Unreal Engine 5 : la démo en pleine forêt qui en met plein la vue

«Détails et lumière au diapason» le 31 mai @ 17:202021-05-31T15:03:10+02:00" - 3 réaction(s)

L’Unreal Engine 5 sera certainement l’un des moteurs les plus en vogue sur les consoles next-gen ces prochaines années lorsqu’il s’agit de production de jeux AAA. Après la démo Unreal Engine 5 de la semaine dernière dans un environnement désertique, c’est en pleine forêt que l’on se donne rendez-vous aujourd’hui.

Un aperçu des Crysis et Far Cry next-gen ?

La vidéo de cette démo Unreal Engine 5 dans un environnement de forêt en met plein la vue, et pour cause. Le développeur explique avoir activé Lumen et le Ray Tracing pour tout ce qui se rapporte à la lumière, Nanite pour la géométrie, les dernières technologies pour les ombres, mais également des textures de haute qualité.

La version du moteur Unreal Engine 5 actuellement proposée n’est pas encore finale et le développeur se dit surpris de pouvoir faire tourner correctement ce qu’il y a à l’écran avec autant de détails. Il utilise une carte RTX 2080 et la démo tourne à environ 30 FPS.

Bien sûr, il ne s’agit ici que d’une démo technique mais lorsque l’on sait que la version finale du moteur n’arrivera probablement pas avant un an, voilà qui semble plutôt prometteur pour les jeux à venir. Nous avons également trouvé une autre vidéo (sous la première) qui montre un environnement forestier sous Unreal Engine 5 (avec une RTX 3090), mais cette fois avec un personnage qui marche, ce qui permet de mieux se rendre compte des possibles évolutions techniques dans les futurs jeux next-gen.

Xbox Series X

Accueil > News

3 reactions

LoveTartiflette

31 mai 2021 @ 18:28

ça claque c’est une certitude, on aura à minima de superbes cinématiques :-O B-)

Mika-117

31 mai 2021 @ 22:33

Oui enfin il n’y a pas que dans Crysis et Far Cry dans lesquels on a des forêts, il y en a dans plein de jeux.

eykxas

01 jui 2021 @ 07:41

Sauf que ce sont les deux qui ont poussé le niveau de qualité le plus loin à chaque fois. Les autres n’ont fait que suivre (et parfois après plusieurs années)