Le directeur de ID@Xbox discute de l’évolution surprenante des jeux indépendants

«Indé-lébiles» le 7 avril @ 16:032021-04-07T15:51:06+02:00" - 1 réaction(s)

Au lancement de la Xbox 360, Microsoft a mis en place le Xbox Live Arcade pour donner accès à des démos et mettre en avant le plus de jeux possibles. Si le lancement de la Xbox One ne mettait pas assez l’accent sur le jeu vidéo, le constructeur a vite corrigé le tir notamment avec le lancement du programme ID@Xbox en 2014, dont le showcase de mars dernier a mis le projecteur sur une soixantaine de jeux indépendants. À l’occasion d’une interview pour le podcast Spawn On Me, le directeur du programme, Chris Charla, est revenu sur l’initiative et sur l’évolution encourageante des productions indépendantes.

Un parcours parfaitement tracé

Chris Charla a commencé dans l’industrie du jeu vidéo comme journaliste pour le magazine Next Generation, version américaine de Edge. Ensuite, l’équipe éditoriale a pensé à ouvrir un site web fan et IGN (Imagine Gaming Network) en a résulté. Le site faisait initialement la promotion du magasine et affichait des pubs issues d’autres sites d’actualité gaming.

Après un certain temps chez IGN, Charla a fait son retour au magasine, renommé NextGen, au poste de rédacteur en chef avant de se lancer dans le développement de titres par passion avec le studio Digital Eclipse comme premier employeur. Charla raconte qu’il a appris beaucoup plus de choses en tant que développeur puisque les barrières que ses confrères ont en présence de journalistes par peur de laisser s’échapper des informations étaient tombées.

Le début de l’aventure ID@Xbox

À l’ère de la Xbox 360, Microsoft a lancé le programme Xbox Live Arcade qui proposait chaque semaine des démos de jeux dématérialisés, un concept révolutionnaire selon Charla qui confie s’être pressé chaque mercredi à la sortie de son travail pour voir quel nouveau jeu était disponible à l’essai. Plus tard il lui a été confié le rôle de « portfolio director » du Xbox Live Arcade par son studio Foundation 9 qui publiait une trentaine de jeux dans le programme, ce qui lui a donné l’occasion de visiter les Microsoft Studios à l’époque.

Au lancement de la Xbox One les studios indépendants pouvaient déjà se publier eux-mêmes sur PlayStation et Steam mais pas sur Xbox. Afin d’y remédier, Microsoft, Chris Charla et son employeur ont lancé le programme ID@Xbox (Independent Developers at Xbox) qui permettait enfin aux développeurs de s’auto-publier mais leur offrait aussi une vitrine pour faire connaître leur création comme le Xbox Live Arcade le faisait lors de la génération précédente. Au cours des 7 dernières années, ID@Xbox a présenté plus de 2000 jeux qui ont généré plus de 2 milliards de dollars pour leurs producteurs.

La place des productions indépendantes dans l’industrie

À l’ère de la Xbox 360, ce que Chris Charla appelle « l’épuisement du genre », ce phénomène où les titres à succès étaient reproduits jusqu’à ce que la qualité générale des jeux d’un genre baisse, était assez fréquent. Le directeur d’ID@Xbox attribue l’atténuation du phénomène aux studios indépendants, qui proposent un contenu large et innovant et qui plus est, facilement accessible grâce à un service comme le Xbox Game Pass où on peut passer d’un genre à l’autre selon l’humeur.

De plus, les studios indépendants ont rempli le vide qui existait entre les très petites boîtes (moins de dix personnes) et celles à taille moyenne qui en regroupaient une vingtaine. En produisant des titres qui vont du plus petit à la production très ambitieuse, la scène indépendante a su s’élargir et diminuer les disparités qui existaient entre les producteurs moyennement lotis.

La présence de Xbox et des nouvelles technologies dans le développement

Si le programme ID@Xbox est une aide de taille aux développeurs pour la réussite de leurs créations, Microsoft ne s’en contente pas et met aussi à leur disposition leurs nouvelles technologies propriétaires pour faciliter la production. Chris Charla confirme qu’il reste des technologies de développement accompagnant les Xbox Series X|S à annoncer et s’étonne encore de l’inventivité des développeurs indépendants, à qui Microsoft prend soin de présenter les possibilités offertes par les solutions logicielles et qui reviennent toujours avec des utilisations que Xbox n’aurait pas soupçonnées.

Les conférences Xbox à destination des développeurs

Ce que peuvent réaliser graphiquement les studios indépendants a bien évolué et EXOMECHA en est le témoignage le plus récent : le FPS a pris de nombreux spectateurs par surprise lors de l’ID@Xbox /twitchgaming Showcase où certains sont allés jusqu’à penser à Battlefield 2042 l’espace d’une seconde. Bien qu’ils en représentent une bonne partie, le fait d’automatiquement associer les titres indépendants aux jeux de plateforme ou au pixel art n’est plus d’actualité.

Selon Chris Charla, bien que le développement reste difficile, on s’approche du stade où n’importe quel artiste peut réaliser sa vision s’il est prêt à travailler dur, là où 20 ans plus tôt il fallait en plus engranger une montagne de connaissances dans des domaines complexes comme la programmation. Après avoir dédié un showcase particulièrement long et fourni aux studios indépendants, Microsoft ne devrait pas tarder à présenter en détail ses nouveaux outils de développement qui magnifieront certes les AAA mais qui conduiront surtout à plus d’innovations telles qu’on en voit toujours de la part des indés.

Jeux indépendants

Accueil > News

Jeux indépendants

L’actualité des jeux indépendants sur le Xbox Live !

1 reactions

avatar

heloi

07 avr 2021 @ 23:07

J’ai toujours trouvé que Xbox faisait un boulot admirable avec les indés. Je pense qu’on le doit à Chris Charla et son équipe. eCe mec est vrai passionné ça se sent. et j’espère qu’il continuera encore longtemps.