Test - Red Dead Redemption

«Approuvé par les frères Dalton» , - 17 réaction(s)

Personne ne me traite de mauviette !

Côté missions, le jeu vous proposera des défis de 5 « types » avec tout d’abord les missions qui font avancer le scénario. Ces dernières seront signalées sur la carte par l’initiale de la personne qui vous la fournira. Rien de dépaysant avec les GTA. Vous aurez ensuite les services qui sont des sortes de missions à plus ou moins long terme qui requièrent généralement l’accomplissement de plusieurs objectifs pour être achevées. Ces dernières sont réalisables n’importe quand dans le jeu lorsque vous avez croisé le contact d’origine de la mission. Mais attention, vous n’aurez qu’un seul essai sur ces objectifs. Au moindre échec, la quête ne pourra être terminée. Vous avez ensuite les missions environnementales qui vous proposent d’aider les pauvres chalands. Ces dernières étant aléatoires, vous ne savez ni où, ni quand, ni même ce que vous devrez faire. Cela va de l’escorte à la capture de bandits évadés, en passant par la simple défense des voyageurs de bandits ou les défis de tir.

Les défis, eux, sont le 4ème type de missions et vous demanderont un investissement sur la durée. En effet, ces défis de 10 niveaux chacun sont classés dans 4 catégories : Botaniste, qui vous demandera de ramasser des plantes ; As de la gâchette, qui attisera vos talents de tireur ; Chasseur qui fera appel à votre capacité à débusquer les animaux sauvages et à les tuer ; Chasseur de Trésor qui vous demandera de retrouver des trésors perdus en vous servant de cartes. Le dernier type de mission consiste en des travaux. Vous devrez vous rendre dans les lieux adéquats pour lancer ces emplois. Cela va du simple dressage de chevaux (sous forme d’un mini jeu d’équilibre) à la chasse aux primes en passant par des jeux d’argent comme le poker ou le lancer de fer à cheval. Autant dire qu’il y a de quoi faire !

Surtout que de manière générale, vous aurez la possibilité de choisir la finalité de vos actions. Par exemple dans le cas d’une mission chasseur de prime, vous pourrez choisir de tuer ou de capturer la proie, ce qui influencera la quantité d’argent ramassé. Vous pouvez aussi garder l’argent qu’on vous a confié pour quelqu’un d’autre, ou faire ce que vous voulez ! La liberté est tout simplement immense dans ce jeu et les 20 heures scénarisées se transformeront en 30, 40, 50, 60 heures de pur plaisir, si ce n’est plus.

Elle l’est à tel point qu’en plus de rapporter de la réputation qui vous rendra connu, vos actions nourriront une jauge d’honneur aussi bien positivement que négativement, une mission pouvant vous rapporter plus ou moins en fonction du taux de réussite ou de votre efficacité. Cette jauge aura un impact sur la manière dont les bandits ou dont les honnêtes gens vous percevront et agiront en votre présence. Cela aura aussi un impact sur l’économie du jeu, puisque vous pourrez obtenir des réductions si vous êtes un homme d’honneur. A l’inverse, si vous êtes une crapule, tout sera à peu près gratuit, mais accompagné des chasseurs de primes et des hommes de loi qui vont avec. Mais c’est tellement jouissif de braquer quelqu’un, de le ligoter et de le traîner derrière son cheval ou de déclencher une bagarre dans un saloon...

Bilan

On a aimé :
  • La durée de vie globale énorme
  • L’ambiance de dingue
  • Le gameplay à la fois simple, mais complet
  • La liberté d’action
  • C’est quand même visuellement impressionnant pour un jeu avec un monde aussi vaste et ouvert
On n’a pas aimé :
  • Les bugs nombreux
  • Le mode Exploration amputé de plusieurs éléments
El Gringo ! De Jacques Bave

Red Dead Redemption s’annonçait comme une tuerie, et propose finalement du rêve avec un grand R, ainsi qu’une aventure avec un grand A. Le jeu, même s’il souffre de bugs, propose une immersion totale et une expérience de jeu encore plus approfondie que ce qu’on a pu avoir auparavant sur ce type de jeu, faisant oublier ces petits tracas. Si vous avez adoré la série GTA, vous serez envoûté par Red Dead Redemption. Si vous n’appréciez pas les GTA, tentez donc quand même votre chance avec cette version cowboy qui écrase simplement son modèle tout en apportant plus de souplesse dans le gameplay. Un très bon prétendant au titre de jeu de l’année qui place la barre très haute.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Red Dead Redemption

PEGI 0

Genre : GTA-Like

Editeur : Rockstar Games

Développeur : Rockstar Games

Date de sortie : 21/05/2010

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Red Dead Redemption

17 reactions

AceParty

29 mai 2010 @ 14:59

J’aurais pas dit mieux que la conclusion pour résumé le tout !

avatar

theyougamaster

29 mai 2010 @ 15:10

Oh que oui, RDR c’est du lourd de chez lourd !!! :->

Raster

29 mai 2010 @ 15:10

Hip ! Hip ! Hip ! ROCKSTAR ! Pour ma part, LE JEU de l’année. Chouette test ^^)

BUZZ

29 mai 2010 @ 15:44

Pendant les premières heures de jeux on a tendance à pardonner les nombreux bugs mais aux bout de 15h de jeu ça devient franchement récurent voir pénible... Dommage le reste est énorme avec mention spécial à la bande-son remarquable !!

Jarel

Rédaction

29 mai 2010 @ 15:49

Justement je suis un poil déçu pour la bande son du jeu à des années lumières de l’excellent travail qu’avait effectué rockstar sur Red Dead Revolver.

avatar

Cobra

29 mai 2010 @ 16:06

Just Perfect ! ! !:-))

Pauleta 95

29 mai 2010 @ 17:58

Rien a dire, le jeu de l’année ! C’est une de mes plus belles expériences vidéoludiques ! Pour moi mention spéciale a la bande son ( l’arrivé au Mexique, juste énorme ) et au jeu tel que le lance de fer, poker, blackjack, poker menteur, jeu du couteau qui sont des supers passe temps !

streptos

29 mai 2010 @ 18:51

Je ne me suis pas encore lancé dans l’aventure, mais c’est clairement un jeu qui mérite quelques patchs par ci par là histoire d’être mieux fini.

A moins que Rockstar aime bien aussi les centaines de vidéos sur Youtube. COUGAR-MAN !!!

BUZZ

29 mai 2010 @ 23:31

Un exemple (récurant pour moi) : Les missions « capture de criminel », je reviens avec le lascars ligoté dans le dos, je le pose au shérif du coin qui un coup sur deux me met une balle dans le front en guise de remerciement...donc c’est un peut chiant à la fin.

benbass

30 mai 2010 @ 00:06

Pas de bug génant à noter de mon coté. +1 pour le free-roam amputé. Je voulais faire des duel et jouer au poker à l’ancienne.

12