Take-Two : 62 jeux à venir en trois ans issus d’anciennes et nouvelles franchises

«» le 19 mai @ 09:302021-05-19T10:57:50+02:00" - 2 réaction(s)

Take Two vient de fêter des chiffres historiques. Sa dernière année fiscale qui s’est terminée le 31 mars dernier a été l’année de tous les records pour la marque qui annonce par la même occasion un énorme catalogue de jeux à venir.

Objectif : créer des jeux de haute qualité

L’objectif de Take Two est clair : « Développer les franchises de divertissement interactif de la plus haute qualité et les plus convaincantes du secteur et les proposer sur des plateformes pertinentes pour notre public. »

Pour assurer sa croissance dans les années à venir, la maison mère de Rockstar, 2K ou encore Private Division annonce que les prochaines années seront les plus riches de toute l’histoire de l’éditeur. Le nombre de salariés de Take Two est d’ailleurs en hausse de +17% en 2021 comparé à l’an dernier.

Take Two dispose de certaines des licences les plus connues du jeu vidéo mais peut désormais éditer des jeux tiers grâce à sa branche Private Division qui a vu naître des jeux tels que The Outer Worlds ou Kerbal Space Program.

62 jeux à venir sur 3 ans !

Take Two dit investir dans le pipeline de développement le plus solide de la société de toute son histoire. Et en effet, ce sont pas moins de 62 jeux qui doivent sortir dans les trois prochaines années, à la fois de franchises existantes et de nouvelles propriétés intellectuelles.

Sur l’année fiscale 2022 qui a débuté depuis avril 2021, Take Two doit ainsi sortir 21 jeux. Quatre d’entre eux sont des gros titres, 10 arrivent sur mobile et seront gratuits, et un jeu est indépendant, il s’agit de Olli Olli World. Enfin, six jeux sont de nouvelles itérations de précédents titres publiés. On peut sans doute compter sur la sortie de Kerbal Space Program 2 ainsi que sur NBA 2K22 et PGA TOUR 2K, et nous savons aussi que GTA 5 next-gen est prévu pour la fin d’année.

Les choses vont s’accélérer dans les deux années qui suivent puisqu’à partir d’avril 2022 et jusqu’à mars 2024, Take Two prévoit de sortir pas moins de 41 jeux, dont 19 qui sont de gros titres appelés « immersive core ». Sept d’entre eux seront des jeux de sport, et 4 seront gratuits. Trois jeux seront de « nouvelles itérations de titres déjà sortis »... Est-ce que GTA 6 en fera partie ?

L’entreprise en profite pour glisser que ce sont pas moins de 22 jeux gratuits (free to play) qui sortiront dans les trois ans qui viennent, dont des jeux de 2K, Socialpoint (Dragon City, MonsterLegends) et Playdots (Dots, Two Dots).

Au jeu des petites devinettes quant aux gros jeux à venir de la part de Take Two dans les trois ans, on peut imaginer la sortie de GTA 6, mais on sait également que la société doit sortir Olli Olli World de Rool7 ainsi qu’un autre de Moon Studios, développeur de Ori and the Blind Forest et Ori and the Will of the Wisps. Un nouveau Bioshock est également en développement depuis un moment et pour le reste, 2K dispose d’assez de franchises et de capacité de développement pour nous surprendre.

Grand Theft Auto VI

Accueil > News

Grand Theft Auto VI

PEGI 0

Genre : GTA-Like

Jeu non annoncé officiellement

Éditeur : Take Two

Développeur : Rockstar Games

Date de sortie : N.C.

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

2 reactions

avatar

Seb Logan

19 mai 2021 @ 10:20

Un nouveau Max Payne ça serait génial ! Ou au moins la rétro de Max Payne 3 que j’attend avec espoir depuis tellement longtemps...

avatar

Banania

19 mai 2021 @ 13:22

« ou encore Private Division annonce que les prochaines années seront les plus riches de toute l’histoire de l’éditeur. » …mais surement pas les plus riches du coté des joueurs, ils parlent probablement de leurs comptes en banque, pas des titres qu’ils vont (re)sortir !

En même temps, c’est 2K donc on sait à quoi s’en tenir avec ce genre d’éditeur… Tout le monde a oublié ce qu’ils ont fait au Youtuber SupMatto avec Borderlands 3, entre autre. Je n’ai pas envie de rejouer à tous ces titres que j’ai déjà parcourus il y a 5/10/15 ans, même si certains sont devenus des « incontournables » et mériteraient un bon lifting. Il y a déjà tellement de « nouveaux » jeux disponibles et auxquels je ne jouerais pas, par manque de temps. Mais tout comme le jeu sur mobile, les Remasters coutent bien moins cher à produire et rapportent (apparemment) pas mal d’argent…