Xbox Game Pass : comment Xbox et les développeurs gagnent de l’argent

«Le volume !» le 30 juin @ 12:362021-07-01T08:54:52+02:00" - 0 réaction(s)

Ces dernières années, la stratégie gaming de Microsoft s’est focalisée sur un service en particulier, celui du Xbox Game Pass. Il est partout, tout le temps et chaque conférence Xbox est l’occasion de rappeler les jeux de qualité qui arrivent dans le catalogue. Face à une telle offre pour un prix aussi accessible que 10 euros par mois, Phil Spencer nous donne aujourd’hui quelques précisions sur le modèle économique du Xbox Game Pass.

Le Xbox Game Pass contribue à faire de Xbox un business profitable

C’est à l’occasion d’un nouvel épisode du podcast Unlocked de IGN (en anglais) que le patron de la division Xbox s’est exprimé à propos du service Xbox Game Pass. Il rappelle d’abord ce pour quoi le Game Pass a été créé.

Premièrement, pour nous, le but du Game Pass a toujours été de rendre plus de jeux accessibles au plus de personnes possibles.

Il ne s’agit pas de faire passer tout le monde en abonnés. C’est écrit nulle part dans nos missions et personnes dans l’équipe ne dit que tout le monde doit y être abonné. Nous voulions que ce soit une option pour les gens sur notre plateforme.

Certaines personnes achètent des jeux et nous trouvons cela fantastique. D’autres jouent à des jeux gratuits, ce qui est aussi très bien et nous pensons qu’un abonnement pour accéder à du contenu a également toute sa place dans notre industrie et je suis fier du travail réalisé par l’équipe du Xbox Game Pass.

Phil Spencer dit ensuite qu’il voit bien les commentaires des joueurs et journalistes qui se demandent si le Xbox Game Pass est rentable et comment cela fonctionne exactement pour Xbox. Et pour lui, la réponse est très simple.

Nous investissons dans nos jeux first party [développés en interne, ndlr], nous investissons dans des partenariats tiers spécifiques pour apporter des jeux dans le Game Pass...

Le Game Pass est évidemment une source de revenus réguliers. Nous avons des abonnés et des non-abonnés qui dépensent chaque mois, ce qui crée un réservoir de revenus pour nous. Et cela représente un nombre assez important à ce stade.

En plus de cela, ces jeux se vendent sur nos plateformes, que ce soit sur Windows, sur console et maintenant le Cloud. Donc en regardant le système économique du Game Pass, il ne s’agit pas seulement de savoir à combien de jeux joue un abonné via l’abonnement, combien il en aurait acheté sinon, et quel serait ce compromis à l’achat. On ne le regarde jamais vraiment de cette façon

La première donnée que nous regardons pour voir si notre business se développe réellement, c’est si les gens jouent plus sur notre plateforme.

Phil Spencer rappelle donc qu’il ne s’agit pas uniquement du Game Pass en tant que tel, mais qu’il faut bien voir plus largement la façon dont le service s’intègre dans l’écosystème Xbox. Le but est d’abord d’attirer le plus de monde sur Windows ou Xbox pour jouer, et ensuite de faire en sorte que ces personnes jouent plus longtemps, et donc en définitive, dépensent davantage en jeux, abonnements, contenus et cosmétiques. Le Xbox Game Pass est en quelque sorte une nouvelle corde à l’arc de Xbox pour faire venir davantage de joueurs dans l’écosystème. Il n’a pas vocation à remplacer une façon de consommer le jeu vidéo, mais plutôt d’en apporter une nouvelle.

Ce que l’on fait, c’est qu’on se demande si nous augmentons le nombre de joueurs sur notre plateforme et s’ils jouent plus souvent. La première donnée que nous regardons pour voir si notre business se développe réellement, c’est si les gens jouent plus sur notre plateforme.

Il n’y a rien concernant les notes des tests, les ventes de consoles ou de jeux. Le premier signe qui montre que notre plateforme est en bonne santé et en croissance, c’est l’engagement sur la plateforme de la part des joueurs [...]. Notre business continue de croitre et d’être rentable chez Xbox et je suis très fier de ça.

Le Xbox Game Pass pour les développeurs

La question de savoir comment les développeurs s’en sortent lorsqu’ils mettent à disposition l’un de leurs jeux dans le catalogue Xbox Game Pass est plus délicate. Il n’existe pas de recette unique et chaque cas semble particulier.

Phil Spencer évoque ainsi certains développeurs qui peuvent très tôt imaginer leur prochain jeu arriver dans le Xbox Game Pass. Il s’agit ici d’un second party deal, soit un entre-deux entre un jeu first party développé en interne, et third party développé complètement en externe. Il peut parfois s’agir d’un contrat d’exclusivité négocié avec Xbox.

Une autre option est de ne pas négocier d’exclusivité et de ne pas retirer le jeu des autres plateformes, mais plutôt de lui permettre d’atteindre plus de personnes. C’est ce qui s’est passé avec Outriders de Square Enix et People Can Fly, qui a été disponible dès sa sortie dans le Xbox Game Pass en avril dernier.

D’autres éditeurs encore se servent du Xbox Game Pass pour donner un nouveau souffle à des jeux déjà disponibles depuis un bon moment. C’est par exemple le cas d’Ubisoft qui a sorti Rainbow Six Siege et For Honor dans le Xbox Game Pass des années après leurs sorties. Il s’agit ici d’un nouveau moyen de monétiser un jeu après qu’il est arrivé à un certain niveau de ventes et de monétisation par les canaux plus traditionnels.

Pour Phil Spencer, le bon moyen de voir si le Xbox Game Pass est une bonne option pour les éditeurs tiers est de regarder combien d’entre eux renouvellent l’expérience. On peut par exemple citer Night School Studio qui a rendu disponible Oxenfree et Afterparty dans le Xbox Game Pass.

Phil Spencer ne donnera évidemment pas ici les accords qui sont passés entre Xbox et les développeurs et éditeurs, mais on imagine bien que les discussions sont propres à chaque cas. Il sera intéressant de voir si des sociétés telles que Square Enix ou Bungie renouvelleront l’expérience lorsqu’il s’agira de sortir leur prochain jeu multijoueur.

Pour aller plus loin, la liste des jeux Xbox Game Pass de juillet est déjà connue, mais si vous souhaitez vous rendre compte des prochains jeux qui arriveront dans le service cette année et dans les années qui viennent, n’hésitez pas à jeter un œil à notre liste des jeux Game Pass prévus en 2021 et 2022.

Xbox Game Pass

Accueil > News