Test - Might & Magic : Clash of Heroes

«le jeu le plus clash du monde» , - 2 réaction(s)

Un système de combat clash-ieux

La base des combats : les unités actives et inactives.

Outre la carte sur laquelle vous allez déplacer vos personnages, carte entièrement en 2D, au superbe style pastel et fourmillant de détails, l’action de Clash of Heroes se déroulera dans une arène où se retrouveront les forces en présence. Vos troupes seront en bas de l’écran et les troupes adverses en haut séparées par une ligne invisible.

Toutes les unités arrivées sur l’écran sont à la base inactives. C’est à dire qu’elles n’agiront pas et ne pourront servir en tant que telles qu’à freiner les attaques adverses. Pour les activer vous aller devoir déplacer les unités une par une et les associer par couleur, par type et par trois. Lorsque trois unités sont associées verticalement, elles deviennent actives et attaqueront au bout d’un certain nombre de tours, lorsqu’elles auront atteint leur pleine puissance. Lorsque trois unités sont associées horizontalement elles deviennent des murs, ces murs prennent automatiquement place sur la première ligne de front. Vous avez trois mouvements à chaque tour de jeu et vous ne pouvez déplacer que les dernières unités des huit rangées qui composent votre camp.

L’ordre des attaques et leur emplacement sera primordial pour votre victoire à venir.

Il existe trois types d’unités différentes, chacune caractérisée par sa puissance d’attaque, son temps de chargement (en nombre de tour) et son endurance (points d’attaque absorbés lorsqu’elles sont touchées par une attaque adverse).

Ces trois types d’unités sont :

  • les unités de base (trois différentes par campagne). Elles sont généralement la chair à canon du jeu. Elles servent aussi bien à l’attaque qu’à la défense. Elles comptent pour une case et sont infinies.
  • les unités d’élites (trois différentes par campagne). Plus grosses que les unités de base, elles occupent deux cases, elles deviennent actives lorsque deux unités de base de même couleur se retrouvent derrière elles. Elles ne peuvent pas former de mur et disposent généralement de caractéristiques spéciales qui feront chavirer le combat. Elles sont en nombre limité et sont définitivement perdues lorsqu’elles meurent suite à une attaque adverse.
  • les unités légendaires sont les armes fatales de Clash of Heroes (deux différentes par campagne). Arriver à placer et à charger une de ces unités à fond vous garantit la plupart du temps de remporter le combat, sauf si elles rencontrent une autre unité légendaire dans le camp d’en face. Ces unités dévastatrices occupent 4 cases et sont très difficiles à déplacer. Elles restent par contre assez fragiles lorsqu’elles sont inactives - tout comme les autres unités-, ne peuvent pas servir à faire des murs et nécessitent de placer quatre unités de base derrière elles pour les activer. Elles sont elles aussi en nombre limité et disposent d’attaques spéciales.
La puissance des unités légendaires est phénoménale.

Chaque unité gagne de l’expérience au cours des combats et peut monter jusqu’au niveau 5, améliorant son endurance et son attaque. Il ne faut jamais sous estimer la puissance d’une unité de niveau 5. Au début de chaque combat on choisit notre armée en associant une couleur par unité de base (trois couleurs disponibles et donc trois unités de base mais on peut faire des doublons). Les unités de base seront associées à deux unités à choisir dans les élites et les légendaires, ces troupes là ne seront pas associées à une couleur en particulier et leur répartition se fera aléatoirement.

Si jamais vous êtes peu économe en combat sachez que vous pouvez toujours acheter les unités d’élites et légendaires perdues, moyennant un bon petit pactole que vous amasserez au cours des combats et des rencontres aléatoires.

Bilan

On a aimé :
  • La direction artistique du jeu dans son ensemble
  • Le système de combat à la fois simple et riche
  • La durée de vie
  • Le multi entre amis
On n’a pas aimé :
  • Pas de grande variété de quêtes annexes
  • Certains artefacts ne servent à rien
  • Temps de chargement un peu longs
Le clash de l’année !

Une réussite. Voilà comment on peut définir Clash of Heroes qui arrive à imposer son gameplay de par sa richesse et ses possibilités. Puzzle Quest Challenge of the Warlords avait réussi brillamment à introduire le genre de Puzzle/RPG dans le monde du jeu vidéo, Clash of Heroes suit cette voix royale en imposant son style et son univers tout en étant plus facile d’accès que son illustre prédécesseur. De plus il se paye le luxe de disposer d’un mode multi beaucoup plus intéressant et varié. Je vous invite tous à découvrir ce superbe jeu (une dépense de 1200 Mpts que vous ne regretterez pas), voir à le redécouvrir pour tout ceux qui ont eu la chance d’y jouer sur DS et j’espère que le genre Puzzle/RPG continuera de nous surprendre et de nous passionner aussi bien que ce Might & Magic Clash of Heroes !

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Might & Magic : Clash Of Heroes

Genre : XBL Arcade

Editeur : Ubisoft

Développeur : Capybara Games

Date de sortie : 13/04/2011

Prévu sur :

Xbox Live Arcade, Playstation Network, DS

2 reactions

Kafel

19 avr 2011 @ 00:22

LE jeu XBLA de début 2011. A ne pas louper.

En point négatif j’aurais rajouté des temps de chargement un poil longs mais c’est le prix à payer pour une animation 2D HD sublime.

Testez la démo, vous succomberez.

Jarel

Rédaction

19 avr 2011 @ 09:03

Oui effectivement le temps de chargements sont un poil longuets surtout comparé à la version DS. Mais bon tout le reste est génial.