Test - Tomb Raider

«Pour qui sonne le glas ?» , - 29 réaction(s)

Plus belle que jamais

En une image : un tombeau secret dans son intégralité !
En une image : un tombeau secret dans son intégralité !

Techniquement ce Tomb Raider place la barre très, très haut, les environnements sont superbement détaillés, la jungle foisonne de détails et l’architecture des lieux, à défaut d’être cohérente, est surtout tentaculaire. Le level design a été entièrement pensé pour dynamiser les scènes d’action et permettre à Lara de mettre en évidence ses talents de varappe. Elle saute, bondit et se raccroche in extremis à une petite excroissance rocheuse tandis tout s’écroule ou explose autour d’elle. Les effets sont saisissants et tout a été pensé pour en mettre plein la vue au joueur, jusqu’à aller dans le ridicule le plus total dans la mise en situation. Apprêtez-vous à voir et à vivre des séquences que même Michael Bay n’aurait pas osé mettre dans ses films. L’enchaînement de ces séquences hallucinantes et le rythme particulièrement bien ficelé du jeu procurent un plaisir coupable certain qui fait tout oublier, toute les imperfections les maladresses disparaissent alors pour laisser place à l’envie d’aller plus loin de voir la suite.

Lara gagne vraiment en épaisseur durant les séquences de jeu pur. Cinématiques maladroites, QTE à foison, gameplay assisté, tout cela s’efface devant le spectacle irréel, grisant que nous offre cette épopée. Une sorte de film de série Z doté d’un budget colossal et qui régale son spectateur si celui-ci parvient à se laisser glisser sur une vague de naïveté et de plaisir. Tomb Raider n’a aucune autre prétention que de fournir un jeu estampillé adolescent, avec le trop plein de gore (gratuit et grand guignol lors des morts de Lara, gentillet par ailleurs...) et de spectaculaire qui sied à son public.

Chaque zone contient un défi particulier, comme allumer des idoles...
Chaque zone contient un défi particulier, comme allumer des idoles...

Alors évidemment ce parti pris a des faiblesses qui laisse à côté de lui de nombreux cadavres, comme l’exploration des tombeaux. Ceux-ci se résument maintenant à un couloir suivit d’une toute petite salle dans laquelle nous attend une énigme de niveau CE2 et un coffre contenant expérience et “Composants”. C’est tout. Aucun trésor à trouver dans ces tombeaux alors que c’est ici qu’ils auraient leur place la plus légitime. A ce niveau de vacuité on se demande même à quoi ils servent vu que même leur emplacement est bien indiqué sur la carte. On regrettera aussi la disparition totale des pièges mortels que l’on devait déjouer dans les précédents Tomb Raider...

L’autre grand perdant sera à chercher au niveau du sentiment d’exploration et de découverte. Fini l’impression de poser le pied dans un endroit oublié, de découvrir une merveille cachée depuis des siècles aux yeux des hommes. Yamatai est un endroit grouillant d’hommes, de marins échoués, captifs à jamais de l’île maudite. Ces hommes ont déjà pris possession de l’île et en connaissent les moindres recoins. Seul un tombeau semble être resté inviolé de leur culte. Au final on n’arrive à retenir de l’aventure pas un lieu précis porté par sa majesté et sa magnificence, aucun lieu découvert de façon solennelle par du silence ou une douce musique (le thème de Nathan McCree fait cruellement défaut) mais plutôt une séquence de bruit et de fureur, un saut au cordeau ou une séquence de destruction. Les lieux que Lara traverse ne sont plus le sujet mais plutôt le théâtre de séquences hallucinantes, de prouesses physiques de la belle.

Le multi est anecdotique
Le multi est anecdotique

Pour finir, deux mots sur le multi, qui n’inventera rien et n’apportera rien au genre non plus, il est sympathique, fait le job, avec ses modes capture le drapeau (où l’on devra juste récupérer des médicaments, chassés par les Solarii), mêlée en équipe et mêlée générale. Outre de l’originalité, il lui manque aussi une certaine nervosité pour tenir la route contre les cadors du genre. Le level design des cinq cartes proposées est toutefois suffisamment riche et intelligent pour jouer son rôle de casse-croûte aux plus en manque d’entre nous. Mais après une aventure solo de ce calibre, aussi ébouriffante que celle proposée par Tomb Raider, je pense que beaucoup de joueurs préféreront repartir pour un tour de grand huit plutôt que de s’enfermer dans une petite arène pour se tirer dessus. Un multi dans un Tomb Raider, cela peut paraître curieux, mais on peut voir cela comme une pierre de plus à poser sur la tombe.

Bilan

On a aimé :
  • Une mise en scène fabuleuse
  • Techniquement impressionnant
  • Un rythme parfaitement maîtrisé
  • La diversité des situations
  • Lara Croft est née
On n’a pas aimé :
  • Tomb Raider est bel et bien mort
  • Dialogues et PNJ risibles
  • Un gameplay plus qu’assisté
  • La VF encore et toujours
  • Un Survival de bas étage
Lara Croft

On avait déjà pressenti la chose. Le spin-off dématérialisé aurait dû nous alerter. Mais voilà, c’est fait. En faisant (re-)naître Lara Croft, Crystal Dynamics a bel et bien enterré Tomb Raider dans un cercueil de fureur et de sang. Car mis à part l’emblématique héroïne de la saga, Tomb Raider le reboot n’a plus rien à voir avec la série dont il garde le nom. Lara Croft a pris son envol, s’est émancipée, s’est forgée, est née dans un jeu formaté pour plaire au plus grand nombre, sanguinolent sans être choquant, dénué de tout challenge, proposant un rythme haletant et une mise en scène à tomber par terre. Le jeu pris en tant que tel, comme un bon divertissement, un jeu pop-corn multi référentiel, s’avère particulièrement plaisant à jouer malgré ses nombreuses faiblesses et la maladresse avec laquelle il traite ses thèmes. Loin d’être un jeu majeur, il signe là l’avènement d’un renouveau pour une Lara Croft flamboyante mais aussi sonne le glas d’une série qui restera à jamais ancrée dans nos cœurs. Mais est-ce un mal pour un bien ?

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Tomb Raider

Tomb Raider
PEGI 18

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Eidos Interactive

Développeur : Crystal Dynamics

Date de sortie : 5/03/2013

Date de sortie XO/PS4 : 31/01/2014

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Tomb Raider

29 reactions

Jarel

Rédaction

14 mar 2013 @ 16:06

Le test est long et j’espère que le débat qui suivra le sera aussi !

Alors pour vous : Tomb Raider est il un bon ou un mauvais reboot pour la série ?

Seb94380

14 mar 2013 @ 16:27

C’est pour ma part un reboot plus que reussis , il aurait même mérité encore meilleur note mais bon sa apres c’est une question de point de vu :)

Halnist

14 mar 2013 @ 16:45

J’ai beaucoup apprécié ce tomb raider, je reste tout de même un peu sur ma faim. J’aurai préféré une fin qui nous montre une Lara comme on l’a connait. Mais bon, pour un préquelle c’est plus qu’excellent.

Et en ce début d’année c’est l’un des seuls gros titre qui ne déçoit pas (Crysis 3, Dead Space 3...)

Le prochain grand jeu sera surement gears of war ^^

Saikyubi

14 mar 2013 @ 17:32

Je suis d’accord avec le test, la 1ere chose qui m’a frappé c’est le manque d’énigmes et d’exploration comme seul un Tomb Raider proposait.

Je trouve ce jeu vraiment bien même s’il ne ressemble plus à ce que l’on a connu, et je préfère ne pas le considérer comme un reboot sinon ça fait trop mal au coeur. C’est un Tomb Raider à prendre comme une version survival donc c’est le même nom mais plus dans la catégorie plateforme/aventure.

Et comme il est mentionné dans le test, c’est bourré de scènes cinématographiques d’ou l’impression de participer à un film et d’avoir un rythme haletant.

Vinc3iZ

14 mar 2013 @ 18:01

Perso pour moi ce reboot est également réussis et mon point de vu est plus que positif, dans les points : On n’a pas aimé, je vois la VF encore et toujours, heureusement j’ai joué tout au long du jeu et suivi l’histoire en anglais en activant les sous titres en anglais comme je suis assez bon et j’ai trouvé la VO très très réussi avec des scènes qui me font presque penser a un Film tellement que j’ai aimé.

Après c’est vrai que c’est dommage de ne pas retrouver un peu de l’ancienne Tomb Raider avec des énigmes mais pour ma part ce jeux a été réussi et le studio qui a développé ce jeu a été très fort. J’ai adoré egalement Sleeping Dogs par Square Enix. Il m’a vraiment bien plus et je conseille a ceux qui ne l’on pas acheté de l’acheté car il en vaut la chandelle et il n’y a pas besoin d’un test avec « C’est du lourd » pour l’apprécier.

SuperNael

14 mar 2013 @ 18:05

Je sais pas si c’est moi mais j’ai eu 1 ou 2 écran noir au début qui durait 3,4 secondes puis là au niveau de la fin je suis dans un niveau au j’en ai toutes les 5 secondes. Et quelques bugs lors des cinématiques

avatar

II Blue x

14 mar 2013 @ 18:17

Pour ma part très bon solo, pour cette partie un seul petit bémol, une durée de jeu assez naze, mais le reste est très bien même si parfois on comprends plus tellement ce qui nous arrive tellement les actions rocambolesques s’enchaînent.

Sinon pour mon coup de gueule, c’est quoi ce multi de MERDE ??!! Non mais franchement faut arrêtez d’investir du temps et de l’argent pour faire un putain de multi de merde, (auquel je me suis forcé à jouer pour obtenir des succès) et se concentrer sur le solo... Toutes ces licences qui ont un solo excellent, (Assassin’s Creed, Bioshock et maintenant tombent raider etc...) se sentent obligés de sortir un multi à la con histoire de faire bien et de dire des conneries telles que « ça rajoute de la durée de vie, ça renforce l’expérience » etc etc. Faites nous uniquement un putain de solo, arrêtez de perdre votre temps avec un multi à chier pour rendre une copie mieux vendable et allez y à fond sur le solo quoi...

Bientôt on va avoir un multi sur des jeux comme Alan wake 2 si ça continue putain...

Pour conclure je dirais à ceux qui hésitent de le prendre à 30-35€ sinon vous pouvez vous retenir.

Vinc3iZ

14 mar 2013 @ 18:17

Je pense qu’il y’a que toi qui a ces problemes tu dois avoir un probleme avec ton lecteur peut etre, essaye de l’installer sur le disque dur de ta console Puis vide le cache systeme du disque dur voir si ca marche apres.

venomrhino

14 mar 2013 @ 18:53

qui sont difficiles ces français,pour ma part moi j’ai apprécié la version français,au moins eux ils mettent leurs jeux en français

Jarel

Rédaction

14 mar 2013 @ 19:12

qui sont difficiles ces français,pour ma part moi j’ai apprécié la version français,au moins eux ils mettent leurs jeux en français

Le problème n’est pas d’être difficile ou pas mais plutôt de voir qu’une doubleuse n’arrive pas à mettre l’intensité souhaitée dans sa composition.

Il y a vraiment un gouffre entre la version Fr et la version Originale. Dans certains jeux cela passe dans d’autres c’est problématique et dans ce Tomb Raider c’est vraiment problématique.

123