Test - Halo 4

«Le retour du Major» , - 32 réaction(s)

Cette fois c’est sûr, Bungie ne s’occupe plus de Halo. Bienvenue 343 Industries, créé uniquement pour s’occuper de la destinée du Major. On peut se dire que quoi qu’ils fassent, leur jeu se vendra par camions, réputation de la franchise oblige, mais la pression est pourtant forte sur leurs épaules, ce nouvel épisode étant censé être le premier d’une nouvelle trilogie.

A partir de là, s’est probablement posée à chaque étape du développement du jeu la question : dans quelle mesure peut-on changer Halo, pour trouver l’équilibre parfait entre les attentes des fans et la nouveauté ? Cet Halo 4 est la réponse à cette question fondamentale.

Reprise de service

L
L'iconographie dans toute sa splendeur

Le retour du major se fait avec un naturel désarmant, quelques années après les événements narrés dans Halo 3. Il se réveille juste d’un long sommeil, et retrouve la totalité de ses aptitudes en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Cortana est elle aussi de retour, très inquiète. En effet, elle risque, comme toutes les IA au bout d’un certain temps, de perdre la raison et de sombrer dans la frénésie. Ce sera l’intrigue de base de cet épisode : réussir à rejoindre les siens, avec pour objectif principal de sauver Cortana de la démence.

S’échapper du vaisseau peuplé de Covenants n’est pas des plus compliqué, juste un échauffement pour le Major. Par contre, la rencontre avec une race inconnue et peu amicale sera sans doute plus difficile à gérer…

Le monde de Cortana
Le monde de Cortana

Cette intrigue parle d’elle-même : elle est typique d’une transition vers une nouvelle histoire de plus grande ampleur. Il n’y a pas ici vraiment d’enjeux qui peuvent mettre en péril l’équilibre de l’univers, mais plutôt une histoire centrée sur deux personnages principaux et sur leurs relations. Le thème abordé n’est pas idiot, c’est une interrogation sur l’âme, artificielle ou non. Pas idiot, certes, mais compliqué à traiter quand même ! L’histoire est plutôt bien menée, avec des passages touchants qui font mouche et qui caractérisent fortement les personnages, mais on n’échappe pas non plus à une certaine naïveté sans finesse qui passe peut-être très bien de l’autre côté de l’Atlantique, mais qui prête à sourire dans notre bon vieux pays de cyniques.

Plutôt courte (environ 8 heures de jeu), la campagne s’achève d’ailleurs sur une fin décevante (une mauvaise habitude de trop de blockbusters) et beaucoup trop basique, qui tranche avec la montée en tension des niveaux. Dommage, car autant l’histoire est en fin de compte simple, autant elle est plutôt bien racontée, grâce à des cinématiques superbement mises en scène, que ce soit pour les passages en CGI ou pour ceux utilisant le moteur du jeu.

A part cette déception sur la toute fin, on est bien accroché à la manette, et ce n’est pas évident de s’arrêter quand on est appelé à d’autres tâches de moindre intérêt, comme se nourrir ou dormir. Il est à noter que cet épisode n’est pas très difficile, et que pour avoir une véritable opposition, mieux vaut attaquer le jeu directement à un niveau de difficulté élevé.

Relooking pour vieilles connaissances
Relooking pour vieilles connaissances

On retrouve cette qualité de mise en scène dans la construction des niveaux, qui dans la tradition de Halo ne cèdent pas à la facilité du script imposé qu’on ne peut pas rater. C’est du fait de leur architecture qu’on les découvre, les éléments se révélant à notre regard au fur et à mesure de la progression. Ce n’est pas la seule chose qui est directement héritée des précédents opus, puisque le gameplay est exactement le même, si ce n’est qu’on peut dorénavant courir quand on le souhaite. Etant donné que le gameplay de Halo est ce qui au départ à fait sa réputation, ce n’est pas un mal.

Bilan

On a aimé :
  • La magnifique réalisation
  • Le contenu conséquent
  • Le major a une sacrée classe, quand même !
  • Les musiques
  • Le plaisir de retrouver Halo
On n’a pas aimé :
  • La campagne une chouille trop courte
  • Aucune prise de risque
  • Les QTE
Avant le 5

En introduction, on se posait la question sur les changements, ou même les évolutions de cet épisode de Halo, et la réponse transparaît dans le test. Il n’y a rien de nouveau dans le gameplay, et ce qui change n’est pas très heureux (les quelques QTE sont déjà de trop, la logique de niveau callofdutesque du multi…). Rien de nouveau non plus dans le level design, qui alterne les couloirs et les phases de jeu dans des environnements plus étendus. La seule vraie nouveauté vient du niveau exceptionnel de la réalisation, et en soi ce n’est pas rien, puisque c’est la première fois qu’un Halo impressionne depuis le premier, associant enfin les qualités propres à la série à un spectacle de toute beauté sur l’écran. En dehors de cet aspect, c’est le « petit Halo illustré » qui est appliqué, dans une démarche un peu similaire à ce qui avait été fait pour ODST : toutes les caractéristiques habituelles sont là, avec les passages en véhicule, les passages où on alterne couloirs et escaliers, les scènes de champ de bataille. L’histoire elle-même fait peu avancer le schmilblick, et se contente de nous mettre en attente avant la suite sur next gen qui proposera certainement une trame de plus grande ampleur. Il n’y a donc pas de surprise, certes, mais par contre tout ce qui est fait est bien, voire très bien fait, et le plaisir manette en main est imparable. Si on y ajoute un contenu qui comme d’habitude est pléthorique, on arrive à un résultat plus que positif. Pas aussi fondateur que le premier Halo en son temps, mais sacrément plaisant à jouer et à ne pas louper.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Halo 4

Halo 4
PEGI 16

Genre : FPS

Éditeur : Microsoft

Développeur : 343 Industries

Date de sortie : 6/11/2012

Prévu sur :

Xbox 360

Venez discuter sur le Forum Halo 4

32 reactions

desertdoll

13 déc 2012 @ 00:39

Sans déconner ils sont ou les QTE ? au début du premier niveau, et à la fin du dernier... c’est vrai que c’est vachement pénalisant, je vois même pas pourquoi les citer étant donné qu’il n’y a que deux séquences très courte durant les 8h que dure l’aventure.

Completement d’accord ! c’est meme noté en point negatif dans ce test ! Sérieusement ?! Et la B.O en point positif... j’ai pas compris... meme pas l’ombre du theme si epique cher a la serie, qui vient renforcer les « grandes » actions. meme si elle est bonne cette BO, pour moi, avoir fait l’impasse sur ce theme est une faute impardonnable !

avatar

GTB-X

13 déc 2012 @ 00:57

Moi c’est simple, j’ai tenté l’expérience Halo à la sortie du 3 en faisant Halo 2 et Halo 3 à la suite. En tant que joueur solo, il m’a fallu plusieurs années pour m’en remettre et pour que mon aversion envers cette série soit moins virulente. Je ne vais pas faire un listing de tout ce qui est foireux dans ces jeux, c’est pas le débat et il me faudrait la nuit. Bref autant dire que pour Halo 4 ça partait mal. Tellement mal que je ne le suivait absolument pas. Puis depuis l’E3 tombe la com. Premier constat : c’est plus Bungie aux manettes. Tiens tiens, par curiosité on va suivre ça. Résultat Halo 4 écrase le travail de Bungie à peu près à tous les niveaux. Pas tous, certaines absence -gunfight à grande échelle- sont un peu regrettable. D’autres, héritage conservés, sont aussi regrettable -comme ce gameplay qui commence à sérieusement accusé de son age-. Mais globalement mon expérience fut incomparable. 343 met une fessée à Bungie qui devrait sérieusement arrêter de proposer des campagnes solo pour faire ce qu’ils font le mieux, du multi. Et la fin est juste superbe, elle est la finalité des thèmes abordés et l’ouverture des thématiques suivantes. Vivement Halo 5 avec si possible une actualisation du gameplay.

avatar

GTB-X

13 déc 2012 @ 01:07

Désolé pour le doublon mais je me dois de souligner la BO divine du jeu. Halo a toujours des musiques énormes, je lui ai toujours accordé au moins ça, et cet opus ne déroge pas à la règle. Neil Davidge a fait un boulot magnifique allant de Legacy à l’inspiration Dead Can Dance à Immaterial et ses mélodies torturées.

Et je trouve l’absence du Theme Halo logique. Nouvelle trilogie, nouveau départ. Cette BO est une mutation des anciennes, un peu comme le design d’ailleurs. Un nouveau départ, ça fait du bien pour une licence qui dure depuis 10ans. Il en faut. Je me répète mais il faudrait un nouveau départ pour le gameplay aussi dans le prochain. Que 343 s’émancipe complètement.

Larangys

13 déc 2012 @ 01:52

Bon test. Perso le jeu est bon mais en dessous de ce qu’on atend d’un Halo. C’est magnifique pour de la console, d’accord, mais les armes qui disparaissent en 10 secondes une fois au sol, merci bien....

Les musiques ne sont pas mal, mais aucune ne ressort réellement une fois sorti du jeu à part Heaven qui a vraiment un plus. On regrette le thème principal qui manque à certains moments, comme vous l’avez déjà dit.

Les deux gros problèmes du jeu sont tout de même le manque d’instant épique de la campagne et surtout le nouveau multi, ça attire peut-être un autre public mais je doute que les fans s’y retrouve. Sans compter qu’il faut TOUT débloquer, mêmes les insignes !

On n’a jamais eu besoin de ça pour passer des heures sur le multi, pourquoi nous rajouter toutes ces options à la Call of qui ledéséquilibre !? J’espère que 343I osera revenir en arrière sur ce point pour Halo 5, parce que les nouveaux équipements me plaisent vraiment (et sérieusement, le coup du spawn aléatoire des armes sur les maps :-|). On se retrouve avec un skin Halo plaqué.

GigaTRIPELX

13 déc 2012 @ 01:53

GTA-X ! Je suis entièrement d’accord ! :) !! Halo 4 est certainement une new trilogie qui commence vraiment bien !! les musiques sont pas aussi réussi que la première trilogie mais sont extras, j’ai du mettre 10 heures et.. en héroïque. rien a dire ! a posséder absolument pour tout possesseur de xbox 360 ! le meilleur HALO Next gen sur la XBOX 360 en tout cas. Après un HALO 3 et HALO REACH décevant je suis émus que enfin un HALO digne de ce nom sorte. BUNGIE n’avait plus d’inspiration et cela se sentait. 343 industrie a vraiment muri un HALO qui autrefois entre les mains de son cher créateur BUNGIE, restait dans une quelconque étargie, et tournait en rond essayant de reprendre la formule d’halo CE qui est le meilleur HALO sorti a ce jour(et qui le restera a jamais). Mais retourné vers le passée est pour moi pas la bonne solution. Et voila 343 industrie a beaucoup apporté dans ce HALO 4, on ressent toujours l’univers HALO en plus matûre(sérieux), artistiquement (malgré son coté TRON qu’on lui reproche) surepasse tout les autres HALO sorti a ce jour (il n’y a pas photo). Je ne vais même pas m’appuyer sur le gameplay qui est plus souple en plus des nouveautés comme le SPRINT (allélouia,enfin !!). Pour conclure je dirais que les bruits sonores sont meilleurs que celles des précédents volets, mis a part le son de quelques véhicules.Tout sa pour dire qu’il n’y a rien de vraiment mauvais dans ce HALO..Personellemnt je vous dit : bon jeux.

RidouzzZ

13 déc 2012 @ 11:43

J’ai adulé et j’adule encore Master Chief. 10 ans que je me tue à Halo et ce Halo 4 ma fait vibrer les mecs. « Mouaaaaiii le jeu est pourri, rien a voir avec l’Epic-issité d’Halo 3.... »

1. Ce n’est pas Halo 3 (et non l’homme n’est pas née sur 2 planète Terre, voilà pourquoi ce n’est pas Halo 3)

2. Je ne sais plus qui a écrit que le didacte aurait du être le boss final de la trilogie et là, je cris OUIIII car le didacte (pour les vrais fans de Halo), c’est pas le gars de l’épicerie d’en face quoi !!

3. Bande son à la hauteur de Halo. Que la personne qui écoute la BO et ne reconnait pas que c’est du Halo me jette la première pierre.

4. Les ennemis ont eu droit à une séance de chirurgie plastique et c’est tant mieux (n’oubliez pas que 4ans ce sont passées entre Halo 3 et Halo 4.... Vous connaissez le principe de l’évolution, ça ne suit jamais le parcours dessiné)

5. Les prométhéens (@Flo4ever33), avec ou sans Master Chief, ils sont là bien avant tout ce que les jeux Halo laisse paraitre et de mon point de vue, c’est juste magnifique quoi car tout le pouvoir des forrunners et surtout la détermination du didacte à protéger le manteau émane de leur petite tête enflammé ^^

6. Cortana.... R.I.P Et je pense que le faite qu’elle est rajeunie à pour cause son engouement pour John ( voila l’excuse que je me répète que je joue à la campagne)

7. Ennnnfiiin des forrunners à l’écran et qui plus est c’est pas n’importe qui les gars que vous avait en face !!!! La Bibliothécaire et son mari le Didacte quoi ! Grâce à elle, Cortana & John ont pus faire leurs boulots comme Chakas ; Gamelpar ; Vinnevra ; Novelastre et j’en passe...

8. Le multijoueur à de quoi amusé tout le monde, même si certaines choses sont décevantes et sur ce point là je plussoie beaucoup de VDD. Killcam à arraché les cheveux à un chauve (c’est des spartans, pas des Angelina Jolie made in Wanted faut arrêter les connerie garçon), le système de largage n’est pas mauvais juste un chouia mal pensé car j’en vois campé juste pour leur largage.... Pathétique.

9. Le Spartan Ops, que dire, j’étais excité comme (désolé les gars mais faut que sa sorte) une petite pucelle... mais ça c’était avant. Bientôt je pourrais te dire combien il y a de cailloux sur chaque map, je suis déçu et énervé chaque lundi quoi !! A chaque nouvelle épisode j’ai l’impression de joué la semaine dernière, un peu comme les feux de l’amour enfaite. Même décors, Même emplacement des objectifs.... si je continue je vais me blesser

En gros, 343i a fait du bon boulot mais j’aurais apprécié un peu moins de condensé et plus de longueur pour ce qui est de la campagne. Le multi, bien plus lourd que la campagne.... ok je vous laisse je crois que justement ce n’est pas pour le genre de personne qui gerbe ce genre de chose que le jeu à été fait.

Halo 3 c’était la fin pour ceux qui voulait un jeu à la terminator coco, je vous le dis même si les vrais fans le savent déjà, Halo 3 n’est ni le dernier et encore moins le meilleurs des halos avec ce qui va venir. Et je conseille vivement les deux romans de Greg Bear sur Halo. Certaines choses demande des explications... et bien là vous aurez les reponses hey hey ^^ en tout cas trés bon test.

weedasky

13 déc 2012 @ 12:25

bon, je ne vais pas m’attarder sur le sujet, plus que mon avis se rapproche pas mal de celui de ridouzz !je le trouve vraiment bon,par contre,le système de grade est vraiment à la rue... autant dans reach, il te fallait des mois pour être légataire,forenneur ou autre,alors que là,au bout d’un mois,certain sont déja SR130 et ce en bouffant de spartan ops à gogo, dommage ! a oui aussi, pourquoi enlever les citations pour la campagne, et pourquoi avoir mis se sistème à la con(halo CE) qui fait que l’on puisse faire la campagne avec un ami mais pas avec un inconnue sur le live, dans reach, cela m’avait permis de rencontrer pas mal de bonne personnes, pas comme le multi ou les jeunes pensent plus a sauter votre maman qu’a jouer dans une bonne ambiance à tendance à vite me gonfler ! en fin bon, on pourrai en parler pendant des heures donc bon jeu à tous !

avatar

Bang_hoto30

13 déc 2012 @ 17:56

RidouzzZ « Que la personne qui écoute la BO et ne reconnait pas que c’est du Halo me jette la première pierre. »

Je veut bien te jeter une montagne.

Pur-Othentik

13 déc 2012 @ 20:23

Non mais personnellement, j’ai trouvé ce Halo excellent. En effet, je n’ai pas trouvé la campagne si courte (enfin, du même accabi du 3) mais je l’ai surtout trouvé géniale. En effet, les musiques ne sont pas à la hauteur de celles de Marty, mais je trouve que certaines d’entre elles ont de la gueule (le theme du Didact, la musique qu’on entend au début de la dernière mission, ainsi que celle qu’on entend à la fin) Pour les nouveaux ennemis, je ne comprends pas pourquoi certains les trouvent décevants, ils font parti de l’univers de Halo, et ils sont au moins durs à battre (quoique, avec l’habitude, on sait les avoir facilement). D’autant que les covenants sont toujours là, au moins les principaux (je détestais les drones, quant au brutes, sachant qu’ils sont en guerre avec les Elites, ça aurait été un peu bizarre de les retrouver ici) Le scénario reste bon, la narration est vraiment bonne, mais il faut toutefois trouver tous les terminaux pour mieux comprendre le personnage du didact et la guerre Humano-Forerunner. Le gameplay, quant à lui, est varié, mais reprend aussi certaines « idées » des anciens Halo (le niveau en Pelican m’a vraiment fait penser aux niveaux d’Halo 2 et d’Halo Reach dont j’ai oublié le nom.

Bref, pour moi, ce Halo est le meilleur sur 360, je n’avais pas ressentis autant de choses depuis le deux, sachant que Halo 3 m’avait déçu sur son solo, et Reach ne m’avait quasiment rien fait ressentir.

Pour le multi, je trouve que même s’il y a des ajouts tirés de jeux comme COD, je trouve qu’il est très bon quand même, je le placerai entre Halo 3 (excellent multi) et Halo Reach (multi médiocre).

Les seuls défauts que j’aurait à faire sont : Didact mal exploité dans cet opus (sauf si on trouve les terminaux) Plus de sandbox, heureusement que le Spartan ops nous en propose. Certaines armes Forerunner manquent de Peps (BollShot et supressor) Pas de véhicules volants humain dans le multi Pas de véhicule et d’armes brutes, excepté le marteau Maps pour la forge sympas mais bien trop petite et déjà « forgée » (j’aurais préféré certaines zones grandes et vides)

Bref, Halo 4 est pour moi du tout bon, mais je peux comprendre que certains n’aient pas aimé.

GigaTRIPELX

17 déc 2012 @ 21:19

Pour tout les fans qui ne sont pas content de la fin, et s’attendait a combattre le didact a la metroid lol sachez bien qu on est dans un halo. ;-)