Les Xbox Series X|S accepteraient les SSD standards selon un internaute

«C’est encore à confirmer...» le 12 septembre @ 10:332021-09-12T11:16:01+02:00" - 2 réaction(s)

Internet regorge de fabrications artisanales en tout genre et les consoles n’y échappent pas entre customisations, améliorations, démontages, etc. Cette fois, un utilisateur venant de Chine a trouvé un moyen de connecter un SSD standard sur une Xbox Series S ! Cette nouvelle possibilité de stockage n’est pas officielle, bien entendu, et il se pourrait même qu’elle ne le soit pas avant un certain temps. Cependant, elle donne quelques indications intéressantes sur ce que nos Xbox de dernière génération pourraient nous réserver et sur ce qu’elles seraient capables de faire.

Un peu de bidouille

À l’heure actuelle les Xbox Series X|S proposent trois possibilités de stockage : un SSD interne bénéficiant de toutes les technologies de pointe que proposent les dernières nées de Microsoft (réunies sous le terme Xbox Velocity Architecture), une carte d’extension de 1 To sous licence officielle conçue par Seagate et mimant les caractéristiques du SSD interne, ou n’importe quel disque dur externe en USB qui vous permettra de stocker et lancer des jeux non optimisés. Il se pourrait qu’une quatrième possibilité puisse voir le jour à terme...

C’est en observant une vidéo de démontage d’une Xbox Series S que cet utilisateur du site chinois Bilibili s’est rendu compte que le protocole utilisé par Microsoft pour son SSD interne comme la carte d’extension est le NVMe, seul le branchement diffère. Il a alors émis l’hypothèse qu’avec un SSD aux caractéristiques similaires et un adaptateur adéquat, il pourrait éventuellement le brancher sur l’emplacement prévu à cet effet sur les Xbox Series. Et le résultat est plutôt convaincant.

Non content d’avoir réussi le pari de brancher un modèle de SSD du commerce (en l’occurrence un Western Digital SN530 m.2 2230 de 1 To) via un adaptateur, la Xbox Series S serait même en mesure de le détecter comme une carte d’extension officielle !

L’auteur de ce bricolage précise toutefois que le modèle choisi est le même que celui que renferme les Xbox Series et que le résultat en termes de performances serait le même. Quid d’une compatibilité avec des cartes SSD aux capacités supérieures ? Cet internaute a ouvert une voie qu’il abandonne désormais aux « experts », pour le citer, qui pourront probablement chercher à aller plus loin dans cette découverte. Le récit complet de son bricolage est expliqué sur un blog.

N’ayant pas de caractère officiel, nous ne saurions trop insister sur le fait que cette manipulation pourrait avoir des conséquences irréversibles sur vos consoles en cas de tentative de reproduction.

Matériel

Accueil > News

2 reactions

avatar

heloi

12 sep 2021 @ 12:19

Ce serait logique que d’autres SSD fonctionnent car l’une des bottes secrètes des Xbox Series : Le Sampler Feedback Streaming (un game changer selon des développeurs : https://gamingbolt.com/xbox-series-xs-sampler-feedback-streaming-is-an-absolute-game-changer-says-developer ) n’oblige pas à avoir un SSD particulier ou avec une vitesse/débit de dingue (même si j’imagine qu’il faut quand même un minimum)

Cette fonctionnalité, qui fait partie de la Xbox Velocity Architecture encore exclusive aux Xbox Series, permet de réduire drastiquement et automatiquement le volume de textures chargées depuis le SSD vers la RAM en jeu en fonction de la scène réellement affichée et pas seulement durant les phases de chargement. Xbox a fait une démo de cette fonctionnalité encore exclusive des Xbox Series, durant leur Gaming Stack Live de mars dernier : https://youtu.be/n0sMmt-rSzQ?t=450s L’arrivée de DirectStorage sur PC va probablement permettre une adoption plus rapide et plus importante du Sampler Feedback Streaming sur les jeux.

Le principe du Sampler Feedback Streaming est simple. AMD permet avec une fonctionnalité RDNA2(=Sampler Feedback) d’indiquer quelle texture a réellement été utilisée après chaque image calculée. Xbox a ensuite exploité cette information pour charger en mémoire les textures utilisées de la précédente image dans leur définition adaptée à la scène et les autres dans une définition bien moindre (au cas où il y en aurait finalement besoin). Enfin, Xbox a travaillé avec AMD pour aller charger (avec DirectStorage) la bonne définition d’une texture très rapidement, s’il s’avère que la définition en mémoire n’est plus adaptée à la scène (par exemple un objet qui vient de s’ajouter à la scène ou un objet qui s’est rapproché et pour qui il faut une définition plus fine) .

Ainsi le débit nécessaire entre le SSD et la RAM est 2 à 3 fois moins important par rapport à un jeu qui a eu le budget pour réaliser cette optimisation manuellement scène par scène (comme le fait Naughty Dog par exemple) ou zone par zone (comme l’a fait Insomniac sur Spiderman). Et ce débit est même 6 à 10 fois moins important par rapport à un jeu non optimisé selon la démo proposée par Xbox. Du coup, pas besoin d’avoir forcément besoin d’un très gros débit de SSD avec cette optimisation qui réduit le besoin en débit en le divisant au minimum par 2.

Et le débit entre le SSD et la RAM n’est pas le seul bénéficiaire de cette optimisation. L’occupation de la RAM est également directement divisée d’autant, ce qui permet d’économiser de la RAM pour y mettre encore plus de textures et/ou des textures de qualité encore supérieure.

Intel aussi s’y met et a proposé aux développeurs sa façon d’utiliser le Sampler Feedback Streaming de DirectX 12 Ultimate dans une vidéo lors de la GDC 2021 il y a un mois

avatar

Banania

12 sep 2021 @ 14:32

Merci pour ces infos @heloi, très intéressant.