Starfield : report, exclu Xbox, romances, gameplay... Todd Howard donne des détails

«Vite une nouvelle date !» le 30 novembre 2022 @ 17:352022-12-01T09:34:06+01:00" - 4 réaction(s)

Todd Howard était l’invité du dernier Lex Fridman Podcast. Au cours de l’émission, plusieurs sujets furent évoqués, dont Starfield. Initialement prévu pour le 11 novembre dernier, le jeu a été repoussé à une date encore inconnue et se fait très discret depuis. De son report à l’exclusivité du jeu aux consoles Xbox, en passant par des détails sur le gameplay ou encore le monde que les joueurs pourront découvrir, voici ce qu’il faut retenir de l’émission.

Repousser le jeu était la bonne décision

Starfield devait être l’un des gros jeux de fin d’année et le gros jeu de Xbox et du Xbox Game Pass. À cause de son report, les Xbox Series X|S n’ont pas eu droit à leur blockbuster de fin d’année et le jeu n’a toujours pas de nouvelle date de sortie. Interrogé sur les deadlines et la façon de choisir une date de lancement, Todd Howard a expliqué qu’il fallait essayer de rester honnête avec soi-même, car cela permet de savoir où vous en êtes.

En ce qui concerne le report de Starfield lui-même, il évoque que c’était la bonne décision à prendre et que le studio était arrivé à un point où il était clair que le jeu avait besoin de plus de temps :

Vous savez, nous avions atteint un point où, sur Starfield, il était assez clair pour nous, même si vous voulez vous dire que vous pouvez le faire, que le risque que cela implique pour les fans du jeu, pour l’équipe, pour la société... nous faisons partie de Xbox maintenant, pour tout le monde, que nous devrions vraiment reporter le jeu et lui donner le temps dont il a besoin.

De son côté, Phil Spencer évoquait aussi début novembre que le report de Starfield à 2023 était la bonne décision à prendre et qu’il voulait que les équipes sentent qu’elles ont le choix de leurs deadlines.

L’exclusivité Xbox est une responsabilité supplémentaire

La question de l’exclusivité Xbox fut également abordée. Todd Howard a rappelé que Starfield était bien une exclusivité Xbox Series X|S, et que cela n’avait rien d’anormal pour le studio, partenaire de Microsoft de longue date :

Même si nous avons fait des choses sur PlayStation, et je pense que la PlayStation 5 est une machine folle, ils ont fait un excellent travail et nous avons eu beaucoup de succès sur PlayStation…

Nous étions traditionnellement des développeurs PC au début, nous avons fait la transition vers la Xbox qui est devenue notre principale plateforme, Morrowind a été exclusif à Xbox, Oblivion était aussi une exclusivité Xbox pendant une longue période, le DLC de Skyrim l’était… Donc se lancer dans le développement et se dire qu’on se concentre sur la Xbox n’est pas anormal pour nous, c’est un peu la norme.

Il explique ensuite que le studio reçoit de l’aide des meilleurs ingénieurs de Xbox pour le développement du jeu. Selon lui, la Xbox Series X est une machine incroyable et pouvoir avoir à disposition les gens qui l’ont construite depuis le rachat de Bethesda par Microsoft est quelque chose de génial.

Par ailleurs, il parle aussi d’une pression et d’une responsabilité supplémentaire d’avoir avec Starfield un jeu qui se place désormais en tant que system seller des consoles Xbox.

Détails sur le monde de Starfield et ses personnages

Au cours du podcast, Todd Howard a aussi abordé de nombreux éléments de Starfield. Que ce soit des fonctionnalités de gameplay ou des détails sur le monde et ses personnages, nous avons listé ci-dessous les principaux sujets évoqués :

  • Vous pouvez croiser d’autres vaisseaux et ils peuvent vous contacter
  • Vous ne tomberez pas en panne de carburant dans l’espace (mais cela pourrait être ajouté dans un mode hardcore)
  • Des vaisseaux se posent et décollent des ports stellaires
  • Les systèmes stellaires auront des niveaux (il mentionne notamment un système de niveau 40)
  • Il faudra adapter votre combinaison en fonction des planètes (gaz, toxicité, température…)
  • Il y aura des robots ennemis en plus des robots amis
  • Starfield proposera des romances avec 4 de vos compagnons, décrites comme plus complexes que dans les précédents jeux du studio
  • Todd Howard aime que le joueur se sente seul, loin de tout le monde sur une planète

De nombreux autres sujets furent abordés lors de ce podcast que vous pouvez retrouver en intégralité ci-dessous.

Rappelons que Starfield reste exclusivement prévu sur Xbox Series X|S et PC, ainsi que dans le Xbox Game Pass et le PC Game Pass.

Starfield

Accueil > News

Starfield

Genre : Action RPG

Editeur : Bethesda

Développeur : Bethesda

Date de sortie : 2023

4 reactions

avatar

teng

01 déc 2022 @ 08:13

Rien que le délire de ne pas tomber en panne de carburant ça sent déjà le RPG merdique de Bethesda qui n’ont jamais réussi à donner du sens au chose dans leur jeux.

L’immersion dans un jeu vidéo ce ne sont pas les romances pour adolescents ou les putain de bla bla inutile du pnj numéro:56 qui vas mettre 5 minutes pour raconter sa vie mais plutôt ces moments comme être bloqué sur une planète glacial sans carburant comme seul abris le vaisseau en espérant que la météo change rapidement pour chercher des ressources .

C’est ça un jeux vidéo

avatar

RolDIO

01 déc 2022 @ 09:01

@teng : un Jeux vidéo SELON toi :) Le mieux, et ce qu’il devrait faire ( pour moi ), c’est d’ajouter un mode « hardcore » ou « difficile » avec cette élémenrt de gameplay dedans, cela permettrait de laisser le choix. Starfiled sera justement un jeux video et non une simulation chiante comme StarSitizen, quand je vais démarrer starfiled, je veux certes en prendre plein la vue et etre immergé dans l’univers mais je veux avant tout jouer à un JEUX VIDEO, et non pas une simulation. Etre perdu au milieu de nul part sans carburant c’est chiant, tres chiant.

De plus tu parles d’immersion mais il s’agit d’un RPG, si tu veux une immersion total il faut prendre un bon jeux solo narratif, ou alors un jeux accès simu tel qu’un arma / flight simulator / Squad ....

Les RPG sont loin d’etre immersif bien souvent ( le principe meme de faire descendre une barre de vie au dessus d’un ennemie avec des dégâts qui s’affiche n’est pas tres immersif... ).

( cela reste mon avis ;-) )

avatar

Wingedhussar

01 déc 2022 @ 20:19

Teng : on parle de Bethesda la, ils n’ont jamais eu l’ambition de faire des simulations dans leur jeux.

Toi tu veux Star Citizen ou Elite Dangerous, ces jeux existent.

Sinon il nous vend du reve, perso Starfield est le jeu que j’attends le plus en 2023.

avatar

PtitBiscuit

03 déc 2022 @ 17:05

>> Hey, les gars, on n’a plus de carburant. À quelle distance est la prochaine station-service ?
>> À dix années lumière.
>> Ca tombe bien, on a assez de bouffe en réserve. Appelle la station pour qu’ils viennent nous aider rapidos !
>> Ok mais ça va mettre des décennies (appel inclus). On fait quoi en attendant ?
>> Pourquoi pas un monopoly ?

Tout ça pour dire qu’un jeu, ça doit être jouable avant d’être réaliste x) Après il y a toujours l’option du Game Over mais bon, y aura sûrement plein d’autres occaz pour ça. Au moins, dans le mod « survie » de Skyrim, on peut faire du feu quasiment sur demande ou dresser la tente (et mourir de froid reste toujours plus radical que de mourir d’ennui). Dans l’espace, la seule chose qu’on peut espérer en terme de réalisabilité, c’est qu’il y ait beaucoup à faire dans les vaisseaux en attendant l’arrivée (et dans tous les cas, ça restera un voyage méga-accéléré).

Et puis... est-ce que le carburant est utile pendant le voyage lorsque la direction est bien calculée ? (inertie, toussa...)

Par contre j’aime beaucoup l’idée de devoir adapter son équipement à la zone. Ca, c’est à la fois réaliste et fun :)

Concernant Bethesda, c’est surtout les bugs qui m’inquiètent, mais si Microsoft est vecteur d’une meilleure temporalité du développement, c’est peut-être un vieux problème.