Test - Tomb Raider

«Pour qui sonne le glas ?» , - 29 réaction(s)

Quel intérêt de sortir le test d’un jeu après tout le monde ? Quel intérêt de poster ici son avis alors que tout semble déjà avoir été dit, montré et que chaque joueur impatient ou presque s’est déjà fait sa religion à propos de ce Tomb Raider plébiscité par tous ? Telle a été la question que nous nous sommes posée à Xboxygen après la réception un peu tardive de notre version test. Le chemin que l’on va suivre pour décortiquer le jeu sera différent. Nous avons essayé de porter un regard posé sur le jeu, en essayant de nous donner suffisamment de recul vis à vis de celui-ci et de répondre à une seule et simple question : Tomb Raider est il un très bon reboot pour la série ? Notre réponse est sans appel : Tomb Raider est l’un des plus mauvais reboot que la série puisse avoir.

Tomb Raider et Lara Croft : mort et naissance...

Tomb Raider - 1997
Tomb Raider - 1997

Oui, avant tout, qu’est ce que Tomb Raider ? Les plus jeunes d’entre vous n’ont certainement jamais joué à un seul titre de cette série désormais culte du jeu vidéo apparue en 1996 au début de l’ère Playstation. 1996 soit 17 ans de cela, ce qui ne va pas rajeunir les plus vieux d’entre nous, dont je fais partie, et qui ont découvert fébrilement, manette en main l’une des meilleures séries d’aventure plate-forme et surtout l’un des personnages les plus charismatiques et emblématiques du jeu vidéo : Lara Croft.

Le premier Tomb Raider connut un véritable plébiscite auprès des joueurs et de la presse spécialisée, “icônisant” son personnage principal et faisant entrer la saga au panthéon du jeu vidéo. Core Design, le développeur anglais du jeu, enchaîna dès 1997 avec un Tomb Raider 2 lui aussi acclamé, malgré le départ de Toby Gard parti sous d’autres cieux. Eidos, l’éditeur propriétaire de Core Design ne souhaita pas voir tarir sa poule aux oeufs d’or et les épisodes se succédèrent sans interruptions à un rythme effréné et sans aucune remise en question. Tomb Raider 3 sortit en 1999, Tomb Raider la révélation finale en 2000 et Tomb Raider sur les traces de Lara Croft en 2001. Une longue descente aux enfers qui viendra se clore pour Core Design en 2003 avec un piteux Tomb Raider l’Ange des ténèbres.

Tomb Raider Underworld
Tomb Raider Underworld

Un ange dont les ailes ont été coupées et qui ne fait plus rêver personne. Après cet épisode, Eidos se sépare de Core Design et leur retire la licence pour la confier à Crystal Dynamics, qui aura la lourde tâche de redresser la série. Ils y arrivent partiellement en 2006 avec l’honorable Tomb Raider Legend, pour lequel Toby Gard est embauché en tant que consultant. Puis en 2007 à l’occasion du dixième anniversaire de la saga ils optent pour le remake du premier épisode qui réussira à convaincre les fans de la série. En 2008, avec l’aide d’un Toby Gard plus impliqué que jamais et un moteur magnifique, Lara Croft revient plus belle que jamais avec l’excellent Underworld mais qui se heurte cette fois-ci à un nouvel aventurier nommé Nathan Drake qui fait sérieusement de l’ombre au retour de la belle Lara malgré une approche différente plus orientée action et grand spectacle. Le rachat d’Eidos par Square Enix en 2009 semble aussi marquer un virage insidieux que l’on remarquera à peine avec un spin off de la série sorti exclusivement en dématérialisé sous le nom de Lara Croft and the Guardian of Light. Le nom de Tomb Raider abandonné marquera en effet la prise de pouvoir de son héroïne, de son emblème : Lara Croft.

Lara Croft and the Guardian of Light
Lara Croft and the Guardian of Light

Lara Croft a été imaginée par Toby Gard, designer chez Core Design, qui a l’origine était parti sur un personnage masculin clone d’Indiana Jones avant de changer de direction et de proposer un personnage féminin éloigné le plus possible des stéréotypes dominant du jeu vidéo de l’époque. Cette aventurière au caractère fort, sud américaine dans un premier temps nommée Laura Cruz puis anglicisée pour devenir Lara Croft, est l’un des personnages les plus emblématiques du jeu vidéo. Au sommet de sa gloire, elle fit la une du magazine Vogue et participa à de nombreuses publicités à la télévision. Un véritable phénomène culturel dont le nom sera mondialement connu en dehors du simple monde du jeu vidéo couronné par deux films, plutôt moyens, où la belle est interprétée par Angelina Jolie.

Qu’est ce que Tomb Raider ?

Des ruines, des pièges mortels et des réflexes...
Des ruines, des pièges mortels et des réflexes...

Tomb Raider est un jeu d’action plate-forme proposant des environnements entièrement en 3D. Ces environnements immersifs et la grande liberté accordée au joueur ont rendu particulièrement grisantes les aventures de Lara dans des ruines oubliées, truffées de pièges mortels, de maléfices séculaires et d’énigmes particulièrement retorses. Qui ne se souvient pas de l’attaque du tyrannosaure dans la vallée perdue, des deux grandes statues égyptiennes englouties et de l’énigme du temple de Minos ? Ce savant mélange de plateforme, de puzzle et d’action, porté par la continuelle découverte de lieux magnifiques et regorgeant de secrets a toujours été à la base de la série, même dans ses heures les plus sombres. Le joueur se devait de bien regarder et découvrir son environnement afin d’avancer dans le jeu, de tenter des sauts millimétrés afin de s’accrocher à une corniche semblant hors de portée ou de faire preuve d’une extrême adresse afin d’éviter des pièges mortels.

Tomb Raider et ses mystères...
Tomb Raider et ses mystères...

L’essence de la série reposait sur cette alchimie, sur cette magie, sur cette exploration minutieuse de son environnement pour avancer et pour en découvrir ses secrets, ses reliques oubliées. Sur la capacité de Lara à se sortir des situations les plus délicates, se défaire des autres chasseurs de trésors et de découvrir par des moments de calme soutenus l’inoubliable thème de Nathan McCree qui laissait place à la contemplation et au recueillement. Tomb Raider c’était tout cela. C’était tout cela avant le reboot concocté par Crystal Dynamics.

Bilan

On a aimé :
  • Une mise en scène fabuleuse
  • Techniquement impressionnant
  • Un rythme parfaitement maîtrisé
  • La diversité des situations
  • Lara Croft est née
On n’a pas aimé :
  • Tomb Raider est bel et bien mort
  • Dialogues et PNJ risibles
  • Un gameplay plus qu’assisté
  • La VF encore et toujours
  • Un Survival de bas étage
Lara Croft

On avait déjà pressenti la chose. Le spin-off dématérialisé aurait dû nous alerter. Mais voilà, c’est fait. En faisant (re-)naître Lara Croft, Crystal Dynamics a bel et bien enterré Tomb Raider dans un cercueil de fureur et de sang. Car mis à part l’emblématique héroïne de la saga, Tomb Raider le reboot n’a plus rien à voir avec la série dont il garde le nom. Lara Croft a pris son envol, s’est émancipée, s’est forgée, est née dans un jeu formaté pour plaire au plus grand nombre, sanguinolent sans être choquant, dénué de tout challenge, proposant un rythme haletant et une mise en scène à tomber par terre. Le jeu pris en tant que tel, comme un bon divertissement, un jeu pop-corn multi référentiel, s’avère particulièrement plaisant à jouer malgré ses nombreuses faiblesses et la maladresse avec laquelle il traite ses thèmes. Loin d’être un jeu majeur, il signe là l’avènement d’un renouveau pour une Lara Croft flamboyante mais aussi sonne le glas d’une série qui restera à jamais ancrée dans nos cœurs. Mais est-ce un mal pour un bien ?

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Tomb Raider

Tomb Raider
PEGI 18

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Eidos Interactive

Développeur : Crystal Dynamics

Date de sortie : 5/03/2013

Date de sortie XO/PS4 : 31/01/2014

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Tomb Raider

29 reactions

Jarel

Rédaction

14 mar 2013 @ 16:06

Le test est long et j’espère que le débat qui suivra le sera aussi !

Alors pour vous : Tomb Raider est il un bon ou un mauvais reboot pour la série ?

Seb94380

14 mar 2013 @ 16:27

C’est pour ma part un reboot plus que reussis , il aurait même mérité encore meilleur note mais bon sa apres c’est une question de point de vu :)

Halnist

14 mar 2013 @ 16:45

J’ai beaucoup apprécié ce tomb raider, je reste tout de même un peu sur ma faim. J’aurai préféré une fin qui nous montre une Lara comme on l’a connait. Mais bon, pour un préquelle c’est plus qu’excellent.

Et en ce début d’année c’est l’un des seuls gros titre qui ne déçoit pas (Crysis 3, Dead Space 3...)

Le prochain grand jeu sera surement gears of war ^^

Saikyubi

14 mar 2013 @ 17:32

Je suis d’accord avec le test, la 1ere chose qui m’a frappé c’est le manque d’énigmes et d’exploration comme seul un Tomb Raider proposait.

Je trouve ce jeu vraiment bien même s’il ne ressemble plus à ce que l’on a connu, et je préfère ne pas le considérer comme un reboot sinon ça fait trop mal au coeur. C’est un Tomb Raider à prendre comme une version survival donc c’est le même nom mais plus dans la catégorie plateforme/aventure.

Et comme il est mentionné dans le test, c’est bourré de scènes cinématographiques d’ou l’impression de participer à un film et d’avoir un rythme haletant.

Vinc3iZ

14 mar 2013 @ 18:01

Perso pour moi ce reboot est également réussis et mon point de vu est plus que positif, dans les points : On n’a pas aimé, je vois la VF encore et toujours, heureusement j’ai joué tout au long du jeu et suivi l’histoire en anglais en activant les sous titres en anglais comme je suis assez bon et j’ai trouvé la VO très très réussi avec des scènes qui me font presque penser a un Film tellement que j’ai aimé.

Après c’est vrai que c’est dommage de ne pas retrouver un peu de l’ancienne Tomb Raider avec des énigmes mais pour ma part ce jeux a été réussi et le studio qui a développé ce jeu a été très fort. J’ai adoré egalement Sleeping Dogs par Square Enix. Il m’a vraiment bien plus et je conseille a ceux qui ne l’on pas acheté de l’acheté car il en vaut la chandelle et il n’y a pas besoin d’un test avec « C’est du lourd » pour l’apprécier.

SuperNael

14 mar 2013 @ 18:05

Je sais pas si c’est moi mais j’ai eu 1 ou 2 écran noir au début qui durait 3,4 secondes puis là au niveau de la fin je suis dans un niveau au j’en ai toutes les 5 secondes. Et quelques bugs lors des cinématiques

avatar

II Blue x

14 mar 2013 @ 18:17

Pour ma part très bon solo, pour cette partie un seul petit bémol, une durée de jeu assez naze, mais le reste est très bien même si parfois on comprends plus tellement ce qui nous arrive tellement les actions rocambolesques s’enchaînent.

Sinon pour mon coup de gueule, c’est quoi ce multi de MERDE ??!! Non mais franchement faut arrêtez d’investir du temps et de l’argent pour faire un putain de multi de merde, (auquel je me suis forcé à jouer pour obtenir des succès) et se concentrer sur le solo... Toutes ces licences qui ont un solo excellent, (Assassin’s Creed, Bioshock et maintenant tombent raider etc...) se sentent obligés de sortir un multi à la con histoire de faire bien et de dire des conneries telles que « ça rajoute de la durée de vie, ça renforce l’expérience » etc etc. Faites nous uniquement un putain de solo, arrêtez de perdre votre temps avec un multi à chier pour rendre une copie mieux vendable et allez y à fond sur le solo quoi...

Bientôt on va avoir un multi sur des jeux comme Alan wake 2 si ça continue putain...

Pour conclure je dirais à ceux qui hésitent de le prendre à 30-35€ sinon vous pouvez vous retenir.

Vinc3iZ

14 mar 2013 @ 18:17

Je pense qu’il y’a que toi qui a ces problemes tu dois avoir un probleme avec ton lecteur peut etre, essaye de l’installer sur le disque dur de ta console Puis vide le cache systeme du disque dur voir si ca marche apres.

venomrhino

14 mar 2013 @ 18:53

qui sont difficiles ces français,pour ma part moi j’ai apprécié la version français,au moins eux ils mettent leurs jeux en français

Jarel

Rédaction

14 mar 2013 @ 19:12

qui sont difficiles ces français,pour ma part moi j’ai apprécié la version français,au moins eux ils mettent leurs jeux en français

Le problème n’est pas d’être difficile ou pas mais plutôt de voir qu’une doubleuse n’arrive pas à mettre l’intensité souhaitée dans sa composition.

Il y a vraiment un gouffre entre la version Fr et la version Originale. Dans certains jeux cela passe dans d’autres c’est problématique et dans ce Tomb Raider c’est vraiment problématique.

123