Test - Snakebyte : Le Charge Tower Pro pour Xbox One

«La tour Montparnasse infernale» , - 1 réaction(s)

Snakebyte est une société allemande fondée en 1997 qui fabrique et distribue différents produits tournant autour du jeu vidéo. Cela va de la chaise de gamer à la batterie de manette Xbox, en passant par les casques et claviers PC, le tout destiné à quasiment toutes les plateformes de jeu. Aujourd’hui, nous allons tester la Charge Tower Pro pour Xbox One que l’on a reçue il y a peu, une colonne permettant à la fois de ranger ses jeux et de recharger ses manettes.

Dis-moi qui est la plus belle

L
L'emballage

Après un montage rapide et très facile de la tour, il n’y a que quatre planches et petits passe-câbles à emboîter, on peut apprécier le travail apporté à l’ensemble pour être en accord parfait avec la Xbox One. À cette fin, un côté est noir mat et l’autre brillant pour ainsi coller au bi-ton noir de la console d’origine. Il n’y paraît peut être pas, mais c’est toujours agréable d’avoir un produit correctement pensé et travaillé. D’ailleurs, toutes les encoches des plaques sont faites de manière à ne pas pouvoir se tromper dans l’assemblement. Ceci étant, l’ensemble reste en plastique fin, donc à ne pas trop brusquer tout de même. Le produit fini reste plutôt contenu dans sa taille avec une hauteur de 35 cm sans le socle de charge, qui vient se fixer par-dessus pour atteindre alors 38 cm (sans les manettes), le tout sur 20 cm de longueur et 14,5 cm de largeur.

Le contenu
Le contenu
Monté à vide
Monté à vide

Cet ensemble, qui contient donc le socle de charge, deux accus, la tour de rangement avec ses deux ports USB, est vendu pour 50 €. Si cela vous semble trop cher ou que vous ne possédez qu’une seule manette, il vous est également possible de ne prendre que la tour et ses ports USB pour une valeure de 30€. Il est également bon de savoir que les produits sont garantis 5 ans.

Et ça fait grille pain aussi ?

Le haut de la tour
Le haut de la tour

Comme son nom l’indique, la Charge Tower Pro pour Xbox One est une tour sur laquelle on peut recharger des manettes, mais pas que. En effet, on peut également y ranger un total de 15 boîtes de jeux, uniquement au format Xbox One (pas Xbox 360) ou Blu-Ray, et utiliser les deux ports USB encastrés en bas. C’est bien beau tout ça me direz-vous, mais à part les boîtes à ranger, comment fonctionne le reste et à quoi ça sert ?

L
L'ensemble rempli

En fait, en haut de la tour se situe un creux dans lequel on vient poser le bloc de recharge (des velcros sont fournis pour fixer le tout). Mais ce n’est pas une obligation, on peut aussi le poser où bon nous semble car ce dernier est auto-alimenté, vu qu’il se branche directement à l’arrière et sur secteur. Il permet ainsi, sur le haut de la tour où ailleurs, de recharger deux manettes simultanément. De chaque côté se trouve un voyant, de couleur rouge quand le pad est en charge et qui passe au vert une fois celle-ci terminée. Pour rappel, il est déconseillé de laisser les manettes sur le socle lorsqu’elles sont pleines, sous peine de les endommager. Deux batteries sont fournies, et heureusement car il est impossible de charger un autre model que celles de la marque qui sont adaptées au socle. En effet, les encoches en métal situées sur les accus servent de contacteur avec la base pour la charge. On regrette d’ailleurs que ces contacteurs soient un peu capricieux et que l’on soit obligé, quand on pose une manette pour charge, de bouger plusieurs fois cette dernière avant que le contact ne s’effectue correctement.

Lumière verte pour la charge terminée et rouge pour celle en cour
Lumière verte pour la charge terminée et rouge pour celle en cour

De plus, les batteries de la marque sont plus petites que celles que l’on encastre habituellement dans la manette Xbox. Et qui dit plus petit, dit aussi moins puissant. Les deux accus fournis font 600 mAh (milliampère-heure). Ils mettront environ 2 heures pour charger, pour une activité de 5 heures maximum. Tandis que les batteries officielles Xbox One font 1400 mAh, mettent 4 heures à se charger pour une durée d’utilisation approximative de 30 heures. On ne joue pas dans la même cour.

C’est ici qu’intervient l’intérêt des deux ports USB en bas de la tour. Si on regarde les choses en pratico-pratique : 2 manettes chargées sur la Charge Power Tour Pro, c’est suffisant si on est seul et que l’on alterne entre deux pads. Par contre, lors d’une soirée avec des amis, on risque de tomber en panne. Il suffit donc à ce moment de brancher les manettes directement sur les ports USB, qui sont alimentés par un port USB-C à l’arrière de la tour que l’on relie à la console, et le tour est joué.

Bilan

On a aimé :
  • Le design sobre qu’il sied à la console
  • Le socle de charge indépendant
  • Les deux ports USB supplémentaires
  • garanti 5 ans
On n’a pas aimé :
  • Les contacteurs de charge un peu récalcitrants
  • Des batteries un peu trop faibles
Pour éviter la panne… de batterie !

La Charge Tower pro est bien pratique au niveau de la gestion de l’espace occupé. En effet, celui qui continue d’acheter des jeux peut y ranger une quinzaine de boîtes, tout en mettant en charge deux manettes au sommet de la tour et en reliant deux autres pads via les ports USB incorporés dans celle-ci. Pour un objet d’un format relativement contenu c’est plutôt pratique. On peut même, si on le préfère, poser le socle de charge à un endroit qui nous conviendra mieux. On regrette juste les contacteurs un peu capricieux de ce dernier. De plus, avec son design qui colle à celui de notre Xbox, on peut dire que le produit est plutôt une réussite.

Accueil > Tests > Tests matériel

1 reactions

JAY23

12 mai 2020 @ 19:39

Snakebyte c’est du bon matos je trouve. Je possède leur « charger dock » qui me permet de charger (sans déconner ^^) les manettes en utilisant les batteries officielles Microsoft et me passer de prendre des batteries propriétaires, souvent moins bonnes.