Le lead game designer d’Apex Legends viré pour des propos racistes

«Dans ce genre de cas, la prescription n’existe pas.» le 13 août @ 17:052021-08-13T17:21:35+02:00" - 3 réaction(s)

Un seul mot de travers et tout peut basculer. C’est ce que retiendra Daniel Klein qui vient d’être libéré de son poste chez Respawn Entertainement, ainsi qu’il l’a expliqué sur Twitter, après que des propos sexistes et racistes datant de 2007 sont réapparus aux yeux de tous pour son plus grand désarroi.

14 ans plus tard, le couperet tombe

Avec l’importance des réseaux sociaux et plus globalement d’internet aujourd’hui, il est devenu quasiment impossible d’échapper aux regards et analyses des internautes qui n’hésitent pas à incendier l’auteur d’une publication qui dérange. Une démarche tantôt exagérée, tantôt justifiée, tout dépend en réalité de la gravité des faits. Malheureusement pour Daniel Klein, c’est la seconde option qu’il vient d’encaisser de plein fouet. Celui que nous pouvons désormais qualifier d’ancien développeur en chef sur Apex Legends, a expliqué sur Twitter avoir été renvoyé de son poste vendredi dernier.

Tout est parti d’un billet de blog publié par lui-même en 2007 et récemment réapparu sur la toile, dans lequel il expliquait que les femmes étaient dotées de « chromosomes de types crétins » ainsi que d’autres propos à caractères sexistes autrement plus explicites. Dans le même temps, un fil de discussion où il compare une famille d’Africains à des animaux a également émergé.

Des propos assumés qui coûtent cher

Dès la réapparition de ces publications survenues le mois dernier, Klein avait immédiatement pris la parole en expliquant qu’il « assumait pleinement ses paroles » et ressentait un profond dégoût contre le jeune homme qu’il était à l’époque : « je me sens mal, triste et en colère contre mon moi plus jeune pour avoir dit toutes ces choses. J’espère qu’il est clair pour vous que je ne pense plus cela aujourd’hui. »

Le développeur a même pris l’initiative d’en alerter le Directeur des Communications de Respawn en lui envoyant ladite vidéo. Ryan Kigney affiche alors son soutien publiquement en plaidant l’évolution que Klein a sûrement traversée pendant la quatorzaine d’années qui le sépare des propos polémiques. Finalement, le développeur est revenu sur Twitter mardi dernier pour expliquer qu’il avait été viré de son poste il y a presque une semaine.

Vous avez peut-être ou non vu ou entendu toutes ces choses horribles que j’ai dites en 2007. Je suis entièrement d’accord pour dire que CETTE personne aurait dû être virée.

J’ai déployé tellement d’énergie pour devenir une meilleure personne depuis. En ce moment je suis juste très déprimé parce que j’ai l’impression que je ne pourrai jamais me racheter par rapport à la personne que j’ai été dans le passé.

J’ai dit des choses à caractères racistes et sexistes, non pas parce que j’y croyais vraiment, mais parce que j’étais certain de susciter une réaction chez les gens. Cela n’excuse en rien ce que j’ai dit ; mes paroles ont eu le même impact, peu importe mes convictions.

Apex Legends

Accueil > News

Apex Legends

PEGI 0

Genre : FPS

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Respawn Entertainment

Date de sortie : 04/02/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

3 reactions

avatar

DKMS X

13 aoû 2021 @ 18:41

Bien fait sale type, dès qu’on attaque le portefeuille, ce n’est plus la même chose hein, j’espère qu’il ne va plus retrouver de boulot et bien morfler, il y a trop d’enfoirés qui se sentent invincible derrière un clavier. Moi aussi je m’excuserai pour ce message dans 14 ans, pauvre type.

ilyon

14 aoû 2021 @ 08:18

On vit dans un monde de fous.

avatar

Banania

17 aoû 2021 @ 08:49

Les SJW font vraiment ch** le monde… pour pas grand chose. Il faut ne rien avoir à faire de sa vie (autre que perdre son temps sur Twitter) pour en arriver là. On vit en effet dans un monde bien étrange et certaines personnes sont vraiment pathétiques à « dénoncer » à tout va… tout et n’importe quoi, juste pour faire parler d’eux. Le cancer de notre planète, ce n’est pas ce genre de propos (datant de 14 ans, 14 ans bordel !) mais bien les réseaux sociaux et ces conn*rds de SJW.

Le jour où Twitter, Facebook & co. disparaitront (oui je sais, ça n’arrivera pas), certain seront en PLS mais on pourra enfin respirer librement.