Test - Assassin’s Creed 3 : La tyrannie du roi Georges Washington - Episode 2

«Avé Georges !» , - 0 réaction(s)

Ragondin revient pour la deuxième et avant-dernière partie du DLC La tyrannie du roi Georges Washington.
Quel animal totem va l’accompagner ?
Qui vont être ses alliés ?
Qui va devenir son ennemi ?
Quels mystères et évènements vont se produire ?
Vous le saurez dans le test, ou pas.

Boston : Common

Quel mauvais perdant ce Ragondin !
Quel mauvais perdant ce Ragondin !

La suite tant attendue vous envoie à Boston, laissant derrière vous la zone frontière.
Votre objectif est d’atteindre et d’arrêter Georges Washington dans cette situation complètement WTFesque et dans laquelle l’ex-Connor (alias Ragondin) s’est retrouvé sans rien y comprendre lui-même. Il va ainsi affronter de nouvelles aventures dans la ville où s’était déroulée la fameuse Tea Party.
Malheureusement, Ragondin commence son aventure en prison. Après une petite utilisation de ses pouvoirs de loup et une évasion réussie, il retrouvera dans la cellule voisine un vieil ami : Kamon’ar... Karmine’ul... Bref, comme son nom est aussi lourd et compliqué que celui de Ragondin, nous appellerons ce compagnon Kamen Rider pour des besoins de clarté. Nos deux compères vont donc s’échapper de leur prison, avant de laisser Ragondin boire à nouveau de la fameuse tisane magique à la place de Kamen Rider, ce qui lui permettra de récupérer les pouvoirs d’un second animal : l’aigle.
Combinés avec les pouvoirs déjà récoltés dans la première partie de ce DLC, les capacités de l’aigle vont être redoutables autant pour l’exploration que pour l’attaque.
En effet, vous pourrez vous voir offrir la vision de l’aigle par le nouvel animal (jusque là, on est en terrain connu) en plus de l’invisibilité, et de la meute conférée par le loup, mais aussi la capacité de voler sur une courte distance.

Le vol de l
Le vol de l'aigle : à la fois rapide, discret et bien classe.

Le système ressemble beaucoup à celui de grappin des jeux Batman de Rocksteady, mais sans arriver à sa souplesse et son intuitivité. En effet, bien qu’il soit agréable à utiliser, enchaîner les vols et se déplacer avec aisance et grâce reste encore délicat puisque le marqueur ne s’active que lorsqu’on presse le bouton Y quand le pouvoir est équipé, pour enfin pouvoir viser l’endroit choisi (la distance de déplacement reste cependant limitée).
La discrétion et le parcours sur les toits seront plus efficaces, et vous aurez grandement besoin de ces atouts dans votre manche, tant la résistance est forte dans cette partie avec une présence militaire plus qu’étouffante. La durée de vie tant critiquée dans la première partie est un poil supérieure dans celle-ci, puisque vous aurez droit à un tiers de missions en plus. Toutefois, ne vous attendez pas non plus à des myriades de contenu scénarisé, puisque cette partie reste tout de même courte pour son prix (2h30 - 3h grand maximum).
Bien évidemment, vous aurez en plus l’habituelle possibilité de dépouiller tout Boston de ses coffres, de nourrir les affamés, ou encore découvrir les 3 mémoires perdues de cette partie, mais il ne faudra pas s’attendre à plus de contenu bonus que cela...

Bilan

On a aimé :
  • Contenu un peu plus conséquent et varié
  • Les pouvoirs de l’aigle bien classes
  • Rythme de l’histoire plus soutenu
On n’a pas aimé :
  • C’est quand même court
  • Le pouvoir de déplacement de l’aigle aurait mérité d’être un peu plus pratique à utiliser
Georges à la bourre

Deuxième partie, et on est un peu moins dubitatif sur son achat. Le contenu un peu plus conséquent (mais pas trop, malheureusement) de ce DLC rend son achat un peu plus supportable.
Cependant, on vous conseille vivement d’attaquer les trois parties ensemble, d’une part pour faire passer la pilule de l’épisode 1, d’autre part, pour permettre de suivre l’histoire plus efficacement, car l’achat des épisodes indépendamment les uns des autres devient de plus en plus une option à ne pas envisager tant le contenu des épisodes 1 et 2 semble assez peu convaincant séparément. Même si ce deuxième opus reste honorable et de meilleure qualité, il n’en reste pas moins un DLC assez léger (préférez le Season Pass pour avoir une réduction de 25% au total, car indépendamment ça reste cher pour ce que c’est).
Mais pour ceux qui souhaiteront réellement connaître les tenants et les aboutissants de l’histoire, il faudra attendre la troisième et dernière partie, qui se déroulera à New York, avant de commencer à faire les 3 épisodes d’affilée. En espérant que la partie 3 vaille le coup, bien évidemment.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton573.jpg?1390069414

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Assassin’s Creed 3

Assassin's Creed 3
PEGI 18 Langage grossier Violence

Genre : Aventure/Plates-Formes

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Montréal

Date de sortie : 31/10/2012
Date de sortie XO : 29/03/2019

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 3, PC Windows, Wii U

Venez discuter sur le Forum Assassin’s Creed 3