Microsoft : la stratégie du vide

«Les leçons de l’histoire» , - 37 réaction(s)

L’annulation de Scalebound qui fait tant de remous sur la toile ne serait pas dictée par la qualité défaillante du jeu, mais serait plutôt la conséquence d’une nouvelle politique mise en place par Microsoft afin d’améliorer ses ventes et de rattraper Sony.

L’idée vient de Edward Robinson, embauché depuis cinq mois, et qui cumule pour la division Xbox les fonctions de Directeur Commercial et de Directeur financier. Les dessous de cette nouvelle politique ont fuité en interne de chez Microsoft Azerbaïdjan, ce qui, dit-on, a provoqué la fureur du susnommé.

Le grand principe est de tirer des leçons de l’histoire et de chercher à en reproduire les mécanismes pour espérer obtenir les mêmes effets. Tout part d’une simple observation : alors que la Xbox One proposait beaucoup de jeux et un planning rempli, elle s’est faite distancée par une PS4 ne proposant dans le même temps pas grand-chose. La machine de Sony s’est vendue en masse, se positionnant comme une console de jeu, sans pour autant remplir son office si ce n’est de la façon la plus minimaliste qui soit. Et les joueurs se sont montrés contents de passer à la caisse. L’ironie est allée jusqu’à l’utilisation d’un slogan « Greatness awaits » pour justifier le vide en promettant un avenir radieux. Et ça a été un carton.

Dans le même temps, Microsoft a dépensé beaucoup d’argent dans le développement de jeux, ne trouvant qu’un écho poli de quelques joueurs bien éduqués et bienveillants.

2017 marque donc un tournant pour la Xbox : l’entrée dans l’ère Robinson. Officiellement cette ère commencera vendredi, l’annulation de Scalebound n’en étant que les prémices. En résumé, puisque Sony se décide à fournir des jeux en quantité pour la PS4, autant faire le chemin inverse. Suivant une logique de répétitivité de l’histoire, les ventes de PS4 devraient donc chuter, et celles de la Xbox One exploser. Bien entendu, il faut un temps d’adaptation pour le public, et c’est pourquoi Scalebound est le premier jeu annulé. Après tout, il n’intéressait pas grand monde, donc autant se faire la main sans prendre trop de risques. D’autres annulations seraient dans les tablettes, et le plan serait d’allouer les économies ainsi réalisées à une gigantesque campagne marketing mettant en valeur les quelques jeux restants, pour marteler les esprits et pousser à l’achat.

Concernant la Scorpio, Robinson s’inspire à nouveau de Sony et cette fois de la PS4 Pro. Sortie sans autre chose qu’un plan de communication bien huilé, c’est à nouveau un carton. L’idée est donc de soutenir la Scorpio avec une campagne de pub jamais vue, sans pour autant l’accompagner de titres l’utilisant réellement.

Chez Microsoft, des voix se seraient élevées contre cette nouvelle politique, soulignant que MS ne bénéficie pas de la même image que le géant nippon, qu’avoir des jeux était une chose, mais qu’il aurait peut-être fallu savoir les vendre, et affirmant que le jeu devait être la priorité majeure sur laquelle il convient de s’appuyer. Ces mêmes voix auraient loué l’intelligence du marketing de Sony et une stratégie maîtrisée qui, après avoir demandé de la patience aux joueurs, sait les récompenser. Peine perdue, l’annulation de Scalebound démontre que Robinson aura su faire taire tous ses opposants.

Accueil > News

Poil, Couilles et Pokemons

Poil, Couilles et Pokemons

La rubrique Poil, Couilles et Pokemons, c’est là où les rédacteurs du site s’amusent de l’univers des jeux-vidéo.

C’est ici qu’on s’autorise n’importe quel délire, sans hésiter une seconde à aller chercher le pire des racolages comme l’illustre le nom de la rubrique.

Second degré et déconnade inside !

37 reactions

nine31

14 jan 2017 @ 10:51

:’-)) excellent

Coco Alex

14 jan 2017 @ 11:20

merci microsoft pour ce fiasco (abandon de kinect, annulation de la nouvelle IP du studio qui deviendra Coalition pour tout capitaliser sur les licences juteuses usés jusqu’à la moelle, annulation de Fable Legends, fermeture des studios Lionhead et Pressplay, annulation de la suite épisodique de D4, annulation de Scalebound, abandon du maché japonais et de ses jeux qui pourtant intéressent les occidentaux, abandon d’IP prometteuse comme Eden Falls, Kameo 2, etc, gestion catastrophique des studios avec comme conséquence des jeux fantômes comme Crackdown ou phantom dust qui porte si bien son nom...)

vous venez clairement de me convaincre de me tourner vers la PS4 (PRO) plutôt que vers une Scorpio, et surtout vous venez de me convaincre que vous avez détruit toute la culture gaming que vous avez durement construit avec la 1ere xbox et la xbox 360.

avatar

The BatF4n

14 jan 2017 @ 11:46

Y’a (encore) des gens qui lisent pas jusqu’au bout je crois..... :o)

S4DISTIC

14 jan 2017 @ 11:50

Vous avez raison ce qui fait vendre une ps4 est surtout la publicité qui sont beaucoup plus présente en France par exemple contrairement à la xbox one, sans pub un produit peine a se vendre suffit pas de faire des concours pour gagner une console rose non il faut des pubs et des pubs des affichages ce que Microsoft oublie de faire dans des pays comme le notre.

avatar

xMarcus62

14 jan 2017 @ 12:05

@S4DISTIC :

Pourtant pendant les fêtes de fin d’année, j’avais l’impression de voir tous les soirs une publicité de la Xbox One ^^ Alors que j’ai dû voir seulement une dizaine de fois une publicité sur la PS4.

Muse2003

14 jan 2017 @ 12:10

Hahaha :’-))

Geppetto-san

14 jan 2017 @ 12:19

Je sais qu’il s’agit de « La rubrique Poil, Couilles et Pokemons, c’est là où les rédacteurs du site s’amusent de l’univers des jeux-vidéo. » mais j’en profite pour dire que si Phil Spencer c’est assis sur 3-4 ans de financement avec Scalebound c’est que le projet a quelque mois de la sortie devait ressembler à un bel étron, enfin bref tout ça pour dire que c’est un mal pour un bien.

avatar

heloi

14 jan 2017 @ 12:20

Bien joué !

jeanster 92

14 jan 2017 @ 12:22

Ces mêmes voix auraient loué l’intelligence du marketing de Sony et une stratégie maîtrisée qui, après avoir demandé de la patience aux joueurs, sait les récompenser.

Tout est dit dans cette phrase , je préfère attendre longtemps pour des nouvelles ip plutôt que refaire sans cesse les mêmes ip sans parler de gears qui m’a grave déçus . J’attends vraiment de crosoft de remonter la pente avec de la nouveauté.

Rod Runner 67

14 jan 2017 @ 13:30

@ Coco Alex

Avant de raconter tout et n’importe quoi, prends le temps de te renseigner un minimum, pour éviter de passer pour une truffe !

Le producteur de D4, qui travaille seul sur le jeu est tout juste gravement malade, au point qu’il a mis sa carrière entre parenthèse... mais bon c’est de la faute de MS ! Ils ont aussi poussé des devs de Platinum games à prendre des congés de maladie pour stress, car MS a eu le malheur de leur donner des millions pour créer un jeu, alors que les pauvres bossaient déjà sur sept autres projets...

Est-ce que tu as testé le dernier Fable, moi oui et cela n’a pas duré très longtemps, une dizaine d’heure au max pour confirmer à mes yeux que hormis les graphismes haut de gamme, le jeu était très mauvais.

Pour ce qui est Crackdown et Phantom Dust, je t’invite à aller voir P. Spencer sur twitter et ses tweets de hier, indiquant que le développement de ces jeux avancent bien : que Crackdown 3 sera de loin la meilleure expérience de la série et Phantom Dust est en bonne voie et le « nouveau » studio en charge se travaille bien...

https://twitter.com/XboxP3

Et pour ce qui est de Sony, ils peuvent fermer des studio comme RIGS : Mechanized Combat League (PSVR), développeur de Guerrilla Cambridge, et personne ne dit rien.... En même temps, Sony est malin ( au sens propre et figuré bien sur... ) et fait l’annonce le lendemain de l’annonce de l’abandon du miteux Scalebound ! Et personne n’en parle ou presque... Studio censé supporter le tout nouveau tout beau bébé parfait, qui va tout révolutionner et sauver l’humanité, de Sony qu’est le PSVR...

De plus, un tel commentaire dans cette article prouve ton niveau de compréhension et d’analyse, ton sens du second degré. En tout cas, j’adore l’humour de la rubrique Poil, Couilles et Pokemons, pour sa vision second degré ironique, et encore plus lorsque certains se prennent dans le filet.... J’adore l’aspect convaincant, si bien souligné par Coco Alex, de cette news, merci Rone. Bientot au Zenith à Strasbourg, pour de grosses barres de rire, participation du public bienvenue et même souhaitée pour encore plus de larmes et de rires... Ca n’a pas de prix. Encore merci Rone et toute l’équipe de nous donner de tels moments de joie, surtout en cette période apocalyptique post-mortem du très regretté et tant attendu comme le messie par toute la communauté toute entière à travers le monde j’ai nommé Scalebound..... :’-))