Test - Dead or Alive 5

«C’est comme tu veux !» , - 5 réaction(s)

Boing, boing, boing ! Ce son à la fois doux et excitant, pourtant éloigné du jeu vidéo dans son apparence, marque le retour d’une des franchises de jeux de baston les plus gonflées. Les amateurs de jeux de combat, ainsi que les gros pervers, auront reconnu ce son au rythme des coups, des contres et des projections. Ceux qui ne le connaissent pas, feraient mieux de sortir, car ici, on va parler entre (a)mateurs.

Boing ?

Gen Fu est vieux jeu et fait remarquer subtilement à la demoiselle qu
Gen Fu est vieux jeu et fait remarquer subtilement à la demoiselle qu'il reste de la poussière.

Dans ce cinquième opus de Dead or Alive, nous retrouvons les pulpeuses Kasumi, Ayane, Tina ou encore Hitomi accompagnées d’autres personnages aux protubérances mammaires irréalistes, mais aussi des mecs aux muscles saillants. Ils auront tous l’unique objectif principal de devenir le champion du 5ème tournoi Dead or Alive, organisé par Helena, la nouvelle propriétaire de DOATEC, la firme mondiale qui était au centre de nombreuses malversations lors des derniers opus. Que ce soit en quête de force, de renommée, d’attention filiale, ou encore pour dévoiler la vérité et déjouer les recherches du projet Alpha, tous les participants auront une bonne raison d’être présents. Malheureusement, au grand désarroi des fans masculins, de grands absents se feront sentir : les bonnets F et G. En effet, après les derniers jeux qui prônaient l’exagération et incitaient au renouvellement de toute la ligne de sous vêtements pour chaque protagoniste féminin, le titre prend une tournure plus réaliste. Ne nous méprenez pas, et séchez vos larmes, les filles ont toujours de gros seins qui rebondissent de partout de manière dynamique, seulement ici, pas de silicone, rien que du naturel ! Voyez ce que les éditeurs me font dire en sortant des jeux aussi indécents ! Cela irait presque jusqu’à souiller nos âmes de joueurs et oublier ce pourquoi nous sommes là : la baston !

Zack est déçu, il aurait préféré que Mila porte une jupe à cet instant.
Zack est déçu, il aurait préféré que Mila porte une jupe à cet instant.

Le concept de la série ne change toujours pas d’un poil depuis ses débuts, puisque nous avons affaire à un jeu de combat au gameplay 3D, où la défense, les projections et la contre-attaque se font la part belle parmi les combos, pour offrir des affrontements aux nombreux rebondissements, même lorsque les combattants sont des hommes. Ce lifting n’est pas que d’un point de vue esthétique, puisque le gameplay à été sensiblement revu après l’abus DOA 4 qui s’était égaré dans les sentiers de la technicité, et laissant un peu de côté la simplicité et l’accessibilité qui faisaient la réputation de la série. Le jeu offre de nombreuses possibilités d’assaut et de défense, tout en restant simple d’accès, et en se basant toujours sur 4 boutons : un pour les coups de poings, un pour les coups de pieds, un pour la défense et la contre-attaque, et enfin un pour les projections. Et quel meilleur moyen de découvrir les commandes et les possibilités de chaque personnage que dans un mode entraînement, comme à son habitude, excellent pour le genre. Quoique, certains éléments auraient mérité d’être plus clairs, comme les différentes postures de combat pour certains personnages. Vous aurez ainsi plusieurs degrés de jeu, permettant aux débutants autant qu’aux aficionados de s’amuser tous ensemble. Mais ne nous leurrons pas, les adeptes de la licence ne seront pas perdus dans cet opus, et encore moins des proies faciles pour ceux qui commencent dans l’aventure DOA.

Bilan

On a aimé :
  • Retrouver une certaine accessibilité
  • L’entraînement toujours aussi efficace
  • Des personnages atypiques, avec quand même quelques beaux énergumènes
  • Fichtre que c’est beau et vivant !
On n’a pas aimé :
  • Ca manque de combattants vis à vis de la concurrence et de l’attente
  • Pour les obsédés, environ 2 bonnets en moins
  • Le online très sensible au lag
  • Remettre en langue japonaise à chaque lancement de jeu
More Alive than Dead

Après de nombreuses années de silence, Dead or Alive revient en force pour ce 5ème opus, plus naturel, plus accessible, et plus abouti. N’en reste pas moins que le nombre de combattants assez faible pour le genre de nos jours peut être handicapant. Mais si on met de côté la quantité, reste alors la qualité qui est bel et bien présente pour un titre qui non seulement vous procurera beaucoup d’amusement en solo, mais en plus saura vous combler entièrement avec son multijoueurs. Enfin... pour peu que vous ayez des connexions en béton et que vous vous assuriez que vos adversaires soient aussi bien montés que vous. Et ce sera la dernière allusion salace que vous lirez dans ce test !

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Dead or Alive 5

Dead or Alive 5
PEGI 16

Genre : Combat

Éditeur : Tecmo Koei

Développeur : Team Ninja

Date de sortie : 27/09/2012

Date de sortie XO : 20/02/2015

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

5 reactions

Kevyn

30 sep 2012 @ 21:00

Très bon test. Par contre une meilleure note que Tekken qui lui est beaucoup plus complet que ce DOA5 c’est pas très logique. Et puis ce fameux lag sur le multi c’est quand même un gros défaut. :-/

Gunnm

30 sep 2012 @ 22:07

Encore une fois le test sur ce site est des plus bizarre.

Ca manque de combattants vis à vis de la concurrence et de l’attente

Si c’est pour se retrouver avec la moitié des perso en doublons et des trucs aussi bizarres qu’inintéressants à jouer non merci, ce n’est vraiment pas ce que les fans de DOA attendent.

Le online très sensible au lag

Je n’ai pas un pet de lag sur le 360.

Fichtre que c’est beau et vivant !

Fichtre que l’aliasing arrache les yeux, fichtre que les textures des environnements sont moches, fichtre que la physique des vêtements est minable, fichtre même DOA 4 est plus jolie... (et après ça chiale pour « l’aliasing » d’halo 4).

Ainsi, chaque niveau réagit en fonction des combattants et du combat.

Non une petite quantité d’arènes offre cela, le reste est très classique.

La bande son du titre est dans la lignée des précédents opus, à savoir une soundtrack plutôt rock

Rock ??? rap,rnb plutot... Quel dommage de ne plus avoir en musique d’intro et de fin le groupe Aerosmith. :’-(

d’ailleurs, si vous êtes l’heureux possesseur d’un pad spécial pour les jeux de bastons,

Un stick arcade rien d’autre.

Remettre en langue japonaise à chaque lancement de jeu

Question de goût, les trucs du genre, « nyaaaanyaaaa onechan ! nyaaaanyaaaa » ultra aigu, c’est vraiment pire que tout, alors que la version anglaise a été vraiment très travailler (Helena qui dit quelques mots en français en mode tag, et qui garde un accent très prononcé) et puis ça évite à Hitomi et autres d’avoir des voix qui les font passer pour des débiles profonds.

Pour les obsédés, environ 2 bonnets en moins

hélas non, en plus. :(

https://sphotos-b.xx.fbcdn.net/hphotos-ash4/s720x720/304752_456767237689822_187341782_n.jpg

Bref malgré cela il reste le meilleur jeu de baston 3D au jour d’aujourd’hui.

westy75

01 oct 2012 @ 09:14

Ce DoA je l’attendais depuis longtemps. Maintenant qu’il est là, je suis un peu déçu. Graphiquement les personnages sont bien modélisé, mais les décors ... c’est autre chose. Le DoA 4 etait vraiment beau niveau décors. Apres niveau online, le lobby du 4 était magique et vraiment marrant ( creer son salon, acheter des télé etc ) Mais bon ... mise à part, ça reste quand même un bon jeu de combat.

Sanju

Rédaction

01 oct 2012 @ 18:33

Gunnm, si tu veux laisser un avis qui sera consulté et auquel les gens pourront répondre de façon adéquate, je te renvoie vers le forum : http://www.xboxygen.com/forum-xbox-360/viewforum.php?f=13 Bien que je t’avouerais que je n’ai pas bien saisi si tu cherchais juste à discuter tout seul ou si tu voulais lever un débat !

Larangys

02 oct 2012 @ 14:08

@Gunm => un fightpad ça passe très bien hein, pas la peine de faire l’élitiste -__- Surtout que « le meilleur jeu de baston 3D », une bonne blague. Sans parler de Virtua Fighter 5 qui est un cas à part de par sa technicité, Soulcalibur 5 est bien au-dessus niveau gameplay ! (je n’ai pas touché TTT2 par contre)