Le Xbox Game Pass n’intéresse toujours pas Take-Two pour les nouveautés

«Un modèle qui ne convient pas à tout le monde» le 4 août @ 12:302021-08-04T14:17:06+02:00" - 1 réaction(s)

On connait les positions frileuses de Take-Two à l’égard du Xbox Game Pass et son PDG Strauss Zelnick a profité des derniers résultats financiers du groupe pour expliciter une nouvelle fois son point de vue.

La sortie de nouveaux jeux directement dans le Xbox Game Pass fait douter Take-Two

Avec des licences prestigieuses telles que GTA, Red Dead Redemption, XCOM ou encore NBA 2K, Take-Two dispose d’un catalogue plutôt solide et prévoit de sortir pas moins de 62 jeux durant les trois prochaines années. Et contrairement à d’autres, l’éditeur ne semble toujours pas intéressé pour sortir de nouveaux jeux dans le service à abonnement de Xbox, comme l’explique Strauss Zelnick.

Nos points de vue restent inchangés. Nous pensons qu’un modèle d’abonnement peut avoir du sens pour les titres d’un catalogue existant. Mais cela n’a pas vraiment de sens pour les titres qui sont en première ligne.

Pour qu’un modèle commercial ait du sens dans le secteur du divertissement, il doit fonctionner pour les créateurs du divertissement ainsi que les consommateurs du divertissement. Je pense que le catalogue peut avoir du sens pour les éditeurs, cela peut avoir du sens pour les consommateurs avides, qui veulent vraiment accéder à beaucoup de produits. Mais si vous lancez des produits de première ligne, alors les aspects économiques sont beaucoup plus difficiles à comprendre.

Selon lui, lancer un gros jeu dans le Xbox Game Pass ne serait donc pas rentable d’un point de vue économique plutôt que de le vendre à plein tarif à des millions de joueurs et joueuses dans le monde. Strauss Zelnick ajoute que les modèles de consommation que l’on peut voir pour un service de streaming tel que Netflix sont différents de ceux du divertissement interactif.

Il explique que ceux qui utilisent des services tels que Netflix consomment environ 150 heures de programmation par mois, ce qui représente plus de 100 jeux différents si l’on compare avec le jeu vidéo. Selon lui, les consommateurs de divertissement interactif consomment environ 45 heures de contenu par mois, et parfois sur un, deux ou trois jeux seulement. « Du point de vue du consommateur, il n’est pas clair qu’un modèle d’abonnement ait vraiment du sens pour la plupart d’entre eux » a-t-il ajouté.

Le Xbox Game Pass est encore jeune et n’a pas encore révélé tout son potentiel

S’il se questionne encore sur le modèle commercial du service pour les éditeurs, développeurs et consommateurs, le PDG de Take-Two reste cependant prudent puisqu’il sait que les modèles de consommation évoluent.

Il faut également garder en tête que les jeux développés par Take-Two sont souvent de gros titres majeurs qui nécessitent des dizaines de millions d’investissements. Le Xbox Game Pass n’est peut-être pas un modèle durable pour Take-Two, mais cela n’empêche pas d’autres éditeurs d’y trouver leur compte pour autant.

Cela reste à voir. Nous gardons l’esprit ouvert. Nous avons mis à disposition des titres de notre catalogue pour des services d’abonnement.

L’abonnement Xbox Game Pass reste pour le moment encore en pleine croissance et avec le rachat de Bethesda, c’est réellement en cette fin d’année et l’année prochaine que la stratégie de Xbox commencera à délivrer son plein potentiel avec l’arrivée de jeux comme Halo Infinite, Forza Horizon 5 ou Starfield. Reste à voir ensuite comment les éditeurs tiers suivront la tendance.

Source

Grand Theft Auto VI

Accueil > News

Grand Theft Auto VI

PEGI 0

Genre : GTA-Like

Jeu non annoncé officiellement

Éditeur : Take Two

Développeur : Rockstar Games

Date de sortie : N.C.

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

1 reactions

Roadkill90

04 aoû 2021 @ 13:42

L’homme à l’air sympathique, surtout lorsqu’il critique ouvertement un business model qui n’est pas le sien et qu’il parle de « consommateurs avides » :-))