Preview - MultiVersus - Nos impressions après quelques bastons

«Un Smash Bros-like à fort potentiel» , - 1 réaction(s)

Les Smash Bros-like font incontestablement partie des jeux les plus drôles à faire à plusieurs que ce soit en famille, entre amis ou entre inconnus dans des sessions compétitives endiablées. Néanmoins, peu de jeux de la catégorie ont su se faire une place dans le cœur du public sur Xbox. On trouve actuellement Brawlhalla ou encore Brawlout qui ont su apporter de bonnes idées sans pour autant délivrer une formule aussi complète et réussie que celle proposée par Nintendo avec Smash Bros depuis 1999, le dernier opus, Ultimate, étant sorti en novembre 2018.

Cependant, Warner Games a dévoilé en novembre dernier MultiVersus, un Smash Bros-like à la sauce Warner regroupant des personnages mythiques des licences du studio américain. Nous avons eu la chance de mettre les mains sur la version Xbox Series X|S durant plusieurs heures et voici nos premières impressions.

Lire aussi : MultiVersus : Warner annonce une bêta ouverte pour son Smash Bros-like

Une équipe expérimentée et passionnée en charge de ce nouveau jeu de combat

C’est donc au cours d’une conférence de presse que MultiVersus nous a été présenté par la petite équipe de Player First Games, le studio chargé du développement du jeu de combat. Tony Huynh, dirigeant et cofondateur du studio, a travaillé pendant 15 ans dans le secteur sur des licences telles que God of War ou League of Legends. En tant que Directeur du développement de MultiVersus, il nous a présenté le titre comme un jeu de combat de plateforme free-to-play mettant l’emphase sur le teamplay et la coopération entre les personnages. Player First Games s’est inspiré des éléments qui ont fait le succès de ce type de jeu tout en y ajoutant des innovations et des nouveautés.

En arrivant dans le jeu, vous aurez droit à un court tutoriel très clair vous permettant de découvrir les bases de MultiVersus, mais dix autres tutoriels plus avancés seront là pour vous aiguiller sur des aspects plus techniques du jeu : les combats aériens, la gestion des murs ou les sauts d’esquive. Les néophytes devraient rapidement s’y retrouver. On notera également la clarté des menus, notamment dans les paramètres pour mapper et adapter ses commandes.

La crème des personnages Warner regroupée dans une formule bien exécutée

L’un des points majeurs du titre demeure le choix des personnages, tous issus de licences Warner Bros. L’univers DC est représenté par Batman, Superman ou encore Wonder Woman, des figures des Looney Tunes sont présentes avec Bugs Bunny, Tom & Jerry, Taz mais on retrouve aussi Sammy de Scooby-Doo ou Arya Stark de Game of Thrones. Durant cette bêta fermée, nous avons eu accès à 15 d’entre eux :

  • Sammy
  • Wonder Woman
  • Chien-Renne
  • Jake
  • Steven Universe
  • Superman
  • Grenat
  • Batman
  • Harley Quinn
  • Bugs Bunny
  • Arya Stark
  • Tom & Jerry
  • Finn
  • Véra
  • Taz

Il y en a pour tous les goûts et chaque combattant proposera des spécificités uniques qu’il sera nécessaire d’apprivoiser et de combiner avec celles d’autres personnages pour réussir à triompher. Arya Stark peut par exemple voler le visage d’un adversaire, Superman peut utiliser son souffle glacial et Wonder Woman pourra se servir de son lasso pour piéger les ennemis. Bref, le choix de personnages est vraiment intéressant et d’autres figures de l’univers Warner Bros pourraient rejoindre cette liste au fil des mois.

Point intéressant, les voix off des personnages ont été enregistrées par des acteurs de renom ayant joué les personnages en question : on retrouve par exemple Kevin Conroy pour la voix de Batman, Maisie Williams pour celle d’Arya Stark ou encore Tara Strong pour celle d’Harley Quinn. On notera également les très bonnes animations visuelles et vocales donnant un vrai cachet au jeu.

Chaque personnage a droit à une progression unique ainsi qu’à plusieurs types d’atouts à débloquer au fil des niveaux puis à équiper. La progression semble satisfaisante et assez équilibrée pour le moment.

Pour ce qui est des arènes, elles étaient au nombre de 7 pour cette alpha fermée. L’aspect visuel du jeu ainsi que la direction artistique sont vraiment réussis et agréables. On retrouve deux arènes d’entraînement, mais aussi la Batcave ou encore le Manoir hanté de Scooby.

Le 2v2 de MultiVersus : fer de lance du Smash Bros-like de Warner

MultiVersus permet d’affronter des bots et des adversaires réels à travers trois modes de jeu différents (à ce jour) en plus de l’entraînement : le 1v1, le 2v2 ainsi que le free-for-all à 4 joueurs. Dans cette version alpha, seuls les modes en ligne étaient accessibles, mais il sera bel et bien possible de jouer en local quand le jeu sortira.

Au cours de cette conférence de presse, Jon Diesta, Directeur artistique de MultiVersus, a clairement expliqué que le mode principal était le 2v2 qui permettait réellement d’exploiter les possibilités de coopération et le teamplay entre les joueurs et leurs personnages.

Manette en main, cela se confirme et le plaisir est au rendez-vous surtout en jouant au casque avec un partenaire. Avec un peu de maîtrise et de jugeote, nous avons la possibilité de prendre l’ascendant sur nos adversaires à travers des actions vraiment satisfaisantes et des combos surpuissants basés sur le teamplay (autant vous dire que le stun du lasso de Wonder Woman et le souffle glacial de Superman peuvent faire très mal).

Pour ce qui est des modes 1v1 et free-for-all, ils ne proposent pour le moment que peu d’innovations et n’exploitent pas autant les capacités du titre que le 2v2. Ils n’en restent pas moins des classiques et d’excellents moyens de s’entraîner et d’appliquer de nouvelles techniques.

Tous modes confondus, les combats restent assez simples à prendre en main grâce aux tutoriels et aux explications claires. Les touches de combos sont identiques pour chaque personnage mais il sera tout de même nécessaire de bien étudier les capacités de son combattant afin d’être efficace et d’utiliser tout son potentiel. Les capacités spéciales de certains tanks n’auront parfois que des fonctions de soutien et de support tandis qu’un cogneur pourra infliger de gros dégâts grâce à sa capacité, on en revient au teamplay.

De ce fait, MultiVersus ne semble pas trop faire la part belle aux combats contre un personnage cheaté (cf. Brawlhalla) et aux néophytes qui auraient tendance à spammer sans réfléchir. La technique, la connaissance des persos et l’intelligence de jeu ne seront pas négligeables et c’est un excellent point pour le titre.

La formule du jeu service adoptée par MultiVersus

Cela était prévisible de la part de Player First Games et de Warner Bros Games, mais en faisant de MultiVersus un free-to-play, c’est la formule du jeu service qui a été adoptée. Cela se traduit par la présence d’un Battle Pass et d’éléments cosmétiques à gagner et à acheter dans la boutique du jeu.

Reste à voir comment fonctionnera ce modèle économique en détail, mais pour le moment, il est possible d’acheter de nouveaux personnages avec la monnaie principale du jeu qu’il est possible de gagner tout simplement en jouant au jeu. On espère que cet aspect jeu service ne permettra pas à certains joueurs d’acheter des boosts ou des avantages de performance, d’autant plus que le jeu semble très bien équilibré pour le moment.

En effet, différentes classes de combattants existent, telles que des tanks, des cogneurs ou des mages, mais nous n’avons pas rencontré des déséquilibres notables jusqu’à maintenant. Difficile de voir une méta ou un personnage particulier sortir du lot et c’est un point notable qui peut permettre à MultiVersus de créer un vrai roulement, d’empêcher la redondance et l’ennui auprès du public et donc, à long terme, de pérenniser le jeu.

Bien sûr, cette version alpha nécessite encore plusieurs optimisations sur le plan technique ainsi qu’une meilleure stabilité, mais cela devrait être réglé au cours des prochaines périodes d’accès anticipé privées puis publiques.

Après plusieurs heures de jeu, nous pouvons vous affirmer que MultiVersus possède un vrai potentiel et cela fait longtemps qu’un Smash Bros-like n’a pas été aussi qualitatif. La direction artistique ainsi que le soin mis dans la réalisation du jeu dénotent réellement de ce que nous avions pu voir dans le Smash Bros-like de Nickelodeon ou dans Brawlhalla et c’est vraiment encourageant.

De plus, MultiVersus propose de vraies nouveautés qui peuvent lui permettre de se faire une place dans le cœur du public : présence de nombreux éléments de customisation, gameplay en coopération vraiment poussé, bonne expérience online, arènes qui rétrécissent...

Enfin, l’idée de Multivers regroupant une belle variété de personnages issus des licences Warner représente une source presque inépuisable pour le titre. Nous pourrions nous attendre à l’arrivée de personnages issus de la saga Harry Potter, de Matrix, mais pourquoi pas aussi d’autres films produits par Warner Bros tels que Full Metal Jacket avec le Sergent Hartman (l’idée peut paraître farfelue, mais MultiVersus serait en mesure d’accueillir tous les personnages possibles et imaginables appartenant à Warner).

Bref, le potentiel est au rendez-vous et nous attendons de pied ferme MultiVersus qui se révèle être bien plus intéressant qu’aux premiers abords. Le jeu sortira cet été en free-to-play sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S et PC et une bêta ouverte sera lancée d’ici là.

Accueil > Focus > Previews

MultiVersus

Genre : Action/Beat them up

Editeur : Warner Bros. Games

Développeur : Player First Games

Date de sortie : 2022

Prévu sur :

Xbox Series X/S, PlayStation 4, PC Windows

1 reactions

Vinc3iZ

20 mai 2022 @ 09:41

Merci pour cette preview ce jeu à l’ai intéressant et fun, me tarde de tester manette en main, avec Bugs Bunny, j’espère aussi qu’on pourra avoir d’autres personnages dans le temps comme Daffy Duck ou l’alien (j’ai oublié son nom), avec tout un arsenal ACME