Xbox Series X|S et PS5 : 8 millions de Xbox pour 13,4 millions de PS5

«Des chiffres à mettre en contexte» le 28 octobre @ 16:312021-10-28T16:29:21+02:00" - 10 réaction(s)

Microsoft ne communique plus depuis bien longtemps sur le nombre de consoles vendues et préfère bien souvent évoquer un nombre de personnes qui utilisent ses services. Pourtant, les chiffres sont bien là, quelque part, mais jamais exposés aux yeux du public. Il faut alors se tourner du côté des analystes, mais aussi mettre les chiffres en perspective lorsque l’on parle de consoles vendues.

Les ventes de PS5 sont publiques, mais il faut deviner celles de Xbox

Sony a toujours été transparent sur le sujet et vient tout juste d’actualiser ses chiffres. On apprend ainsi que la marque a pu écouler 3,3 millions de PS5 au dernier trimestre, soit un total de 13,4 millions de PS5 vendues dans le monde depuis le lancement. C’est un tout petit peu moins que la PS4 en son temps et sur la même durée.

Du côté de chez Xbox, de tels chiffres ne sont plus rendus publics depuis l’ère Xbox One. Il faut alors se tourner vers les analystes qui disposent de données de marché. Et selon les estimations de Daniel Ahmad, ce sont plus de 8 millions de Xbox Series X et Xbox Series S qui ont été vendues jusqu’à présent. Bien qu’aucun chiffre n’ait été donné depuis janvier, le nombre d’abonnés au Xbox Game Pass aurait également dépassé les 20 millions. Officiellement, il y avait 18 millions d’abonnés en janvier dernier.

En prenant en compte ces chiffres, il s’est donc vendu pour l’instant environ 1,7 PS5 pour une Xbox Series X|S. Un écart beaucoup moins important que sur la génération précédente où il s’est vendu deux fois plus de PS4 que de Xbox One. Les signaux sont donc positifs pour Microsoft qui semble avoir retrouvé l’intérêt des joueurs et joueuses après une génération précédente compliquée.

Est-ce que ces chiffres bruts signifient quelque chose ?

Tout ce que l’on sait aujourd’hui, c’est qu’il y a plus de consoles PS5 vendues que de Xbox Series X et S. Est-ce que ce sont pourtant les seuls indicateurs de réussite ? Pas du tout.

Aujourd’hui, vendre des boites en plastique n’a de sens que si les constructeurs génèrent d’autres revenus à côté. Cela se fait en vendant des jeux, des DLC, du contenu in-game tel que des cosmétiques ou encore des abonnements ou des accessoires et autres produits dérivés.

Dans son dernier résultat financier, nous avons appris que les revenus du Gaming chez Microsoft étaient en hausse de 16% avec un chiffre d’affaires de 3,593 milliards. Lorsque l’on met de côté les ventes des Xbox Series X|S, on arrive tout de même à une hausse de 2% des revenus issus de la branche « Xbox content and services » avec 2,88 milliards de dollars générés. C’est d’autant plus une bonne nouvelle pour Xbox que l’année dernière était une très forte période avec la pandémie et la recrudescence du gaming à la maison.

Mais pour apprécier ces chiffres et pondérer la comparaison avec Sony, quelques points méritent d’être rappelés.

La pénurie de machine fausse les analyses

Le premier point est celui qui cristallise le plus l’attention des joueurs et des joueuses depuis maintenant un an. La pénurie de composants électronique touche tous les secteurs et rend les nouvelles consoles très peu disponibles.

Que ce soit Xbox ou PlayStation, les deux constructeurs vendraient assurément bien plus de consoles si elles étaient produites en quantités suffisantes. Par conséquent, cette pénurie fausse les analyses puisqu’on ne sait pas combien de consoles pourraient être vendues pour l’un comme pour l’autre si la chaine d’approvisionnement n’était pas perturbée.

Les Xbox Series X dans le Cloud

Microsoft a fait le choix stratégique de miser sur le Cloud Gaming très tôt. Voilà déjà quelques années qu’il est possible de jouer à des jeux Xbox sur son mobile (et désormais depuis sa console ou son PC). Et ce sont des consoles Xbox qui sont utilisées pour faire tourner les jeux.

Mieux, depuis le mois d’octobre, le parc de consoles dans le Cloud est désormais alimenté à 100% par des Xbox Series X. Cela signifie que des composants des Xbox Series X sont utilisés pour le Cloud alors qu’ils pourraient servir à créer des Xbox Series X destinées à être vendues dans le commerce. On ne connait pas le nombre de machines qui sont utilisées dans le Cloud à cet effet, mais Microsoft se prive ici volontairement de ventes de consoles pour fournir son parc dédié au Cloud Gaming.

Xbox n’est plus seulement une console

Nous le répétons régulièrement sur Xboxygen, Xbox n’est plus une console. Il s’agit de la marque de jeu vidéo de Microsoft au sens large. Et aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de posséder une console Xbox pour jouer à des jeux Xbox. Avec le Xbox Game Pass , on peut désormais jouer sur son PC et même sur son mobile sans avoir besoin d’une console. Mieux encore, on peut jouer à des jeux « next-gen » sur une Xbox One via le Cloud.

Bref, les barrières tombent et les frontières deviennent moins étanches. Et ne faire attention qu’à un nombre de consoles vendues n’a plus aucun sens aujourd’hui. Ce qui compte, c’est d’avoir une base d’utilisateurs solide qui consomme régulièrement des jeux ou des services. Les consoles ne sont qu’un moyen pour y parvenir, mais Microsoft dispose d’autres. Tout récemment, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, confirmait que l’entreprise avait connu des records en termes de monétisation et d’engagement pour Xbox. Et ce, sans que les deux plus grosses sorties de l’année ne soient encore disponibles : Forza Horizon 5 et Halo Infinite.

Xbox Series X

Accueil > News

10 reactions

avatar

Halouf

28 oct 2021 @ 16:34

On voit bien que tout le service à coté est important, quand on voit la part des revenus de MS rien que sur le Cloud, de mémoire ça pèse un peu plus de 20%, alors on a tout compris. A voir dans le temps, parce que si il n’y a pas assez de bons jeux pour alimenter ce service, ils finiront par se faire ramoner par la PS5 comme la One l’a été par la PS4

avatar

Banania

28 oct 2021 @ 18:07

« La pénurie de machine fausse les analyses »

Il suffit de poser la question dans diverses boutiques de JV, ils vous diront tous la même chose au niveau des réservations : le ratio est toujours largement supérieur pour la PS5.

@Halouf : tu peux également ajouter la façon dont Sony à remonter la pente avec sa Playstation 3 qui, en fin de vie, a elle aussi « dépassé » la Xbox 360 en terme de vente. Et puis les casuals (et cette fois je vais bien le préciser : ce n’est PAS péjoratif que d’être un joueur casual) ne jouent pas aux « jeux video », ils jouent à la Playstation !

Il y a 20/30 ans, les parents disaient « mon fils joue à la console ». Aujourd’hui, on entend souvent « mon fils joue à la Playstation », l’image de Sony et de la marque « Playstation » est bien plus encrée dans les esprits que la marque Xbox. D’ailleurs il suffit de parler de jeux vidéo avec de vrais néophytes : demandez leur s’ils connaissent Nintendo (ils diront oui), Playstation (ils diront oui) mais par contre, parlez leur de « Xbox »… vous aurez souvent droit à un « pffffff non connais pas ».

Et en même temps, c’est logique, quand on voit le rayonnage Playstation dans un supermarché (Carrefour par exemple), il fait 15 mètre de long, ça dégouline de Playstation de partout !!! Alors que la rayon Xbox est soit inexistant, soit fait moins de deux mètres, parfois moins (comme à la RNAC de LLN en Belgique pour ceux qui connaissent : le rayon Xbox, c’est une étagère avec 10/15 jeux, 3 ou 4 accessoires et basta. Juste à coté, il y a Sony qui dispose de TOUT le reste du rayon jeu vidéo !

C’est bien de faire des pubs rigolotes (qui seront vite oublié de tous) sur ce qu’il en sera de la console dans 20 ans ; de tout miser sur un abonnement mais en terme de visibilité/com’, ils sont nul de chez nul chez Microsoft. Et si les rayons Xbox sont de plus en plus « vides », c’est tout simplement car Microsoft ne fournit plus en grande quantité (les jeux en boite) car ils préfèrent que l’on passe par leur Store ou que l’on prenne leur abonnement. Plusieurs vendeurs m’ont expliqué ce phénomènes bien réel…

Raidje

28 oct 2021 @ 18:34

Hahaha... ton analyse m’a fumé @Banania... :’-))

C’est d’un niveau de compréhension du marché (les 3 derniers paragraphes)... woaw... on dirait ’Voici’/’Gala’/’Femme Actuelle’ qui essaye d’analyser l’industrie du JV !

J’ai bien rit en tout cas.

weazzle

28 oct 2021 @ 19:14

L’écart entre playstation et xbox ne va pas de réduire du jour au lendemain mais j’ai l’impression qu’il y a une amélioration et que microsoft a un peu perdu de sa mauvaise image.

@Banania, il y a 20 ou 30 ans les parents ne disaient pas on fils joue à la console, ils disaient mon fils joue à la nintendo (en tout cas dans les années 90). Les choses peuvent donc changer mais il faut faire beaucoup mieux que ses concurrents pour changer les états d’esprits.

Il faut arrêter de croire que les exclues sont vendeuses, 90% des gens jouent aux jeux multiplateformes sans jamais toucher une exclue. C’est de la com mais ça marche, il faut que MS réussisse à marquer les esprit eux aussi et je pense que le game pass est la meilleure stratégie : je ne risque pas d’aller chez le concurrent alors que j’ai à disposition autant de jeux à tester.

avatar

Banania

28 oct 2021 @ 19:53

@raidje Ce n’est pas une « analyse du marché », juste des faits tout ce qu’il y a de plus banal, mais bien réel.

Si tu as une autre version (tu sors peut-être de la HEC) : je veux bien la lire et probablement rire à mon tour, car ne pas donner son point de vue et se contenter de critiquer les autres, c’est facile… mais du coup ton commentaire m’en touche une sans faire bouger l’autre. ;-)

joffrey

28 oct 2021 @ 20:40

Le but de MS maintenant, c’est de vendre du GamePass ? J en suis sûr qu’ils s’en foutent des consoles

Les fanboy Sony peuvent se palucher tranquillement ce soir avant de se coucher , perso ,la PS5 peut se vendre 3x plus, je m’en tamponne sévère , l’univers PS ne m’a jamais intéressé. Leurs jeux « Kleenex 20/20 » ne m’ont pas laissés de souvenirs impérissable.

Comme disait Weazzle dans son commentaire, les exclues ne sont pas vendeur , j’ai des collègues de boulot qui jouent sur PS4 et PS5 quand tu leurs parles de God of war ou de Ghost of tsushima , ils ne connaissent pas , ils jouent uniquement a call of, fifa et GTA

Angmar89

28 oct 2021 @ 21:02

@Banania : arrête un peu avec ton complot Pro demat propre à Microsoft. Les 2 constructeurs prônent le demat pour maximiser leurs marges. Mais voilà, le Mstore est également sur PC, plateforme a 95% (et encore je suis gentil) en demat. D’où cette impression. Le Gamepass n’est qu’un service, comme l’est le PsNow. Je pourrais d’ailleurs être médisant et te dire que les Playeux ne sont que des ado qui comptent sur papa/maman pour se faire offrir des jeux… et donc qu’ils n’ont pas de CB pour se mettre au demat.

Les grandes surfaces n’ont pas attendu le GP pour accorder à Sony 3 fois plus de linéaire de rayon. Ils ne suivent que la demande…

D’ailleurs personne ne nie que Sony vend plus que Microsoft. Mais on est très très loin du rapport 1 sur 3 de la gen One/Ps4. Ce rapport d’1,6 est loin d’être degueulasse !! Samsung vend 2x plus de tv que LG et 6x fois plus que Sony, mais là personne ne s’enflamme…

PS : avant de pondre un pavé qui transpire le mépris et la condescendance, sache que je n’ai rien contre les éternels ronchons insatisfaits comme toi, j’aime tous les Xboxiens 😘

LoveTartiflette

28 oct 2021 @ 21:33

Le rouleau compresseur Gamepass cartonne, FH5 arrive et dans la foulée Halo sans compter les tiers et les indés.

La marque Xbox est en train de se (re)construire une bonne image au Japon (on sait tous que c’était pas gagné), et Microsoft continue de progresser dans ses revenus gaming,

Bref tout les signaux sont au verts. Enfin presque, parce qu’en terme de rayonnage à carrefour ça va pas du tout. Et apparemment dans une fnac de Belgique (ou du « bénélux » je sais plus) pareil.

J’ai envoyé un mail à Phil Spencer pour lui dire, j’espère que les choses vont s’améliorer.

avatar

Mortel

29 oct 2021 @ 00:36

Curieux de savoir combien de ps5 tournent réellement, vu les stock a des prix prohibitifs en permanence sur le net à la revente ( merci les scalpers), combien de temps les deux consoles sont utilisées par semaine, et surtout à quel et combien de jeux joue les joueurs des deux constructeurs. j’imagine assez bien la communauté plutôt enfant ado et très jeunes adultes avoir une ps5 pour jouer à fifa call of ou gta……. Bref la nextgen sans jeux n’est gen….. en même temps pourquoi les constructeurs s’emmerderait seulement 20 % des joueurs ps jouent aux fameuses exclues qui font soit disant la renommée de la marque. La mienne, acquise par opportunisme, sans réservation….. prends la poussière ou toune pour de rares parties de warzone sans crossplay. Le gamepass doit permettre à mon avis une plus grande diversité dans les jeux et surtout augmenter significativement la proportion de joueurs jouant aux exclusivités.

Raidje

29 oct 2021 @ 10:36

@Banania : Loin de moi le faite de critiquer gratuitement tes propos. Je voulais juste te faire remarquer la rapidité de tes conclusions. Oui, tu annonces des faits certes, mais tu les interprètes... et c’est ce que j’appelle une analyse... même si celle ci n’avait pas vocation à l’être.

Sans rentré dans les détails, sur tes 3 derniers paragraphes, tu pars d une vérité, certes, mais tu lui donnes une conclusion soit « orientée » (pour le 1er paragraphe), soit « sans rapport » (pour le deuxième) soit « complètement fausse/sans rapport » et du coup... un peu débile et puéril... Et je ne sous entends pas que tu l’es pour autant...

Mais balancer un pavé comme ça, dans les com d une news, pour ne dire que du « factuel » inintéressant (dans le sens : bien connu par bcp et depuis longtemps), pour orienter et légitimer ton avis en interprétant maladroitement ces faits... Oui... je le redis... j’ai bien rit... mais ce n’est pas de la moquerie... Je ris bien de comique, dont c’est le métier.