Test - Ultimate Marvel vs Capcom 3

«C’est possible un tarif de groupe ?» , - 1 réaction(s)

Sorti il y a un peu moins d’un an, le très attendu Marvel vs Capcom 3 a déjà droit à une réédition proposant du contenu supplémentaire. Nommé sobrement Ultimate Marvel vs Capcom 3, cette réédition doit arriver à convaincre les joueurs qui ont déjà sauté sur la version originale, tout en ralliant ceux qui ont eu la patience d’attendre une baisse de prix du soft original. Le pari sera-t-il remporté ?

Ultimate !

Franck West vs Racoon. De grands moments de solitude lorsqu’ils se retrouvent face à Ryu ou Iron Man.

Nous avons encore une fois dans cette mouture Ultimate, droit à un jeu de combat 2D réalisé en 3D. Autant le dire de suite, les changements techniques sont limités comparés à la version de base sortie il y a un an. Mais ce n’est pas un souci en soi puisque le soft de départ étant déjà bien conçu de ce côté là, il tient toujours bien la route. Considérez juste que chaque élément (animation, graphismes…) est un peu « plus » que sur la mouture de base. Mais là n’est pas l’intérêt du titre. En effet, Capcom a écouté les fans et décidé de faire quelques menus changements côté personnages. En français, cela donne : rééquilibrage. Ce rééquilibrage satisfera beaucoup de monde, tout en en décevant d’autres qui verront certains leurs personnages moins ultimate, mais plus justes pour les joutes online. Ainsi, Phenix sera par exemple moins redouté. Au contraire, certains personnages ont été rendus plus efficaces, afin de se remettre au niveau de challenge que proposaient leurs petits camarades, qu’ils soient du côté Capcom ou du côté Marvel.

Vu la décharge avec son doigt, j’ose à peine imaginer l’ampleur des décharges naturelles

Certains persos se sont également vu affublés de coups spéciaux et furies supplémentaires pour le plus grand bonheur du grand spectacle. Le gameplay du titre n’a lui, pas bougé d’un pouce. Nous avons toujours affaire à un jeu de baston en 3 vs 3, pour lequel chaque personnage interviendra en tant que support ou en tant que baffeur principal, grâce à un simple bouton affilié à l’équipier. Les attaques combinées sont toujours de la partie et le gameplay simplifié instauré par la version de base est toujours d’actualité au grand dam des aficionados du genre. Mais ce rééquilibrage valait-il l’investissement dans une nouvelle galette vendue 30 € au lieu de faire une mise à jour ?

Partouze !

Même dans un jeu de baston, on vous pousse à la consommation ! Franck s’est fait prendre à ce terrible complot !

Certainement, parce que ce rééquilibrage n’est pas le seul argument mis en avant sur ce jeu, puisqu’en plus de la trentaine de personnages déjà présents, 12 nouveaux viennent se joindre à la fête. Vous pourrez en effet mandaler les autres en prenant contrôle de la gargouille Firebrand, Nemesis Type T (Resident Evil), Vergil (Devil May Cry), Franck West (Dead Rising), Phoenix Wright et Strider pour le côté Capcom. Les rangs Marvels seront renforcés par Docteur Strange, Nova, Ghost Rider, Hawkeye, Iron Fist et Rocket Racoon. Un rajout de personnages plutôt sympa et efficace, même si cela peut paraître surprenant du côté Capcom de voir certains personnages dont il serait regrettable de sous-estimer.

Bah voilà ! on a le prochain protagoniste de Resident Evil pour remplacer cette fiotte de Chris !

Les fans du 2ème épisode seront néanmoins toujours déçus de l’absence de plusieurs des icônes de la castagne qui ont fait le succès de cette série, et les personnages proposés en plus via DLC sont inexistants, puisque seuls Shuma Gorath et Jill sont disponibles et compatibles (pas besoin de les racheter donc, encore heureux !). Autre ajout majeur avec le mode Héros et Héraults. Ce dernier jouable en solo et online vous propose d’incarner vos personnages ou leur côté messager de Galactus (en argenté). En choisissant votre camp, vous devrez donc protéger différents lieux ou les conquérir en fonction de votre camp. Plusieurs combats seront nécessaires pour contrôler chacun d’entre eux. Vous aurez également une liste de cibles adverses, il faudra les combattre pour faire apparaître jusqu’à 3 stages bonus à contrôler.

Bilan

On a aimé :
  • 12 nouveaux personnages
  • 8 nouveaux stages
  • Le mode Héros et Héraults prenant
  • Enfin un mode spectateur !
  • Le rééquilibrage des personnages
On n’a pas aimé :
  • Le rééquilibrage des personnages
  • Ca manque de nouveautés et de contenu supplémentaire quand même
  • Le lag perpétuel en online
Orgie 3

Ultimate Marvel vs Capcom 3 est un titre qui complète bien l’opus de base. Seulement, les fans en demandant toujours plus, on aurait préféré un peu plus de persos supplémentaires et de rajouts en modes (du survival par exemple) afin de justifier l’achat de cet opus si on possède déjà l’édition originale. Les 12 nouveaux personnages seront donc le motivateur central d’achat, à vous de voir s’ils vous intéressent ou pas. Pour ceux qui n’ont pas touché à l’épisode initial et qui seraient intéressés, peuvent par contre sauter dessus, cette version lui étant tout de même supérieure.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Ultimate Marvel vs Capcom 3

PEGI 0

Genre : Combat

Éditeur : Capcom

Développeur : Capcom

Date de sortie : 18/11/2011
Date de sortie XO : 7/03/2017

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, Steam, PlayStation Vita

1 reactions

melmoth46

18 fév 2012 @ 09:04

Ce jeu est énorme ! Facilité de prise en mains, nombreux persos, des coups spéciaux de fous,... Excellent ! :-P