Bethesda (Starfield) concerné par la vague de licenciements chez Microsoft

«Dans tous les cas, ce n’est pas bon signe » le 19 janvier @ 12:052023-01-21T11:29:13+01:00" - 9 réaction(s)

Une fois de plus, Microsoft et Xbox font les gros titres pour autre chose que leurs annonces des prochaines sorties. Il ne vous aura pas échappé que la firme de Redmond s’apprête à entamer une vague de licenciements massive et on commence à en entrevoir les contours plus précisément. En particulier en ce qui nous intéresse le plus ici, la branche jeux vidéo et Xbox. Selon Bloomberg, Bethesda serait directement concerné par cette vague et, seulement deux ans après son rachat, intéressons-nous à ce que cela pourrait impliquer.

Deux ans après son acquisition, l’effectif de Bethesda va être réduit

C’est Jason Schreier qui a révélé que la division gaming de Microsoft était également concernée par ces licenciements. Dans un premier temps, on sait que le studio en charge de Halo, 343 Industries, est touché par cette vague. Mais le journaliste de Bloomberg indique aussi que Bethesda va subir des coupes dans ses effectifs. À l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune donnée précise concernant Bethesda n’est connue, il faudra donc attendre afin d’analyser pleinement l’ampleur des dégâts.

Néanmoins, deux ans seulement après l’acquisition de Zenimax, la maison mère de Bethesda, Microsoft envoie des signaux bien contradictoires alors qu’il est en pleine procédure de rachat d’Activision-Blizzard-King. Là où il faudrait tout faire pour rassurer la FTC et les instances britanniques et européennes, faire des coupes dans les effectifs d’un studio racheté il y a si peu de temps ne jouera pas en leur faveur. Surtout quand on sait que Bethesda porte ce qui doit donner un coup d’accélérateur à Xbox et au Xbox Game Pass : Starfield.

En plein rachat d’Activision, des licenciements chez Bethesda qui interrogent

Si l’on regarde en arrière, on peut aussi observer que ce genre de pratique chez un éditeur peut parfois amener à des conséquences néfastes pour les studios. À la fin des années 2000, Elecronic Arts avait dû se séparer de 1500 employés, conduisant à la fermeture d’EA Black Box (Need for speed Carbon) et Mythic qui avait été fusionné avec BioWare. Ces deux studios avaient pourtant été rachetés quelques années plus tôt.

Bien sûr, il n’est pas question ici de spéculer sur une quelconque fermeture d’un studio chez Bethesda. Mais toujours dans un contexte tendu autour de l’acquisition d’Activision-Blizzard par Microsoft, c’est le genre de précédents qui pourraient interroger durant les procédures judiciaires en cours. Surtout, cela fait perdre du crédit à la firme de Redmond et donnera à coup sûr une nouvelle carte à jouer pour ses détracteurs.

Starfield

Accueil > News

Starfield

Genre : Action RPG

Editeur : Bethesda

Développeur : Bethesda

Date de sortie : 2023

9 reactions

avatar

Jack O’lantern

19 jan 2023 @ 12:20

343 Industries est de toute façon sur la sellette depuis un moment et ce n’est pas la sortie chaotique de Halo infinite qui va les aider, je me demande même si ce n’est pas le dernier Halo du studio ! Pour le reste les licenciements ne seront quand même pas légion au sein de la division Xbox je pense donc ça ne sert à rien de commenter des chiffres qui veulent tout et rien dire en même temps. MS c’est un nombre important de salariés dans le monde et d’ailleurs ces dernières années, le nombre ne faisait qu’augmenter, je suppose que MS fait le ménage comme ça se fait un peu partout...

https://fr.statista.com/statistiques/557242/microsoft-nombre-employes/

Tuco

19 jan 2023 @ 12:30

« faire des coupes dans les effectifs d’un studio racheté il y a si peu de temps ne jouera pas en leur faveur »

Non mais clairement ils ont vrillés,je pensais qu’ils géraient correctement le rachat d’Activision mais là ils se sabordent complètement.oO

avatar

fatpunkslim

19 jan 2023 @ 12:42

C’est ridicule de s’interroger, ca concerne toutes les boites, bethesda n’aurait pas été racheté qu’ils auraient eu aussi des licenciements à cause de la conjoncture actuelle, voire bien plus, il n’y a aucun lien avec le rachat, c’est un raccourci bien simpliste de faire ce lien là

Tuco

19 jan 2023 @ 12:47

Si il est simpliste c’est que justement on peut le faire.:p

LoveTartiflette

19 jan 2023 @ 13:41

Là où il faudrait tout faire pour rassurer la FTC et les instances britanniques et européennes, faire des coupes dans les effectifs d’un studio racheté il y a si peu de temps ne jouera pas en leur faveur.

Bien sûr, il n’est pas question ici de spéculer

On aurait presque pu en douter...

Du coup hier, quand la fédération EU des devs de jeux vidéo soutien le rachat, c’est un bon signal, mais finalement aujourd’hui après des licenciements (qu’on ne sait d’ailleurs pas combien a part de l’extrapolation d’un truc qui s’est passé y a plus de 10 ans) c’est horreur malheur.

Manuto

19 jan 2023 @ 13:52

pour moi, ca à une logique et n’est en rien inquiétant.
Dans tous les studios, les effectifs évoluent a la hausse et a la baisse selon les étapes du développement.
Généralement en fin de développement, les effectifs diminuent, car il ne reste que du débogage a réaliser, les ressources principales étant déjà crées.
Quand les studios sont sur plusieurs jeux en parallèle, le coeur de l’equipe est envoyé sur le 2e projet, quand les autres sont remerciée.

Du coup, je dirai que c’est bon signe, car nous sommes sur la fin du développement de Starfield.

avatar

PtitBiscuit

19 jan 2023 @ 14:08

Oui, on compare trop la situation de la France à celle des américains, le turnover dans les boîtes de jeu-vidéo c’est en permanence. C’est pas étonnant de vouloir restructurer une boîte après son rachat, c’est pas juste un gros packaging et tais-toi. Il ne s’agit vraisemblablement pas de licenciements économiques. Ce qui signifie qu’après les licenciements, il y aura des embauches lorsque ce sera utile. On se plaint assez qu’on voit rien bouger après les rachats, ben on se plaint aussi quand c’est le cas (ben oui ça peut pas être fait que via des news idylliques). Les développeurs de Starfield ne sont pas forcément les bons développeurs pour TES6 (c’est pas du tout le même univers), surtout s’il y a des lassitudes. La question, c’est si les licenciés sont protégés, mais ça c’est une préoccupation de l’Etat. Je rajoute que les jeux et services de Bethesda sont tout le temps utra-buggés, à un moment, faut dire stop. Rien que l’inferface de gestion des mods de Skyrim sur console est complètement à la ramasse, j’ai cru devenir chèvre ! Et heureusement qu’il y a un mod qui désactive les pas pour éviter les crashs à répétition (ainsi qu’un énorme « patch non officiel », quelle honte)... sans compter leur 60 fps tout moisi de l’édition Anniversaire qui gère mal les graphismes en mouvement (ça clignotte littéralement)... Bref, ce ne sont pas des bons techniciens (ce n’étaient pas ?). Et au final, est-ce vraiment un signal contradictoire pour la FTC ? Microsoft avait l’image de quelqu’un qui s’empiffre, du coup c’est pas mal de donner l’image de quelqu’un en perte de vitesse pour justifier sa place de challenger dans la concurrence ;)

Ricos79

19 jan 2023 @ 14:26

C’est triste pour les personnes concernées mais une aussi grosse structure que Zenimax avait ses propres structures administratives, logistiques, marketing, etc qui faisaient double emploi avec les structures existantes chez Xbox Game Studios, il est donc froidement logique de supprimer des postes en doublons...

Espérons juste que ça ne concerne pas les forces vives des développeurs...

Et concernent 343, le studio était devenu énorme durant le développement de Halo Infinite pour un résultat final somme toute très décevant, donc ils vont sûrement aussi supprimer ses postes non essentiels.

Je ne pense pas que cela impactera le rachat d’Activision puisqu’on se doute bien qu’il y aura aussi automatiquement des suppressions de postes après le rachat.

avatar

chiendlacasse

19 jan 2023 @ 15:52

Surtout, cela fait perdre du crédit à la firme de Redmond et donnera à coup sûr une nouvelle carte à jouer pour ses détracteurs.

Mais sérieusement arrêtez d’écrire n’importe quoi. Ca sort d’ou ca ? Donc ses détracteurs vont pouvoir dire « vous voyez hein, a peine acheté, deja licencié ». C’est des restructurations, des poste non remplacés souvent ou des studios trop gros ne nécessitant autant de personnel. Ca arrive a de nombreuses boites dans le monde entier quelque soit le secteur d’activité. C’est triste mais c’est ainsi. Aussi il ya eu des licenciements a l’amiable évidemment, une boite comme MS, Google, Apple et autres ne licencie jamais, c’est interdit car ce sont des boites ultra riches et rentables. Par contre si ca bouchonne, et visiblement en rachetant tout ces studios de Bethesda, plus ceux de Ms, alors ils ont du négocier des départs bien rémunérés.