Night Springs : Nos impressions sur le premier DLC d’Alan Wake 2

«Yeaaaah yeah Night Springs» le 11 juin @ 13:452024-06-11T13:49:32+02:00" - 4 réaction(s)

Nous ayant fait forte impression en octobre dernier (voir notre test ici), Alan Wake 2 revient avec sa première extension portant le nom de sa célèbre émission de télévision prenant place dans l’univers du jeu, à savoir Night Springs. Remedy (depuis peu rebaptisé Poison Pill Entertainment sur ses réseaux sociaux, dans le but de teaser ce premier DLC) profite de ce format télévisé pour découper l’expérience en trois épisodes distincts, proposant par la même occasion une approche narrative unique par aventure.

Trois épisodes sinon rien

S’il nous avait fortement convaincus de par sa direction artistique et sa narration, Alan Wake 2 voyait néanmoins sa rejouabilité quelque peu ternie par sa linéarité. Et pourtant ! Moins d’un an après avoir bouclé l’aventure, une envie grandissante de revivre l’expérience s’installe petit à petit en nous, envie en partie comblée par cette première extension.

On a accès au DLC via le menu principal

Accessible directement via le menu principal du jeu (et pouvant être lancé à tout instant, même s’il est vivement conseillé d’avoir fini l’histoire avant de s’y aventurer), Night Springs propose donc trois événements distincts, tous mis en scène et introduits par l’énigmatique Mr Door, avec un protagoniste différent pour chaque récit.

Ahhh, Rose, son mug de café...

Le premier épisode nous permet d’interpréter Rose, la serveuse frappadingue du Oh Deer Diner, dans une parodie de sitcom avec rires du public et musique façon Benny Hill, le tout alors qu’elle est armée d’un shotgun aux munitions presque infinies. Pas de subtilité au programme, ni même un quelconque apport scénaristique, on est sur un bon gros défouraillage qui renvoie à l’extension American Nightmare du premier Alan Wake.

...et son shotgun !

Sans être transcendant, le ton très second degré de cet épisode axé sur l’action nous a plu malgré tout.

Le deuxième épisode nous fait incarner Jesse Faden, l’héroïne du jeu Control et responsable du FBC, déjà mentionnée à plusieurs reprises dans Alan Wake 2. Le plaisir de retrouver une tête connue s’estompe assez rapidement puisque Jesse n’a pris aucun de ses pouvoirs avec elle, le gameplay se limitant à une version simplifiée de celui du jeu de base. Même déception quant aux potentielles ramifications scénaristiques envisagées par la rencontre de ces deux univers, ce deuxième épisode se contentant du minimum syndical à ce niveau-là. En résulte une expérience tout au plus sympathique, mais qui n’apporte rien à l’œuvre globale, contrairement au troisième et dernier épisode de cette extension.

On retrouve plusieurs têtes connues

Clou du spectacle, le dernier tiers du DLC nous permet d’incarner Tim Breaker, le policier perdu dans une boucle temporelle. Ou plus précisément Shawn Ashmore, l’acteur qui prête ses traits au personnage, en compagnie de Sam Lake et en plein tournage des scènes du jeu.

Hello Sam !

Sans trop rentrer dans le détail, Remedy brise à nouveau le quatrième mur et propose une triple mise en abîme pour un épisode qui apporte pas mal de clés d’interprétations au cross-over des différents univers du studio. Les fans hardcores seront comblés, tandis que les autres pesteront sans doute sur une boucle de gameplay centrée autour d’une énigme pas très intéressante.

Précisons que chaque épisode dure en moyenne une grosse demi-heure et qu’on termine le tout en moins de deux heures, ce qui peut paraître peu, mais qui se justifie au vu du tarif pratiqué (20€ pour l’upgrade vers la deluxe edition sur le store, qui donne droit à ce DLC ainsi qu’au suivant). Pas de grande prise de risque au programme donc, même si l’ensemble reste plaisant à faire.

Mr Door est de retour !

Petite déception néanmoins sur les lieux visités dans les différents épisodes puisqu’on retrouve des décors connus dans la grande majorité des situations, Remedy ayant fait dans le recyclage de ses assets. A voir si le deuxième DLC sera plus conséquent. En l’état, on réserve cette première partie aux amoureux du jeu de base souhaitant replonger quelque peu dans l’univers halluciné de Sam Lake.

Alan Wake 2

Accueil > News

Alan Wake 2

PEGI 0

Genre : Survival Action

Éditeur : Epic Games

Développeur : Remedy

Date de sortie : 27/10/2023

Prévu sur :

Xbox Series X/S, PlayStation 5, PC Windows

4 reactions

avatar

Veidt

11 jui 2024 @ 13:56

J’ai pas tout lu pour pas trop me spoil, mais le DLC est disponible ? C’est pas en octobre ?

avatar

Lucien

Rédaction

11 jui 2024 @ 14:02

Yes c’est dispo :-) y’a deux DLC, ici c’est la première moitié

avatar

Lucien

Rédaction

11 jui 2024 @ 14:19

avatar

like an animal

11 jui 2024 @ 17:58

A priori rien de fabuleux donc. En soit le jeu m’a mis une grande claque pendant une grosse partie de l’aventure puis m’a ennuyé sur le dernier tiers je dirais, la faute aux allers retours assez pénibles et à la redondance de la partie d’Alan. Sûrement que je testerais ces dlc plus tard mais j’ai encore ce sentiment mitigé aujourd’hui.