Test - Final Fantasy XIII

«Je vous maudis !» , - 8 réaction(s)

Red XIII

Final Fantasy XIII nous plonge dans Cocoon, un monde assez indescriptible à première vue où ce sont les Fal’Cie, sortes de divinités à l’aspect mécanique qui font tourner le monde. Electricité, eau, végétation, tout est sous leur contrôle afin de proposer la vie la plus merveilleuse et agréable possible pour les humains. Cependant, les habitants de Cocoon craignent une invasion du Bas Monde aussi appelé Pulse et représenté comme étant un monde infernal, et plus précisément des Fal’Cies et L’Cies de Pulse, qui sont la crainte centrale. Qu’est-ce qu’un L’Cie ? Ce sont des humains qui se sont vus confier une tâche à réaliser par un Fal’Cie, leur octroyant des pouvoirs magiques. Si ces L’Cie n’arrivent pas à atteindre leur objectif (qu’ils doivent découvrir en premier lieu), ils se transformeront en Ci’eth, des créatures monstrueuses qui ne vivent que de remords et de rancœur.

Toute personne ayant été en contact avec un Fal’Cie de Pulse se voit être purgée, c’est à dire condamnée à l’exil sur Pulse. Et c’est le cas en début d’histoire, puisqu’un Fal’Cie à été trouvé près de Bodhum, une ville côtière, et c’est donc toute sa population qui se trouve en cours d’exil. C’est donc dans cet univers que nous accompagnerons Lightning, une femme soldat de Cocoon, Sazh, à la coupe afro et aux pistolets bavards, Hope, un jeune garçon en quête de vengeance, Vanille, une fille toujours optimiste, Snow le leader d’un groupe de rebelles, ainsi que l’étonnante Fang qui se joindra à tout ce beau monde bien plus tard. Ne vous attendez pas à une histoire épique, le jeu mettant plus en avant les relations et l’évolution psychologique des personnages dans ce monde qui les entoure. L’histoire évoluera donc autour des personnages, et non pas l’inverse, ce qui est assez déstabilisant étant donné que la tendance est habituellement contraire dans cette série.

De même, ne vous attendez pas à un méchant bien méchant qui vient vous « taquiner » de temps en temps comme on en avait l’habitude de voir dans les autres épisodes (aaaaaah Séphiroth). Manette en main, après une cinématique en images de synthèse à la fois jolie et violente, vous prenez le contrôle de Lightning et Sazh qui tentent de fuir l’armée de Cocoon pour un but inconnu. Les contrôles répondent correctement le long des « couloirs » dans lesquels vous vous baladerez tout au long du jeu. La caméra est semi-automatique, à savoir que par moments elle sera libre et à d’autres elle sera fixe. Si les angles fixes sont généralement bons, on regrettera que la caméra en fasse un peu à sa tête et se déplace trop lentement pour suivre l’action de manière optimale et éviter les ennemis.

Oui, vous avez bien lu, fini les attaques surprises ! Vous pourrez, à l’instar de FF XII, voir les ennemis et donc choisir l’affrontement, essayer de les contourner pour les prendre par derrière ou encore tenter d’éviter l’affrontement, ce qui serait bien dommage ! En effet, le système de combat est une pure merveille mettant en avant la réflexion et la collaboration entre les personnages avant l’action (qui n’est cependant pas en reste).

Bilan

On a aimé
  • Le système de combat grandiose
  • L’aspect visuel
  • Progressif
On n’a pas aimé
  • Les ralentissements
  • Manque de rythme et ennui durant la première vingtaine d’heures
  • Très linéaire
  • Beaucoup d’aspects RPG qui ont sauté
Final Fantasy ?

En voilà un titre très problématique qui va diviser radicalement les foules ! D’un côté, nous avons là un jeu passionnant qui essaie de couper sur bien des points narratifs et de concept avec ses ancêtres tout en proposant un système de combat hybride entre le tour par tour et le temps réel et assez intéressant pour supporter une grande partie du jeu, et de l’autre un manque de rythme durant une grande partie de l’expérience et une linéarité à (presque) toute épreuve faisant un signe d’adieu à la dénomination de RPG. Il n’en reste pas moins que pour les plus persévérants que Final Fantasy XIII se révèlera être un bon jeu. Pas un bon RPG, ni même un bon Final Fantasy classique, mais un bon jeu d’aventure qui tente de renouveler l’expérience Final Fantasy en proposant quelque chose de sensiblement différent sur une période où le jeu de rôle japonais est en pleine crise d’identité. De ce côté là, bien que maladroit sur de nombreux points, le pari sera considéré comme étant réussi pour ceux qui arriveront à surmonter le changement et les obstacles. Ceux qui ne s’en sentent même pas capables, ce n’est même pas la peine de rester là, circulez, y’a rien à voir !

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Final Fantasy XIII

Genre : RPG

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

Date de sortie : 09/03/2010

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Final Fantasy XIII

8 reactions

avatar

Smalesh

14 mar 2010 @ 19:40

Ralentissement ????? Et ennui pendant la première vingtaine d’heure ????????? Moi je le trouve excellent, depuis FF IX ça me manquait de jouer à un Final Fantasy ! Le scénario est tous simplement abusé et si on ne retrouve plus certaine fonction typique d’un RPG c’est juste qu’au bout du treizième jeu, ben il faut un peu se renouveler et innover et pour moi ça n’apporte que du positif !

Rone

14 mar 2010 @ 20:02

Le test décrit un jeu qui se résume à une succession de combats, avec comme alibi une histoire sous forme de cinématiques. Les combats deviennent de plus en plus intéressant quand on avance dans le jeu. Enfin, il parait. Après 2 heures d’ennui total et de perplexité face à des choix aussi bien esthétiques que ludiques, je dois me rendre à l’évidence : je ne suis pas un joueur qui va perdre son temps pendant des heures à se demander ce qu’il fait devant sa console pour éventuellement trouver un peu de plaisir après une dizaine d’heures de jeu. Bref, je passe mon tour, c’est un jeu pour un public précis, et ce n’est pas moi. Regrettable que ce public en question ne puisse pas savoir que c’est pour lui, puisque le jeu est vendu comme un Final Fantasy, et donc un jeu de rôle, ce qu’il n’est pas.

avatar

Xx Hachibi xX

14 mar 2010 @ 20:03

Ce jeu est exceptionnel^^ Les deux premières heures m’ont fait peur , mais au fur et à mesure qu’on avance , on débloque de nouvelle aptitudes , et on en sait plus sur l’histoire. J’en suis a 20 h d jeu et je me régale^^ les seuls petites critiques que je peux faire c’est qu’il y’a pas de niveau...c’est dommage , et même si les musiques sont sympas ( des fois y’en a qui sont étranges xD) elles sont trop souvent dans le jeu ( en 5 h , il y’a que 5 musiques par exemple)

Ezekiel.666

14 mar 2010 @ 20:41

Quand comme moi, on a connue l’effervecence de Final Fantasy a sa naissance !!! Jusqu’a sont episode ultime qu’etait l’episode 7 (4*300 heures dessus ^^ ), on ne peux etre que deçu de ce FF !!! Alors certe, c’est beau a sans damné, les combats sont tres bien elaboré, l’histoire reste captivante, meme si elle part sec en sucette a la fin, ce jeu n’a de FF, que le titre !!! plus de ville, plus de course a l’objet rare, plus de discution avec les PNJ..... etc. On peux plus avoir l’impression de jouer a un vrai RPG !!! Fianl ressemble plus a un Gros jeu D’Action/Aventure matinée d’un soupcon de RPG qu’autre chose !!! Apres, l’avantage pour Square-Enix, c’est de pouvoir toucher plus de public, quitte a ce mettre les Fan a dos !!! Donc pour moi cette episode reste une grosse deception !!! Je reste sur Lost Odyssey, qui reste pour moi le meilleur RPG Pur, de cette generation ( Bon et Dragon Age, j’avoue ^^ ).

Et pour info, le jeu ce vend 10€ (occasion), en ce moment sur les sites imports Japonnais !!!!

avatar

el patatoid

14 mar 2010 @ 21:56

Bien le bonjour à tous et bien personnellement je dois dire que je l’ait bien apprécier ce nouvel opus de FF mais il est vrai que la licence a fortement perdu de son essence originelle. Je ne reviendrais pas sur tous les détails techniques mais tout de même, quelle splendeur ! Après il faut reconnaitre que l’on s’éloigne d’un rpg classique mais je trouve tout de même que l’on en garde l’esprit. Que ce soit dans le fait d’améliorer les armes ou autre. Voila pour moi il s’agit d’un FF qui évolue certes, mais d’un FF quand même.

avatar

Apollon13

15 mar 2010 @ 04:04

Bon suis presque à 20h de jeu... Vais bientot pouvoir être libre de faire mes équipes et le scénar semble enfin se lancer...

Honnêtement les points « rpg » disparu me manquent pas... Parler aux pnj, traverser les villages acheter moultes objets dans les magasins... Au final c’est des points qui étaient souvent laissé par habitude, rarement exploité (le nombre de rpg ou les achats se limitent à tout prendre vu qu’on à du fric a pas savoir qu’en foutre... La on achète moins mais on doit un peu y réfléchir au moins), les pnj qui te disent en boucle 1 phrase (voire 2 dans les rpg ambitieux) sans internet... Je dit pas que c’est du génie de s’être « débarrassé » de tout ça, mais ça a le mérite de faire bouger un truc qui n’avait pas bronché depuis de très longues années...

Le dirigisme, la linéarité... La aussi ça me choque pas plus que ça vu que franchement les rpg jap sont pas réputés pour être des exemples à ce niveau... Bon après les couloirs de 1mètre de large c’est un peu too much mais bon...

Mais comme dit dans le test le défaut c’est vraiment le début... Que le scénar soit lent, nous pose le décors pendant des heures, hache tout entre les cinématiques cut scènes et changement de persos... 20h c’est long, c’est très long... Mais au moins ils auraient pu fait qu’on passe ses 20h en profitant du système de combat ! Equipe trop longtemps réduite à 2persos, on va d’un groupe à un autre (la progression deviens du grand n’importe quoi vu que les persos qui ne sont même pas dans l’histoire gagnent de l’xp... Et bien sur des persos à 20bornes les uns des autres partagent le même inventaire...). A la base je suis déja pas un fan des groupes séparés, des équipes prédéfinies... Mais en plus pour le coup ça fout en l’air le système de combat pendant tout le début ! Le seul truc auquel on peut s’accrocher c’est l’espoir que ça démarre et qu’on puisse enfin faire l’équipe qu’on veut (et faut du courage) !

J’ai à peu près le même ressenti sur le début, j’espère donc que je serai aussi enthousiaste sur la 2eme partie... Mais franchement quel début raté !

Philip Masse

15 mar 2010 @ 08:34

Il est vrai que le VII était une merveille, mais il faut bien évoluer, les choses bougent ! Vous vous voyez avec 13 épisodes ressemblants tout le temps au 7, avec juste l’histoire qui change, et les graphismes qui s’améliore ? Dans ce genre de cas les gens auraient râlé de voir tout le temps la même chose. Aussi ce ne sont pas quelques fan qui vont faire vivre square enix, c’est normal de nos jours de devoir toucher un plus grand public. Personnellement j’aime bien, je dis pas que je m’éclate autant que sur le 7, mais il y a quand même un bon jeu derrière, les combats ne sont plus aussi lent et long. là il faut agir vite et prendre de bonnes décisions. C’est une autre façon de jouer qu’il faut découvrir. Je ne leur en veux pas d’avoir tout miser sur le système de combat !

Ensuite c’est vrai que l’histoire est un peu brouillonne et qu’on mets du temps à comprendre, et en plus faut beaucoup lire les dossiers... En plus une infime partie n’est pas sans rappeler un peu le VII (Le train dès le début avec les passages de contrôle, le soldat qui quitte l’armée pour des raisons personnelles...). Dommage qu’il n’y est pas de gros méchant à la Sephiroth avec une histoire glauque :)

Pour terminer, je n’aime pas trop l’univers robotisé, et les invocations qui se transforment en véhicule .... Là je regrette vraiment les bonnes invocations de gros monstres stylés ou pas beau :D

avatar

II Blue x

09 avr 2010 @ 05:56

Pour ma part, grosse déception...