Toshihiro Nagoshi, figure de Sega et créateur des Yakuza devrait rejoindre NetEase

«La fin d’une longue Sega pour Nagoshi ?» le 7 septembre @ 10:582021-09-07T16:05:44+02:00" - 1 réaction(s)

Toshihiro Nagoshi, producteur et créateur emblématique de la série des Yakuza, mais aussi de nombreux autres jeux pour Sega, devrait quitter le groupe japonais d’ici peu. Après avoir passé 32 ans de bons et loyaux services pour Sega, Nagoshi négocierait un contrat pour rejoindre NetEase, l’un plus grands groupes chinois du secteur.

NetEase veut s’offrir la qualité production de Sega

En effet, NetEase est un groupe internet chinois créé en 1997 en plein essor. Même s’il n’est pas très connu chez nous, il faut savoir que ce géant a développé de nombreux jeux mobiles à succès, mais a surtout conclu un partenariat avec Activision-Blizzard pour les sorties chinoises de Starcraft 2, World of Warcraft et Overwatch.

L’ambition de groupes tels que NetEase ou Tencent, son rival, est sans limites. Cependant, leur stratégie de développement est mise à mal par les nombreuses restrictions imposées par le gouvernement chinois, notamment avec la limite de temps pour les joueurs de moins 18 ans : ils n’ont droit qu’à 1 h de jeu de 20 h à 21 h les vendredis, samedis et dimanches.

Dans cet élan, le recrutement de Toshihiro Nagoshipermettrait de concevoir des jeux de qualité dédiés à un public majeur. Son expérience chez Sega parle d’elle-même puisqu’il a notamment été designer en chef de Virtua Racing (l’un des premiers jeux de course), producteur en chef de la saga Sonic et créateur de la série des Yakuza.

Bref, un tel CV ne peut qu’être gage de qualité et l’intérêt de NetEase est logique quant à leurs objectifs. Le groupe voudrait confier à Nagoshi sa propre équipe de développement.

Énième coup dur pour Sega

Symboliquement, le départ de Toshihiro Nagoshi de sa maison historique serait très fort. Son rôle dans le succès de Sega depuis 30 ans est central quand on voit le nombre de licences qu’il a développées, qui ont fait de Sega ce qu’elle est aujourd’hui dans l’imaginaire collectif et dans l’industrie du jeu vidéo.

Après les rumeurs d’un potentiel rachat de Sega par Microsoft qui aurait redonné un second souffle à la marque nippone, la séparation avec Nagoshi ne pourrait que confirmer le déclin progressif de Sega.

N’oublions pas que l’annonce n’a pas été officialisée. Le contrat serait signé, mais les derniers détails du poste de Nagoshi seraient en train d’être négociés d’après Bloomberg

Quoi qu’il en soit, cette marque légendaire a marqué à jamais l’histoire du jeu vidéo et on espère qu’elle arrivera à retrouver ses lettres de noblesse à l’avenir.

Xbox Series X

Accueil > News

1 reactions

Aluncard

07 sep 2021 @ 12:04

C’est quoi cette conclusion ? Ça y est quelqu’un part et Sega est sur le déclin. C’est vite oublié que Sega a été éditeur de l’année en 2020. Oui Suzuki et Naka sont partis, mais la relève est là.