Skull & Bones : un développement compliqué et une sortie encore incertaine

«Un gros jeu communautaire ?» le 22 juillet @ 12:042021-07-22T12:05:27+02:00" - 2 réaction(s)

Quelques personnes ont dit qu’il était maudit. D’autres n’avaient tout simplement aucune idée de ce qu’ils étaient censés fabriquer. « Personne ne savait ce qu’ils foutaient », a déclaré un ancien développeur. Voici comment Kotaku évoque le jeu Skull & Bones dans un article qui revient sur les huit années de développement du jeu.

Un développement compliqué pour Skull & Bones

Le développement de Skull & Bones a commencé en 2013 comme une extension multijoueur d’Assassin’s Creed IV : Black Flag qui devait sortir après le lancement du jeu, selon les sources proche du dossier. Mais au fil des ans, le projet a muté plusieurs fois pour devenir un jeu de Pirate à part entière, avec de nombreux rebondissements dans son développement puisque la sortie du jeu était annoncée pour 2018 avant qu’il ne soit repoussé plusieurs fois. Aux dernières nouvelles, la sortie de Skull & Bones devrait se faire d’ici mars 2023.

Les anecdotes et informations récoltées par Kotaku auprès de sources de chez Ubisoft témoignent d’un certain flou quant à la nature exacte du projet. Nous listons ici les éléments clés pour comprendre ce qui a pu se passer durant ces dernières années, basés sur des entrevues entre Kotaku et une vingtaine de salariés passés sur le projet.

  • « Personne ne croit en février 2022, mais il y a toujours de l’espoir » commente un développeur après l’annonce du dernier report cette année.
  • Skull & Bones n’aurait jamais eu de vision créative claire et aurait souffert de trop de managers en lice pour le pouvoir.
  • Malgré ses nombreuses années de développement, certains éléments de conception de base du jeu n’auraient toujours pas été résolus, même si les ambitions pour le jeu en tant que jeu-service continuent de croître au sein du siège social d’Ubisoft à Paris.
  • Le coût du projet aurait atteint les 120 millions de dollars et ce chiffre continue de monter alors que des centaines de développeurs d’autres studios Ubisoft mettent la main à la patte pour terminer le projet.
  • Les employés d’Ubisoft touchent des bonus financiers en fonction des performances commerciales des jeux sur lesquels ils travaillent. Et alors que les développeurs d’Assassin’s Creed sont souvent gratifiés du fait de sorties régulières, les employés qui travaillent sur Skull & Bones n’auraient pas pu toucher leurs bonus pendant bien longtemps du fait des multiples reports. Ubisoft aurait alors trouvé une astuce interne afin que ceux-ci puissent tout de même obtenir un bonus à leur salaire annuel, malgré le fait que le jeu ne soit toujours pas sorti.
  • Un développeur actuel aurait comparé la trajectoire du projet à celle de Anthem de Bioware, un autre jeu-service qui semblait bien parti dans les démos présentées au public mais qui a été lancé cassé et incomplet. Certains membres de l’équipe de base développant Skull & Bones espèreraient éviter un sort similaire, mais seraient néanmoins « incroyablement désespérés » pour sortir le jeu et passer à quelque chose de nouveau. « Le simple fait d’avoir des gens qui travaillent pendant quatre ou cinq ans sur quelque chose qui n’avance pas, ça détruit une personne », aurait déclaré un ancien développeur.
  • Ubisoft a confirmé officiellement que Skull & Bones venait de passer en version Alpha, et précise que « toute spéculation infondée sur le jeu ou les décisions prises ne fait que démoraliser l’équipe qui travaille très dur pour développer une nouvelle franchise ambitieuse à la hauteur des attentes de nos joueurs. »
  • Selon les sources de Kotaku, le jeu devait se passer à un moment dans les Caraïbes, puis l’Océan indien, et une version était même inspirée de Sid Meier’s Pirates ! avec un monde fantastique appelé Hyperborea. Aux dernières nouvelles, le jeu serait garderait son identité multijoueur.
  • Après avoir déjà muté plusieurs fois, le jeu aurait alors bénéficié d’inspirations des derniers gros titres multijoueurs de l’époque tels que Rust et Ark : Survival Evolved. Mais selon cinq développeurs, le moteur du jeu n’était pas conçu pour laisser les joueurs explorer la terre ferme, collecter des ressources et remplir un inventaire.
  • Demandez à cinq développeurs différents de Skull & Bones ce qui s’est mal passé et vous obtiendrez 10 réponses différentes, précise Kotaku, qui indique que le jeu a souffert de nombreux problèmes de management et dans les différentes directions prises au fur et à mesure que les années ont passées. « C’est un cas classique de mauvaise gestion depuis huit ans » aurait commenté un développeur.
  • « Chaque fois que nous recevions des retours de Paris, ils paniquaient et changeaient tout, puis changeaient les personnes qui travaillaient dessus, et cela s’est produit plusieurs fois », aurait déclaré un ancien développeur.
  • « C’est l’un des seuls projets que j’ai vu où au fur et à mesure, l’équipe est devenue de plus en plus junior parce que tous les talents et toute l’expérience partaient constamment. Les gens apprenaient le projet, voyaient comment il fonctionnait et tout ce qui l’entourait, puis partaient. C’était constant. » aurait commencé un autre développeur.
  • Selon trois sources différentes, Ubisoft Singapour aurait un contrat avec le gouvernement de Singapour qui justifierait cet acharnement. En plus d’embaucher un certain nombre de personnes dans son studio de Singapour en échange de subventions, Ubisoft Singapour devrait également lancer de toutes nouvelles franchises originales dans les prochaines années.

Skull & Bones ne sortira pas avant avril 2022

Le jeu de pirates d’Ubisoft a été annoncé à l’occasion de l’E3 2017, et nous y avions même joué dans la foulée. Déjà reporté par trois fois, Ubisoft décalait une nouvelle fois la sortie de son jeu il y a quelques mois.

Skull and Bones sortira maintenant durant l’année fiscale 2022-23, soit entre les mois d’avril 2022 et mars 2023.

Tout porte à croire que le jeu a été rebooté sérieusement et il est probable qu’il n’ait plus grand-chose à voir avec celui que nous avons essayé il y a trois ans. En septembre dernier, Ubisoft commentait le peu d’informations diffusées à propos du jeu et évoquait une nouvelle vision pour son titre.

Nos équipes d’Ubisoft Singapour sont pleinement engagées dans le lancement du jeu, ainsi que dans son accompagnement pendant de nombreuses années. [...] Nous travaillons actuellement sur des plans pour présenter Skull & Bones dans le futur. L’attente vaudra le coup.

Elisabeth Pellen, directrice créative du jeu, confirmait alors que la production de Skull & Bones battait son plein avec une nouvelle vision.

Qu’est devenu Skull & Bones ?

Sans donner d’indice, Ubisoft évoque donc une nouvelle vision pour son jeu, mais les rumeurs de ces derniers mois parlent d’un changement de stratégie quant au modèle économique de Skull & Bones. Ubisoft aurait tout simplement décidé de passer d’un jeu premium à un jeu service supporté pendant des années, comme d’autres titres de l’éditeur français avant lui.

En juillet 2020, certaines sources évoquaient un modèle live, avec un monde persistant, des quêtes, personnages et histoires qui évoluent avec le temps et basés sur les actions de la communauté. Ubisoft souhaiterait ainsi séduire un public plus large que celui des fans d’action qui jouent généralement à ses autres franchises. Alors que Skull & Bones ne devait être qu’un jeu de bataille navale avancé, il est bien possible qu’Ubisoft l’ait transformé pour que l’on ait droit à des phases à pied pour découvrir la terre ferme, surtout quand on voit le succès de Sea of Thieves.

Le directeur financier Frédérick Duguet a précisé que l’équipe de développement avait été mandatée pour créer un jeu plus ambitieux et que ce temps supplémentaire lui permettra de réaliser pleinement sa vision créative. « Nous sommes convaincus qu’ils peuvent vraiment apporter quelque chose de vraiment exceptionnel pour le marché. »

Skull & Bones

Accueil > News

Skull & Bones

PEGI 0

Genre : Action

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Singapour

Date de sortie : 2022

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

2 reactions

avatar

Banania

22 jui 2021 @ 12:17

Et un (futur) jeu service de plus pour Ubi$oft, un !

Skull & Bones fait vraiment penser à Anthem sur de nombreux points.

Huit années de travail pour… rien en fait ! ; un jeu reporté pour la 5ème fois ; des trailer E3 n’ayant strictement rien à voir avec ce que le jeu est sensé être/devenir, puisqu’eux même ne le savent pas vraiment et changent de direction tous les deux ans ; une team de managers qui ne sont jamais d’accord et font tout recommencer à une équipe qui, à la fin, doit en avoir raz le bol et perd sa motivation ; des conditions de travail pas top ; … la liste est longue et Ubisoft n’est décidément pas au top en ce moment.

De mon coté, ils peuvent l’annuler ou le reporter à 2030, ça ne changera rien : je n’adhère plus à la vision du Jv de cet éditeur et n’achèterai plus jamais un seul de leurs jeux (services ou non).

avatar

heloi

22 jui 2021 @ 21:43

N’est pas Rare qui veut !