Test - Might & Magic : Clash of Heroes

«le jeu le plus clash du monde» , - 2 réaction(s)

Les troupes, c’est important mais moins que le clash-pitaine

Les boss proposeront des challenges beaucoup plus ardus.

Derrière cette armée se trouve votre personnage principal. A chaque fois qu’une attaque adverse aura réussi à traverser vos lignes, vous subirez des dégâts. Vous disposez d’un certain nombre de points de vie augmentant au fil de votre expérience et des niveaux acquis.

Chaque niveau gagné (jusqu’au niveau 10 maximum) augmentera vos points de vie, la résistance de vos murs et le nombre de troupes maximales que vous pourrez contrôler sur le champ de bataille.

A chaque tour vous avez trois points de mouvement que vous pouvez utiliser à loisir pour supprimer une de vos unités, en déplacer une ou faire appel à des renforts (qui apparaissent aléatoirement sur la carte). Si jamais, en déplaçant une unité ou en en supprimant une, vous créez plusieurs murs ou unités actives vous gagnez un point de mouvement supplémentaire.

De ces mécanismes assez simples à assimiler en jeu, découle un système très prenant et addictif qui fait la part belle à la tactique, au placement des troupes, à l’anticipation et aussi (un peu) à la chance.

Pensez à lier les attaques entre elles pour plus de dégats.

Votre personnage principal dispose en plus d’une attaque spéciale dont la jauge augmente à chaque fois que l’on inflige des dégâts à son adversaire ou qu’on en reçoit. Les 5 héros que vous contrôlerez durant l’aventure principale en plus d’avoir des troupes spécifiques, ont un type de mur particulier (l’elfe se protège avec des racines qui peuvent se régénérer, un des garçons dispose de murs de feu qui infligent des dégâts supplémentaires aux adversaires etc...).

Chaque aventure est bien construite et se laisse suivre avec facilité, certains combats nécessiteront la destruction d’éléments en particulier, ou la protection d’un personnage, le jeu ne sombre jamais dans la monotonie, la diversité des situations est la plus grande réussite de Clash of Heroes. On retrouve bien entendu quelques quêtes annexes, qui se résument malheureusement aux requêtes d’un chasseur de prime et à des puzzles bien pensés et assez prenants pour lesquels on vous demandera de supprimer les unités adverses en cour de jeu. Les récompenses de ces quêtes annexes seront soit en argent soit en artefact. Votre personnage principal pourra s’équiper d’un seul artefact à la fois qui donnera un surplus de puissance à l’une de vos unités en particulier.

Comme vous pouvez le voir, l’aventure est longue et passionnante mais ce n’est pas tout !

On se fait un petit clash-clash à deux ?

Une 2D superbe, des musiques agréables et un multi addictif.

Clash of Heroes propose en plus de son mode aventure, d’un multi en local et en ligne qui peut aller jusqu’à l’affrontement de 4 joueurs en 2 Vs 2. Comme au tennis. On peut évidemment jouer contre un adversaire dirigé par l’IA mais là l’intérêt est un peu plus limité.

Pour le jeu en 1 contre 1 vous aurez le choix entre les cinq personnages du mode histoire et de leurs troupes respectives. Le mode histoire vous permet néanmoins de débloquer les artefacts, des troupes supplémentaires et mêmes des personnages que vous pourrez utiliser alors en multi. Si jamais vous n’êtes pas aussi avancé que votre adversaire ne vous inquiétez pas vous pouvez choisir de jouer ou non avec les artefacts et le niveau de votre joueur en ligne est indépendant de celui du mode histoire. Chaque victoire en ligne vous rapporte des points d’expérience et vous pouvez augmenter votre personnage jusqu’au niveau 10. Autant dire que vous allez devoir gagner beaucoup de rencontres avant d’en arriver là.

Placer ses murs avec intelligence vous sauvera la mise.

Le mode 2 contre 2 lui est différent et beaucoup plus tactique qu’il n’y parait. Les équipiers choisissent le même personnage. Les unités de base restent dans le pot commun mais chaque joueur choisit ses deux troupes d’élites et/ou légendaires. Lors du combat, les troupes des deux joueurs sont mélangées. Afin de se défendre et d’attaquer il faut clairement agir de concert, un concept un peu étrange de prime abord mais très intéressant une fois qu’on y a goûté et que l’on dispose d’un partenaire régulier.

Pour finir, je placerai deux mots pour tous les possesseurs et aficionados de la version DS de Clash of Heroes. Si vous avez lu ce test, sachez que vous allez retrouvez la même aventure que sur DS, avec des graphismes en HD magnifiés, des animations propres et fluides, des musiques ré orchestrées de fort belle manière et des personnages doublés en anglais. Mis à part le mode en ligne coopératif, il n’y aura rien de neuf dans cette version... sauf que... sauf que vous allez pourtant redécouvrir entièrement le jeu et revoir votre façon de jouer. Le jeu a subi un gros rééquilibrage, la plupart des caractéristiques des personnages, des unités et même des artefacts ont été modifiées. Le jeu devient plus ardu - ce qui n’est pas un mal, surtout pour le multi- la contre partie vient du prix des unités d’élites et légendaires nettement moins onéreux que sur DS et une grande facilité d’esquiver les rencontres aléatoires (une pression du bouton B suffit au lieu d’utiliser son stylet). Quoiqu’il en soit le jeu conserve sa richesse et sa générosité.

Bilan

On a aimé :
  • La direction artistique du jeu dans son ensemble
  • Le système de combat à la fois simple et riche
  • La durée de vie
  • Le multi entre amis
On n’a pas aimé :
  • Pas de grande variété de quêtes annexes
  • Certains artefacts ne servent à rien
  • Temps de chargement un peu longs
Le clash de l’année !

Une réussite. Voilà comment on peut définir Clash of Heroes qui arrive à imposer son gameplay de par sa richesse et ses possibilités. Puzzle Quest Challenge of the Warlords avait réussi brillamment à introduire le genre de Puzzle/RPG dans le monde du jeu vidéo, Clash of Heroes suit cette voix royale en imposant son style et son univers tout en étant plus facile d’accès que son illustre prédécesseur. De plus il se paye le luxe de disposer d’un mode multi beaucoup plus intéressant et varié. Je vous invite tous à découvrir ce superbe jeu (une dépense de 1200 Mpts que vous ne regretterez pas), voir à le redécouvrir pour tout ceux qui ont eu la chance d’y jouer sur DS et j’espère que le genre Puzzle/RPG continuera de nous surprendre et de nous passionner aussi bien que ce Might & Magic Clash of Heroes !

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Might & Magic : Clash Of Heroes

Genre : XBL Arcade

Editeur : Ubisoft

Développeur : Capybara Games

Date de sortie : 13/04/2011

Prévu sur :

Xbox Live Arcade, Playstation Network, DS

2 reactions

Kafel

19 avr 2011 @ 00:22

LE jeu XBLA de début 2011. A ne pas louper.

En point négatif j’aurais rajouté des temps de chargement un poil longs mais c’est le prix à payer pour une animation 2D HD sublime.

Testez la démo, vous succomberez.

Jarel

Rédaction

19 avr 2011 @ 09:03

Oui effectivement le temps de chargements sont un poil longuets surtout comparé à la version DS. Mais bon tout le reste est génial.