Test - Kinect Joy Ride

«Il aurait dû rester XBLA» , - 3 réaction(s)

Replaçons un peu les choses dans leur contexte. A la base, Kinect Joy Ride devait être distribué gratuitement, oui, gratuitement, aux joueurs Xbox 360. Puis on n’a plus eu de nouvelles et quand Kinect a été annoncé, on a appris que le jeu serait finalement fait pour le périphérique, et deviendrait payant. Difficile à avaler pour les pauvres joueurs que nous sommes mais après tout, si la sauce prend vraiment, autant quand même y jeter un oeil. Le problème, disons le tout de suite, c’est que la sauce ne prend pas.

C’est un jeu de course ?

Kinect Joy Ride est un jeu de course. Et qui dit jeu de course dit conduite ! C’est bien, vous suivez. La conduite dans un jeu de course, c’est un peu comme la torche de la statue de la liberté, comme le vert de la Xbox, comme la pâte de la pizza ou les news fraîches d’Xboxygen, c’est indissociable quoi ! Le problème ici, c’est que c’est justement la conduite qui pose problème, l’essence même du jeu, hélas.

On commence par choisir un véhicule, ce qui, au passage, n’aura aucune incidence sur la conduite, et roule ma poule. Une fois la course lancée, on n’a absolument pas à se soucier de l’accélération. Le véhicule avance tout seul, freine tout seul et on a juste à tourner, déclencher un boost ou faire une cascade en plein vol si on veut. C’est également un point gênant du jeu, puisque l’un des plaisirs d’un jeu de course, c’est quand même de pouvoir jauger son accélération et son freinage, aussi simple que puisse être le jeu. Ici, c’est simplifié à outrance et il suffit donc de tourner son semblant de volant en ayant les bras tendus vers l’avant, comme si on l’avait un entre les mains. Second problème : avoir les bras tendus pendant une poignée de courses, passe encore, mais ne comptez pas en faire des dizaines à la suite. C’est en effet assez fatiguant et pas vraiment confortable de jouer dans cette position. Mais pire encore, même en faisant abstraction de tout ça, la conduite n’est quand même pas terrible du tout. Si quelqu’un arrive à passer tous les virages d’une courses sans se cogner, qu’il fasse signe ! La gestion du volant pour tourner à gauche ou à droite est tout simplement mauvaise. On a l’impression que c’est tout ou rien et qu’on ne peut pas tourner simplement et doucement. C’est simple, après avoir testé les premiers autres jeux du lancement, on n’a qu’une envie, c’est d’éteindre ce Kinect Joy Ride pour retourner sur d’autres.

Bilan

On a aimé :
  • Le design global
  • Quand il devait être gratuit
On n’a pas aimé :
  • Gameplay rebutant
  • Très rebutant
  • On ne doit pratiquement que tourner le volant
Il aurait dû rester Xbox Live Arcade

Kinect Joy Ride aurait clairement bien fait de rester un jeu Xbox Live Arcade jouable à la manette. Sous sa carapace toute jolie et son design sympa, il se révèle être le plus souvent une plaie à jouer. On mime un virage à droite et on continue tout droit à l’écran ou bien on part carrément à 90 degrés, le boost s’active sans qu’on l’ait demandé parfois... On a vraiment l’impression que le jeu a été mal conçu, puisque sur d’autres jeux Kinect, nous n’avons eu aucun problème de reconnaissance. Un portage Kinect qui n’aurait tout simplement jamais dû avoir lieu et qui nous fait de la peine pour les développeurs. Passez donc votre chemin pour celui-ci.

Xboxygen 2.12 sur 5, note basée sur 8 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton452.jpg?1390069388

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Kinect Joy Ride

Kinect Joy Ride

Genre : Party Games

Éditeur : Microsoft Game Studios

Développeur : BigPark Inc.

Date de sortie : 10/11/2010

Forum : Kinect Joy Ride

Prévu sur :

Xbox 360

3 reactions

corrs78

07 nov 2010 @ 15:55

je vous rejoins sur toutes vos notation Kinect (mis à part Kinectimal que je n’ai pas testé) Merci

avatar

Smalesh

07 nov 2010 @ 16:07

Je suis d’accord avec vous sur le point où il aurait du rester Xbox LIVE Arcade, mais après au niveau du gameplay, j’y ai joué pas mal de temps et je me suis bien amusé, surtout en mode cascade où il y a plus à faire que « tourner le volant ». D’ailleurs le jeu répond mieux pour faire des cascades que pour « conduire » ! Il ne faut pas oublier que les Jeux Kinect du lancement sont fait en priorité pour être joué à plusieurs ce qui nous permet de rigoler entre nous et de se reposer entre les games, pck oui,l Kinect c’est fatiguant et c’est là un de ses intérets ! De plus ces jeux ne sont pas faits pour être joué non-stop jusqu’a les finirs, c sur qu’un gamer ne peut pas avoir que des jeux Kinect, pour l’instant ce sont des jeux auquel ont joue une fois de temps en temps. Après c’est sûr que Kinect JoyRide n’est pas un jeu que j’acheterait à 50$ mais dès que je le trouve en dessous de 40$ je le prend pck je me suis vraiment trop amusé quand je jouait avec des amis.

Tomchoucrew

Rédaction

07 nov 2010 @ 16:36

Franchement ça ne m’a pas du tout amusé de conduire comme ça et que ça rende un peu importe quoi à l’ecran. Y’a vraiment des problèmes de gameplay dans ce jeu.