À cause des ventes d’Assassin’s Creed Nexus, Ubisoft freine ses investissements dans la VR

«Dommage» le 12 février @ 12:042024-02-12T12:04:56+01:00" - 6 réaction(s)

Si vous êtes un fan absolu d’Assassin’s Creed, ou bien que vous êtes l’heureux possesseur d’un casque de réalité virtuelle, vous avez alors très certainement entendu parler d’Assassin’s Creed Nexus VR. Dans le cas contraire, un rappel s’impose. Il s’agit d’un épisode sorti en novembre 2023, amenant le joueur à incarner en réalité virtuelle plusieurs personnages iconiques de la saga. Malheureusement, on apprend aujourd’hui que le titre ne s’est pas aussi bien vendu que prévu et qu’Ubisoft ne va donc pas augmenter ses investissements dans la réalité virtuelle.

Ubisoft juge les ventes d’Assassin’s Creed Nexus VR décevantes et ne va pas augmenter ses investissements dans la réalité virtuelle

À l’occasion d’une session de questions réponses tenue lors d’une conférence téléphonique relative aux ventes du troisième trimestre fiscal d’Ubisoft de l’exercice 2024, une question a été posée sur l’émergence de nouveaux périphériques de réalité virtuelle comme le Meta Quest 3 et l’Apple Vision Pro, l’occasion également de demander si Ubisoft avait fait le point sur ses projets en cours destinés à la réalité virtuelle.

Yves Guillemot, le PDG Ubisoft, a ainsi répondu en expliquant qu’Assassin’s Creed Nexus VR ne s’était pas aussi bien vendu que prévu. Ses propos ont été reportés par VGC.

Nous avons été un peu déçus par ce que nous avons pu réaliser dans le domaine de la RV avec Assassin’s Creed. Il s’est bien vendu et continue de se vendre, mais nous pensions qu’il se vendrait davantage, c’est pourquoi nous n’augmentons pas nos investissements dans la RV pour le moment, car elle doit décoller. Nous avons été très impressionnés par ce qu’Apple a créé, et nous pensons que c’est un matériel fantastique, mais nous continuons à considérer cette activité RV comme quelque chose que nous devons regarder, mais dans lequel nous ne devons pas trop investir, jusqu’à ce qu’elle prenne suffisamment d’ampleur.

Malheureusement, la réalité virtuelle risque de continuer à ne pas être assez attractive. Bien que de nombreux jeux, et pas de simples petites expériences, sortent à destination de ces casques, le grand public peine encore à y trouver de l’intérêt.

Pour les utilisateurs de ces technologies, il est évidemment dommage qu’un mastodonte comme Ubisoft ne soit pour le moment toujours pas prêt à investir davantage dedans. Rappelons qu’en 2022, l’éditeur a annulé Splinter Cell VR.

Assassin’s Creed : Nexus VR

Accueil > News

Assassin’s Creed : Nexus VR

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 2023

6 reactions

avatar

Barth

12 fév 2024 @ 12:41

Ça n’intéresse pas le grand public , dans l’histoire de la vr en allant du virtual boy au psvr2, c’est des bides. C’est lourd, tiens chaud, peut filer la gerbe, les casques autonome comme le méta quest 3 ont une autonomie ridicule, autant de raisons qui n’incite pas forcément à se lancer

Warp

12 fév 2024 @ 12:49

Faut dire que le jeu est vraiment pas terrible, et assez laid. J’aurais aimé une version PCVR plus ambitieuse de ce côté. La compatibilité forcée avec le Quest 2 est un sacré frein technique.

avatar

Jack O’lantern

12 fév 2024 @ 13:04

VR, wiimote, kinect, tout cela ne reste que du gadget, on revient toujours à la manette !

pour mon cas personnel, je suis incapable de tenir plus de 5 minutes avec un casque VR sur la tête donc j’aurais aimé bénéficier de ce genre d’expérience plus longtemps mais non, mon corps n’en veut pas :-))

et de toute façon ce n’est pas ce qui aurait fait mon temps maximum de jeu...

ce sera donc sans moi et je ne suis pas le seul à être rebuté par la VR, que ce soit en terme de sensation très courte, par le prix et par le matériel en lui même (pas pratique en réalité et encombrant)

halowars2

12 fév 2024 @ 13:22

Un prix max entre 150 et 200 € pour un casque Vr haut de gamme. Au-delà, ça restera un marché de niche. Les casques VR sont trop chers et pour le grand public cela reste un accessoire hors de prix. Ça donne l’impression.

Manuto

12 fév 2024 @ 14:17

il a l’air d’être surpris ce cher Mr Guillemot. Mais pourtant la VR est un marché de niche, qui a atteint son plafond de verre.
Au niveau gaming, ce ne sera jamais une reussite.
Ca peut prendre au niveau professionnel, où les possibilités sont deja nombreuses, mais pas au niveau ludique.

avatar

Aurelius

12 fév 2024 @ 14:49

« VR, wiimote, kinect » en fait pour moi ça fonctionne quand ça implique le corps, quand ça défoule et fait faire du sport, véritable plus-value face à la manette. Mais j’ai envie de dire, « c’est tout ». J’aimerais bien la VR pour me défouler (pour avoir essayé chez un pote) et la Kinect remplit déjà bien ce rôle chez moi (je l’utilise toujours, sur 360), mais on reste sur du Just Dance et compagnie, clairement pas sur du Assassin’s Creed et consort. Après s’ils arrivent bien à adapter les jeux console à la VR pour ajouter de l’immersion (sans forcément dégager la manette) je dis pourquoi pas mais c’est sûr que c’est trop cher et il ne faudrait pas que les développements en pâtissent.