Masami Yamamoto quitte Sony Japon et se dit ouvert à d’autres plateformes

«Phil, copains ?» le 16 mars @ 17:142021-03-16T17:36:42+01:00" - 3 réaction(s)

Nous apprenions récemment le choix de Sony de réduire les effectifs de son studio japonais d’ici le début du mois d’avril dans le but de « renforcer ses opérations commerciales ». Parmi les vétérans qui font leur départ se trouve le designer Masami Yamamoto, crédité comme producteur sur Bloodborne et Tokyo Jungle, qui après avoir remercié ses collègues se montre plutôt enthousiaste à l’idée de pouvoir créer pour plus de plateformes :

L’annonce arrive assez tard, mais j’ai démissionné de SIE Japan Studio le 28 février. Je travaille pour le groupe Sony depuis 25 ans, y compris mon précédent emploi chez Sony Music Entertainment. Mon travail en tant que game designer était plein de bonheur. Je tiens à remercier tout le monde pour leur soutien. Oh, et à partir de maintenant je peux faire des jeux pour n’importe quelle plateforme... C’est une sensation tellement étrange !

Le départ de Yamamoto fait suite à ceux d’autres producteurs de franchises emblématiques de PlayStation telles que Demon’s Souls et Silent Hill et si cette fuite de talent ferme un chapitre pour la marque japonaise, elle offre aussi de nouvelles opportunités à d’autres éditeurs.

Une occasion à saisir pour Xbox ?

La marque Xbox a toujours peiné à faire son trou au Japon et la volonté de Microsoft de redistribuer les cartes n’est un secret pour personne. Phil Spencer l’a encore rappelé à l’occasion de la table ronde pour accueillir Bethesda :

Je suis prêt à retourner à Tokyo pour rendre visite à Tango, un studio pour lequel j’ai énormément de respect. J’ai longtemps parlé de notre volonté d’avoir davantage de first-party au Japon.

Si Spencer a donné cette réponse alors qu’on lui demandait s’il était prêt à visiter les locaux d’Alpha Dog en Nouvelle-Écosse, c’est tout sauf un hasard. On pourrait débattre du fait que les titres développés par Tango Gameswork (The Evil Within, Ghostwire : Tokyo...) ne représentent pas forcément ce qui attire le plus les joueurs japonais, néanmoins la liberté artistique laissée au studio et un nom aussi populaire que celui de Shinji Mikami peuvent envoyer des signaux positifs aux producteurs japonais qui seraient alors tentés de se joindre à Xbox. Il est désormais clair que les exclusivités de l’écosystème Xbox prendront toutes le chemin du Xbox Game Pass, or le service serait parfait pour soutenir des titres japonais publiés par les Xbox Game Studios.

L’acquisition de Bethesda est encore fraîche et si les rumeurs d’une acquisition de studios japonais se font aussi insistantes qu’incertaines pour le moment, une certitude est la volonté de Xbox d’améliorer sa présence dans le pays du Soleil Levant.

PlayStation 5

Accueil > News

3 reactions

lacrasse

16 mar 2021 @ 18:11

C’est l’occasion de recruter ms...

xTOTO62x

16 mar 2021 @ 18:47

perso j’accroche pas aux jeux japonais donc non merci pas d’embauche chez microsoft mais plutot chez nintendo ca serait + adapté ^^

avatar

Banania

18 mar 2021 @ 10:00

TOTO62 : Heureusement, tu es là pour donner de bons conseils à Microsoft :’-))

La diversité fait que le monde est intéressant… contrairement à ton commentaire.