La FIFA estime que sa licence ne doit plus être utilisée par un seul groupe (EA)

«Des histoires de gros sous» le 18 octobre @ 12:382021-10-18T14:23:38+02:00" - 4 réaction(s)

On le sait, les jeux de sport comme FIFA représentent un bénéfice énorme pour les éditeurs et les plus grandes fédérations du monde. Ce phénomène ne fait que s’amplifier depuis la crise sanitaire et la place majeure qu’a pris le jeu vidéo dans la société, à tous les points de vue. La FIFA et EA sont justement en pleine négociation pour le renouvellement des droits sur les 4 prochaines années et les deux parties seraient dans une impasse. Suite à cela, la FIFA a déclaré que les jeux de football devaient « impliquer plus d’une partie contrôlant et exploitant tous les droits », faisant directement référence à l’hégémonie de EA dans ce secteur.

Qui aura le dernier mot ?

Les sources de tels désaccords sont principalement financières et la FIFA comme EA ont pour objectif de maximiser les bénéfices perçus grâce au jeu vidéo. EA, en possédant la licence officielle FIFA depuis les années 1990, a quasiment éradiqué toute concurrence dans le secteur des jeux de football. FUT a permis à EA de générer 30% de son bénéfice total sur l’exercice financier 2020/2021. Le géant américain ne perd pas le nord et ces droits d’exploitation leur permettent de conserver une avance considérable et un monopole.

En parallèle, la FIFA a commencé à prendre conscience de la valeur de sa licence officielle et de la puissance des médias liés au jeu vidéo. En 2020, le jeu vidéo a rapporté plus d’argent à la FIFA que le football en lui-même grâce au contexte sanitaire et à la conjoncture qui a tout de même évolué depuis 1 an et demi.

En utilisant le jeu vidéo à bon escient, la FIFA peut continuer de générer un bénéfice majeur en s’ouvrant à d’autres studios et à d’autres projets, sans se cantonner au partenariat avec EA. La FIFA compte doubler le coût de sa licence de 4 ans (à chaque Coupe du Monde), cette dernière passant ainsi à 1 milliard de dollars.

On peut notamment lire cela dans la déclaration de la FIFA :

« Par conséquent, la FIFA s’engage avec divers acteurs de l’industrie, y compris des développeurs, des investisseurs et des analystes, pour construire une vision à long terme du secteur des jeux, de l’e-sport et du divertissement interactif. Les jeux et l’e-sport sont les mediums qui connaissent la croissance la plus rapide sur la planète, avec de nouveaux types de jeux lancés en permanence »

La Fédération Internationale de Football souhaite également exploiter plus couramment la Coupe du Monde de la FIFA (féminine et masculine) dans de prochains projets. Vous l’aurez compris, la FIFA passe à l’assaut et cherche à s’émanciper pour devenir maîtresse de sa licence et des jeux qui l’utilisent.

Electronic Arts en quête de renouvellement

Il y a quelques jours, le New York Times nous apprenait que EA pourrait renommer son fameux jeu de football en « EA Sports FC », ce qui marquerait un tournant dans l’histoire de cette licence légendaire. EA a également confirmé un renouvellement de son contrat avec la FIFPRO, une licence qui leur permettra d’utiliser des milliers de noms et de ressemblance avec des joueurs pour proposer une expérience authentique et réaliste.

Cette impasse entre EA et la FIFA nous présente une situation encore rarement vue entre une fédération internationale de sport et un éditeur. Nous verrons comment ce cas évolue, car cela peut créer un réel chamboulement des codes établis dans les propositions et les licences de sports existantes. Affaire à suivre.

FIFA 22

Accueil > News

FIFA 22

Genre : Sport

Éditeur : Electronic Arts

Développeur : EA Sports

Date de sortie : 01/10/2021

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, PC Windows

4 reactions

avatar

EverFish

18 oct 2021 @ 15:45

Tout a fait d’accord, il est préférable de vendre ses droits aplusieurs développeurs pour gagner plus de pognon. Et les joueurs l’auront plus de choix dans les jeux puisque maintenant il n’y a qu’EA dans le monde du foot.

avatar

EncoreNelson

18 oct 2021 @ 18:33

« La FIFA estime que sa licence doit générer plus de pognon »

En vrai je pinailles car comme le dit mon vdd, si ça permet plus de choix pour les fans du genre ce n’est que mieux. J’espère simplement que l’ouverture à la concurrence permettra plus d’innovations dans les jeux de foot.

avatar

Znarik

18 oct 2021 @ 19:07

commentaire du dessous

avatar

Znarik

18 oct 2021 @ 19:10

décidément, entre Star Wars et FIFA, EA n’a plus le monopole de grand chose ! c’est cool pour les consommateurs cette escroquerie de la FIFA cela-dit. puis c’est d’autant plus rigolo de les voir escroquer un escroqueur majeur tel qu’EA. quand même, heureusement qu’ils ont ce jeu réglé à heure fixe chaque année pour un ultime gros patch de maillots, parce que sans ça EA ne serait clairement pas dans le même état après autant d’années.