée nous a paru alors très long. Après deux semaines de test avec la console, essayer le Quick Resume, c’est assurément l’adopter pour ne plus jamais s’en passer !

Pour information, tous les jeux Xbox One, Xbox 360 et Xbox originelle ne pourront pas utiliser le Quick Resume au lancement des Xbox Series X|S. Une mise à jour est prévue après la sortie des consoles mais les équipes Xbox nous assurent que des milliers de jeux sont déjà compatibles avec la fonction dès le 10 novembre.

Des jeux encore plus fluides avec le 120 Hz

Avec sa puissance et son port HDMI 2.1, la Xbox Series X est capable de gérer un jeu en définition 4K jusqu’à 120 images par seconde. Il faut pour cela posséder un modèle de TV compatible en HDMI 2.1 tel que le LG 65CX que nous recommandons, avec lequel nous avons pu tester plusieurs jeux dans ce mode.

Le 120 FPS sur Xbox Series X est bien une réalité sur les jeux qui le supportent et d’autres sont encore à venir. Tous les jeux n’ont pas encore reçu leur mise à jour Xbox Series X avec ce mode mais nous avons pu tester cette nouveauté sur Gears 5 pour lequel vous retrouverez nos impressions plus bas. Nous avons également pu tester ce mode sur DiRT 5 mais ne pouvons pas en parler pour l’instant.

Une autre nouveauté technique permet également d’améliorer la fluidité des jeux sur Xbox Series X : le Variable Refresh Rate (VRR). Il permet d’éviter les problèmes de déchirement d’image (tearing) à l’écran lorsque le nombre d’images envoyées par la console par seconde n’est pas calé sur la vitesse de rafraîchissement de l’écran. Cette fonction était déjà disponible sur Xbox One S et Xbox One X mais jusqu’en 60 Hz uniquement. La Xbox Series X permet d’éviter ces problèmes et d’avoir un jeu plus fluide, cette fois-ci jusqu’en 120 Hz. Il faut là aussi disposer d’un TV compatible. Pour plus de détails et explications, rendez-vous dans notre dossier complet sur le VRR.

Il est très difficile de montrer l’intérêt du VRR, que ce soit en vidéo ou en image. C’est bien au feeling, manette en main, que le VRR se ressent. En l’activant sur un jeu comme Gears 5 dans son mode 120 FPS (réservé au multijoueur), la réactivité accrue couplée au framerate permet de profiter d’une expérience de jeu on ne peut plus précise. Les quelques micro-saccades qui surviennent au cours de la partie sont gommées et le ressenti manette en main est proche de la perfection.

Sur les jeux instables qui peinent à atteindre les 60 FPS, les effets du VRR sont encore plus notables et procurent ainsi une vraie sensation de fluidité à des titres dont la fréquence fluctue constamment.

Des chargements plus rapides

Avec son SSD, la Xbox Series X promet des temps de chargement bien plus rapides que ce à quoi nous sommes habitués sur console depuis des années. C’est une première dans l’univers des consoles et ce sentiment de rapidité et de réactivité se ressent effectivement à chaque instant ou presque dans nos tests.

L’interface de la console est effectivement plus rapide, plus réactive, et naviguer dans les menus se fait désormais beaucoup plus instinctivement. On prend du plaisir à aller modifier les paramètres, puis passer sur le store, retourner dans ses applications, lancer un jeu puis aller dans les images partagées. Tout se fait simplement, rapidement et efficacement !

Dans les jeux, les temps de chargement plus rapides sont parfois flagrants également. Le Quick Resume que nous évoquions plus haut permet non seulement de retourner dans sa partie en quelques secondes, mais les temps de chargement des niveaux sont eux aussi considérablement réduits.

Durant nos tests, les temps de chargement n’ont complètement disparu des jeux, mais nous confirmons qu’ils ont été réduits, et parfois de façon considérable comme dans Forza Horizon 4.

Ci-dessous, nos mesures démontrant les chargements plus rapides sur différents jeux et différentes consoles, dans les mêmes conditions pour chaque jeu (mode de jeu, options, etc.) :

Jeu Chargement sur Xbox Series X Chargement sur Xbox One X
Mission “Infiltration” dans Modern Warfare 32 secondes 44 secondes
Mission “Captivité” dans Modern Warfare” 22 secondes 35 secondes
Sea of Thieves (lancement d’une partie*) 26 secondes 2 minutes 20 secondes
Gears Tactics (lancement d’une même partie) 8 secondes 42 secondes
The Witcher 3 (voyage rapide**) 4 secondes 19 secondes
The Witcher 3 (changement de région] 45 secondes 50 secondes

*Pour Sea of Thieves, le temps de chargement d’une même partie (groupe fermé en Galion) différait lors de nos tests. Nous avons donc fait la moyenne de 3 lancements de parties sur chacune des consoles.

**Pour The Witcher 3, les mesures sur Xbox Series X sont réalisées avec le jeu installé sur le stockage interne de la console. Avec le changement de région, le gain est moindre sur Xbox Series X comparé à la Xbox One X. Il est également moindre lorsque le jeu est installé sur un disque dur externe au lieu du SSD interne de la console.

Jeu Chargement sur Xbox Series X Chargement sur Xbox Series S Chargement sur Xbox One X
Carrion (continuer une partie) 2 secondes 2 secondes 2 secondes
Forza Horizon 4 (lancement d’une même course) 7 secondes 5 secondes 23 secondes

Ci-dessous, une vidéo comparative du chargement d’une même course de Forza Horizon 4 sur Xbox Series S et sur Xbox One X. On remarque alors facilement que le démarrage de la course est beaucoup plus rapide sur Xbox Series S. Ajoutez seulement 2 secondes à la version Xbox Series X.

Les jeux sur Xbox Series X

Avec ses 12 teraflops, la Xbox Series X est la console la plus puissante du marché et ses ambitions sont claires : permettre de jouer en 4K à 60 images par seconde, voire en 120. Si ces promesses ont de quoi laisser rêveur le joueur console qui n’a jamais pu ne serait-ce qu’effleurer de telles fréquences ; même les utilisateurs de PC sont quant à eux perplexes face à ces chiffres difficilement atteignables encore aujourd’hui sur des configurations bien plus onéreuses.

Il faut également garder en tête que pour profiter pleinement de votre Xbox Series X, un téléviseur compatible HDMI 2.1 à même de supporter les signaux 4K 120 Hz est un plus non négligeable.

Alors qu’en est-il vraiment ? Dans un premier temps, soulignons que nous disposons essentiellement de jeux issus de la rétrocompatibilité Xbox One. Ainsi, bon nombre de titres que nous avons pu essayer offrent à première vue les mêmes résultats que ceux obtenus avec la Xbox One X. La grande différence, c’est que la nouvelle machine phare de Microsoft permet, de par sa puissance, d’améliorer drastiquement certains jeux dans différents domaines. On parle avant tout des jeux qui avaient recours à la résolution dynamique qui tournent désormais en 4K native ou encore à ceux dont le framerate était instable ou non plafonné qui se retrouvent alors parfaitement fluides.

Les temps de chargement sont également réduits grâce au SSD, que ce soit au lancement du jeu ou encore durant la partie. Qu’il s’agisse de charger un niveau, une nouvelle zone ou encore d’opter pour le voyage rapide dans un jeu en monde ouvert, l’attente avant de replonger dans le jeu est nettement moindre.

Sea of Thieves sur Xbox Series X

Sea of Thieves sur Xbox Series X, toujours aussi magnifique !

Sur Sea of Thieves, les parties se lancent bien plus rapidement comme nos mesures en attestent, mais surtout, le jeu passe en 4K et 60 images par seconde sur Xbox Series X, le rendant ainsi beaucoup plus fluide.

Déjà superbe sur Xbox One X, il est maintenant beaucoup plus agréable à jouer et il n’aura jamais été aussi agréable de regarder ces couchers de soleil en pleine mer que sur Xbox Series X avec cette fluidité accrue ! N’hésitez pas à visionner notre vidéo de gameplay maison de Sea of Thieves en 4K 60 FPS sur Xbox Series X.

Gears 5 sur Xbox Series X

Gears 5 propose plusieurs améliorations sur Xbox Series X, dont un mode en 120 images par seconde en mode multijoueur. Manette en main, la réactivité n’a jamais été aussi élevée et le jeu tourne alors dans une fluidité exemplaire pourvu que votre TV soit compatible. Dans le mode solo, nous avons également remarqué que le jeu est un peu plus riche visuellement que sur une Xbox One X. Lorsque l’on compare une image par rapport à l’autre, on aperçoit alors facilement que la végétation dispose par exemple de plus de détails, ou de meilleures ombres. On remarque aussi que les éléments en arrière-plan sont eux aussi plus détaillés alors qu’ils sont plus flous sur Xbox One X.

Sur l’image ci-dessous, nous voyons que la version optimisée Xbox Series X|S de Gears 5 affiche de meilleures ombres et une végétation améliorée à certains endroits. On le voit assez clairement dans le coin en bas à gauche de l’image.

Sur l’image ci-dessous, ce sont les détails en arrière-plan qui sont mis en avant sur Xbox Series X. Le fond de la pièce comporte bien des éléments alors qu’un brouillard est visible sur Xbox One X. Les textures sont également plus fines et plus détaillées sur Xbox Series X, on le voit notamment sur les décombres au sol.

Sur cette troisième image comparative (zoomée pour l’occasion), on remarque là aussi le gain en netteté que propose la version Xbox Series X du jeu. Sur le fond de l’image en contrebas de la scène, on voit davantage de détails alors que la version Xbox One X floute un peu le tout et affiche moins d’éléments à l’écran tels que les pavés à terre par exemple.

Forza Horizon 4 sur Xbox Series X

Forza Horizon 4 fait également partie des jeux optimisés pour la Xbox Series X. Contrairement à sa version Xbox One X qui proposait de choisir entre le 4K et le 60 FPS, le jeu est désormais compatible 4K et 60 FPS pour une expérience sans compromis.

Sur Xbox Series X, Forza Horizon 4 voit donc son framerate doublé pour une résolution identique. Le nombre d’images par seconde passe ainsi de 30 à 60 et si le jeu était déjà superbe lors de sa sortie, il se trouve désormais plus fluide que jamais. Parcourir le monde du jeu en traversant des champs de fleurs à 150 km/h n’aura jamais été aussi agréable avec cet apport certain de fluidité. N’hésitez pas à visionner notre vidéo de gameplay maison de Forza Horizon 4 en 4K 60 FPS sur Xbox Series X.

Comme vu dans la vidéo plus haut dans cet article, les temps de chargement sont également grandement réduits que ce soit lors des voyages rapides, accès aux différentes épreuves ou sessions en ligne.

Nous avons comparé les versions Xbox Series X et Xbox One X de Forza Horizon 4 et pour arriver au niveau de qualité visuelle du jeu sur Series X, il faut sélectionner le mode “qualité” du jeu sur Xbox One X, et donc se contenter de 30 FPS “seulement”. En comparant nos captures sur ces deux versions, on observe un traitement des ombres légèrement différent entre les deux consoles, mais elles sont globalement identiques en matière de qualité des textures et niveaux de détail. L’apport de la version Xbox Series X se situe bien au niveau du framerate qui est ici doublé.

Gears Tactics sur Xbox Series X

Gears Tactics sur Xbox Series X est disponible en 4K et 60 FPS sur Xbox Series X. En le comparant à la version Xbox One X, on remarque un affichage légèrement plus fin à l’écran lorsque l’on zoome sur un détail. Non seulement le jeu est un peu plus fin, mais il tourne surtout à un framerate de 60 FPS ici, contre 30 FPS sur Xbox One X.

Les jeux rétrocompatibles sous leur meilleur jour

Si nous avons eu l’occasion de tester des jeux Xbox One dans leurs versions optimisées Xbox Series X|S, nous avons également passé du temps sur des titres non optimisés pour les nouvelles consoles.

À la différence de la Xbox Series S qui fait tourner les jeux rétrocompatibles dans leurs versions Xbox One, la Xbox Series X nous propose ici les versions Xbox One X. On a donc accès au différents modes de résolution et framerate dynamiques tout en profitant du gain en puissance de la Xbox Series X. Quel bonheur de pouvoir enfin jouer à des versions en 60 FPS stables pour des titres comme Star Wars Jedi : Fallen Order, The Witcher 3, GTA IV ou Wolfenstein The New Colossus !

Les jeux dans leurs versions Xbox One X sont ici sublimés grâce à un framerate stable et une résolution dynamique poussée au maximum pour les titres compatibles. Comparé à la Xbox Series S, la plus-value de la Series X sur le terrain de la rétrocompatibilité est ici très claire.

La nouvelle manette Xbox

La sortie de la Xbox Series X est également l’occasion de découvrir une nouvelle manette. Reprenant les grandes lignes d’une réputation qui n’est plus à faire, cette nouvelle manette nous réserve également quelques nouveautés.

Une manette Xbox un peu plus petite

Cela ne saute pas aux yeux à première vue, mais la manette Xbox Series X noire est très légèrement plus petite que sa grande sœur. Après un léger temps d’adaptation, on retrouve une position naturelle et nos doigts se posent directement au bon endroit. Avec des grandes mains, si nous devions choisir la forme de la manette, nous préfèrerions quand même l’ancienne manette.

Là où cette manette nous plait bien plus que l’ancienne, c’est avec l’ajout d’une texture grip plus prononcée que sur les manettes Xbox One V2 ainsi que d’un revêtement mat sur les boutons RB/LB et les gâchettes. Ces dernières sont d’ailleurs elles aussi dotées d’une zone de grip très agréable une fois en main.

Bouton de partage et nouvelle croix directionnelle

Les deux plus gros changements visuels de la manette Xbox Series concernent dans un premier temps l’ajout d’un bouton de partage. Celui-ci rend plus facile la capture d’images et autres extraits de jeu puisqu’il n’est plus nécessaire d’ouvrir le bouton Xbox Guide et appuyer sur Y ou X pour effectuer cette action. Désormais, une simple pression prend une capture d’écran tandis que le maintien de la touche enregistre une vidéo des dernières secondes capturées dans un jeu.

L’autre changement évident de cette manette est sa nouvelle croix directionnelle. Celle-ci est désormais cliquable sur quatre points supplémentaires et offre une précision accrue sur les diagonales. Il est en revanche dommage que les “clics” sur cette croix soient aussi bruyants.

Latence minimale pour des performances maximales

La manette Xbox Series X|S se démarque également par sa compatibilité avec le DLI (Dynamic Latency Input) qui la rend plus réactive que jamais. Microsoft a en effet veillé à réduire le décalage entre le moment ou l’on appuie sur une touche et celui où l’action se déroule à l’écran. Dans la pratique, il est difficile de noter une quelconque amélioration significative à ce niveau puisque quelques millisecondes de gagnées sont difficilement perceptibles seules. Mais c’est un tout qui, avec l’augmentation significative du nombre d’images par seconde et la prise en charge du ALLM (Auto Low Latency Mode réduisant automatiquement l’input lag des TV compatibles), participe forcément l’amélioration des sensations manette en main.

Une console prête pour l’avenir

Nous l’avons vu, la Xbox Series X est une console puissante et robuste qui est assurément prête pour l’avenir. Son design lui permet de se fondre facilement dans le salon et c’est une console qui ne fait pas de bruit, ni ne chauffe outre mesure.

La Xbox Series X est le nouveau modèle de Xbox qui vous permet de profiter au mieux de vos jeux existants grâce à la rétrocompatibilité. Celle-ci vous assure de profiter de la meilleure version de vos jeux, avec des framerates plus élevés, des temps de chargement moins longs et de meilleurs effets visuels.

Lors de notre période de test de la Xbox Series X, il faut néanmoins avouer que peu de nouveaux jeux étaient encore disponibles afin de démontrer clairement les capacités de la machine. La claque graphique n’est pas encore là, et certains gros jeux de fin d’année ne sont pas encore disponibles dans leur version optimisée pour Xbox Series X à l’heure où nous écrivons ces ligne. C’est véritablement dans les mois et années qui viennent que la console saura montrer ce dont elle est vraiment capable, avec des jeux tels que Fable, le prochain Forza Motorsport ou encore Hellblade 2. Pour le moment, elle reste cependant une belle mise à jour hardware qui accélère tout ce qui se trouve sur son passage.

Bilan

On a aimé :
  • Une console au design compact qui respire la solidité
  • Une console silencieuse
  • Les jeux rétrocompatibles encore améliorés
  • Une interface réactive
  • Prête pour le futur
  • Un très bon rapport qualité/prix
On n’a pas aimé :
  • Pas encore de jeu qui démontre ses capacités réelles
On prend les mêmes et on recommence

La Xbox Series X est assurément la meilleure machine lorsqu’il s’agit de choisir sa nouvelle console. Puissante et silencieuse avec des temps de chargement réduits, des effets visuels supplémentaires et une fluidité accrue, la Xbox Series X permet de profiter des jeux sous leur forme la plus avancée. Capable de faire fonctionner tous vos jeux actuels de la plus belle manière, la nouvelle Xbox est aussi parfaitement prête pour l’avenir et il ne lui reste plus que des jeux dignes de sa puissance pour briller davantage et crever l’écran.

Accueil > Tests > Tests matériel

17 reactions

jm ysb

05 nov 2020 @ 15:04

prems :’-))

Marvfirstclass87

05 nov 2020 @ 15:21

On se voit mardi ma belle.

avatar

BUUMSTIK

05 nov 2020 @ 15:35

Aïe aïe aïe ! Vivement Mardi 10. 💚

avatar

Jayson

05 nov 2020 @ 15:43

J’ai du mal à comprendre comment les gens peuvent avoir autant de hype pour acheter la console à la sortie, vous allez jouez au même jeux que si vous étiez sur OneX :-|

Koubiwan

05 nov 2020 @ 15:51

@ Jayson : ben c’est pas compliqué. Si je te tue dans Sea Of thieves, le temps que tu reviennes, ton bateau aura coulé...et l’inverse ne sera pas vrai ! Et je parle mm pas des combats au corps à corps avec une fluidité accrue. ;) Un exemple parmi tant d’autres

MichFantastic

05 nov 2020 @ 15:52

Merci pour le test complet :D , Je pense qu’on sera tous d’accord sur le point négatif haha mais patience ça arrive ;)

avatar

cracra

05 nov 2020 @ 16:19

Viens de regarder une vidéo de démontage, c’est super simple de retirer le ventilo pour le nettoyer voir même de passer un coup de bombe sur le dissipateur thermique. Bon apres peu être attendre de passer la garantie mais bon point la aussi.

avatar

Seb Logan

05 nov 2020 @ 17:24

Dans le test il est dit que sur les jeux retro ça serait comme sur la version one X.

Ok, mais sur la one X c’était où mode qualité avec 30fps lock, ou le mode framerate avec fps débloqué mais des graphismes moins bon.

Du coup sur cette série X si je choisi mode qualité est ce que j’aurais un meilleur framerate ou celui ci sera toujours bloqué à 30fps ? Et si je sélectionne le mode framerate est ce que les graphismes seront meilleurs (équivalent au mode qualité ) ? ou bien ça sera du 60fps stable mais avec des graphismes moins bon ( éclairage, textures,... ) ?

poulette73

05 nov 2020 @ 17:30

Merci à vous pour ce test super complet. C’est très clair dans la lecture et agrémenté de beaucoup d’exemples.

Plus que quelques jours à attendre cette Series X... Dans la foulée je me prendrai Watch Dogs Legion.

avatar

franckyrocky

05 nov 2020 @ 22:53

Merci pour ce test très complet. Vivement la semaine prochaine !

12