Test - Omerta City of Gangsters

«On va se les faire boss» , - 0 réaction(s)

Omerta City of Gangsters est un jeu de gestion/stratégie sur fond de prohibition en pleine Amérique des années 20, dans la fameuse ville d’Atlantic City. Le titre vous propose d’incarner un jeune immigré sicilien, qui rêve de s’offrir une vie meilleure, quitte à pour cela participer à toute sorte de trafics et autres actions illégales, histoire de gravir les échelons de la mafia locale. Aidé par plusieurs membres de gang, votre héros devra maintenir l’ordre et la paix à l’aide de constructions qui influenceront votre niveau de peur ou de respect dans la ville, tout en gardant à l’esprit qu’il faudra parfois se salir les mains et participer à des affrontements au tour par tour. Les studios Kalypso et Haemimont, habitués aux jeux du genre, nous proposent ici un titre qui ne pourra laisser de marbre les amateurs de scénarios mafieux et qui séduira inévitablement les amoureux du genre.

J’ai besoin d’un verre

La carte, vue de haut, pour le côté gestion du titre

Au lancement d’une nouvelle partie, après avoir choisi le portrait de votre personnage vous devrez répondre à quelques questions censées éclaircir un peu la jeunesse de ce dernier. A vrai dire, chaque réponse ajoute et enlève différents points de compétence, à la manière d’un RPG, l’idée étant toujours de trouver le meilleur équilibre pour votre personnage en fonction de votre style de jeu. On pourrait regretter de ne pas avoir une brève introduction sur ces différentes compétences avant de les choisir, ou au moins avoir une idée de leur impact dans les combats du jeu. Mais ce n’est qu’un moindre mal car vous serez guidé au début de l’aventure pas à pas, survolant à peu près tous les cas de figure possibles dès les premières missions. Attention d’ailleurs à ne pas vouloir brûler les étapes car il ne s’agit pas ici que d’un simple jeu de stratégie : lors d’un affrontement direct contre les forces de l’ordre par exemple, si vos personnages sont trop faibles, la partie se finit automatiquement ! Gare donc à bien suivre les instructions et le déroulement des missions, avant de vouloir voler de vos propres ailes…

Le scénario ne suit pas d’ordre précis : vous aurez parfois le choix entre plusieurs missions et cela n’influera jamais sur le déroulement de votre aventure. Vous pourrez consulter un bref aperçu pour chacune d’entre elles, avec surtout les bonus à acquérir au cours de celles-ci, comme des membres à débloquer pour votre gang ou un niveau supplémentaire à gagner.

Comme dans tout bon jeu de stratégie, la ville est vue de haut, avec une caméra rotative à 360° et bien sûr un zoom qui permettra d’apprécier le niveau de détail de ces villes très bien représentées, avec les passants et surtout un bon nombre de voitures d’époque. Il est d’ailleurs dommage qu’un zoom minimum s’impose pour effectuer plusieurs actions à la fois sur la carte. Elles proposent également un cycle jour/nuit des plus réussis, notamment lorsqu’une ville s’illumine au coucher du soleil. La météo est également là pour apporter une dynamique supplémentaire et offre entre autres, de temps en temps, de tristes journées de pluie… idéales pour effectuer quelques petits boulots.

La ville de nuit est particulièrement réussie

Tout cela vous sera très rapidement expliqué au début du jeu mais il faudra dans un premier temps récolter des informations pour découvrir les lieux où vous pourrez mener vos petites affaires, auprès d’un indic par exemple ou bien d’un barman auquel il faudra payer quelques bières avant de pouvoir lui délier la langue…

Bilan

On a aimé :
  • L’univers de la mafia
  • La bande sonore, les voix
  • La dynamique des villes
On n’a pas aimé :
  • Les chargements sont longs
  • Quelques bugs énervants
  • La répétitivité qui s’installe très vite
  • Rester bloqué, à attendre…
Mafia blues

Omerta City of Gangster est un jeu de gestion très complet, qui parvient même à inclure un aspect RPG qui apporte une diversité au titre, en proposant quelques missions d’affrontements vraiment réussies. L’univers de la mafia est porté avec brio par une musique et un décor qui transporteront les amateurs du genre, grâce aussi à un scénario cohérent prétexte à effectuer de nombreuses missions. La difficulté relative d’Omerta rend le titre abordable mais les nombreux petits bugs disséminés un peu partout et les chargements nombreux et très longs viendront à bout des joueurs simplement curieux.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Omerta City of Gangsters

PEGI 16

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : Kalypso Media

Développeur : Haemimont Games

Date de sortie : 31/01/2013

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows