Joystick drift Xbox : la plainte sera gérée en dehors des tribunaux avec Microsoft

«Ça leur pendait au nez» le 5 février @ 09:022021-02-05T10:49:58+01:00" - 15 réaction(s)

Si la manette Xbox One Elite V2, comme la V1, est plébiscitée pour la qualité de sa conception, cela ne la préserve pas de défauts de fabrication. Si un soin supplémentaire semble avoir été apporté aux grips, mieux collés que pour la première version, les joysticks n’échappent pas aux problèmes récurrents de « drift » que connaissent les manettes Xbox. Alors qu’une class action avait été lancée en avril dernier contre Microsoft, l’affaire ne se réglera finalement pas devant les tribunaux.

Le joystick drift, un problème bien connu des Internets

Nombreux sont les joueurs à avoir fait écho de ce problème de joystick drift sur Xbox, et ce dès 2014. Donald McFadden, qui en a fait l’expérience peu de temps après l’achat d’une Manette Xbox One Elite V2, a décidé de porter les faits en justice. Ce dernier avait dans un premier temps choisi de faire l’acquisition d’une nouvelle manette, présentant les mêmes problèmes au bout de trois mois.

La Plainte déposée à la Cour Américaine du District Ouest de Washington mentionne que le problème est récurrent et connu, et que de nombreux consommateurs sont amenés à en payer les réparations quand il survient une fois la garantie échue. Le document mentionnerait aussi qu’une « simple recherche google révèle de nombreux forums dédiés à la question ».

Un défaut de conception sur les manettes

Ce problème de « dérive » des joysticks serait causé par un défaut de fabrication des potentiomètres de ceux-ci, dont le rôle est de traduire nos mouvements de pouces en signal électrique. La partie mobile du potentiomètre s’userait à force de frottement, finissant pas entrainer un contact électrique non souhaité, ce qui se traduit à l’écran par un mouvement alors que votre pouce est immobile.

Nintendo a fait face au même procès un peu plus tôt, et la firme japonaise avait fini par accepter de prendre en charge les réparations des Joycons concernés, même à échéance de la garantie, et en remboursant les consommateurs ayant dû mettre la main à la poche. Nous imaginions alors que Microsoft suivrait la même voie.

L’affaire se réglera entre Microsoft et les plaignants par voie d’arbitrage

Microsoft a appelé le juge du district ouest de Washington, Ricardo S. Martinez, à imposer un arbitrage dans cette affaire, ce qui verrait les différends résolus en dehors de la salle d’audience par un arbitre impartial. Selon la défense, les plaignants à l’origine du procès avaient en effet accepté son contrat de services, qui stipule que tous les litiges doivent être résolus de cette manière. La société a déclaré que les plaignants avaient accepté le contrat lorsqu’ils se sont connectés pour la première fois au Xbox Live ou lorsqu’ils ont acheté leurs manettes et les ont utilisées, plutôt que de les renvoyer immédiatement.

Dans un document consulté par VGC, l’avocat de Microsoft affirme que ceux qui ont intenté ce procès ont convenu à plusieurs reprises avec Microsoft de soumettre leurs différends à un « processus d’arbitrage individuel et convivial ». En d’autres termes, les choses devraient désormais se régler à l’amiable dans une ambiance plus détendue.

Matériel

Accueil > News

15 reactions

lunatic56400

01 mai 2020 @ 20:13

Certaines manette « simple » ont le même soucis

SKadriLL

01 mai 2020 @ 23:42

Je confirme j’ai rencontré ce soucis avec la manette vendue dans le pack de ma Xbox One X Edition Scorpio. Donc une manette classique.

Je m’en suis rendu compte grâce au menu d’Apex Légends où je voyais le curseur bouger tout seul... ^^

Mephisto7fr7

01 mai 2020 @ 23:43

3 élite v1 au sav grippe et surtout les gâchettes du haut cassées deux fois. Jamais la moindre casse sur les manettes normales en 30 ans....... j’adore les performances des manettes élites..... tant qu’elles marchent, je suis pour ma part guéri et je suis pas prêt d’en racheter une. A ce prix là des problèmes de conception et de finition sont juste inadmissibles.

Darklink 09

02 mai 2020 @ 07:04

Meme chose j’ai jamais cassé de manette de ma vie alors que j’ai eu 3 manette élite les 3 cassés honteux vu le prix

xTOTO62x

02 mai 2020 @ 08:47

le dernier problème de manette que j’ai eu c’était sur mon Amstrad CPC autant dire que ça fait très longtemps ^^

Bob Winner

02 mai 2020 @ 10:09

xTOTO62x en même temps elle était costaud les manettes à cette époque, je les cognais dans tous les sens tellement certains jeux me rendait fous, avec leur jouablitié des enfers, un petit army move ou Cauldron :->:->:->

NeoShyro

02 mai 2020 @ 10:59

Si on va par là,on a le même problème sur toutes les manettes avec joystick...De mon coté jamais eu de soucis avec les manettes xbox par contre je l’ai rencontré avec la manette de ma ps4 pro 1 mois après avoir fais son acquisition

SKadriLL

02 mai 2020 @ 12:22

Oui ça reste de la loterie ce genre de problème. Ça touche toutes les consoles et notamment Nintendo avec la Switch.

Faut pas perdre de vue que ça reste de la fabrication industrielle à grande échelle et qu’il y aura toujours un % de défaillants.

Le plus important dans ce cas là c’est que le constructeur soit honnête et fasse un geste commercial pour garder la confiance de ces joueurs.

xTOTO62x

02 mai 2020 @ 13:41

@Bob Winner : c’est clair que ce genre de jeu c’était pas que du plaisir... ^^

Vinc3iZ

02 mai 2020 @ 14:23

J’ai eu pleins de fois ce problème, genre sur la majorité de mes manettes, je les ai renvoyé au SAV, reçu des nouvelles sans soucis, mais bon quand la garantie est expiré, le joystick ça se change, on dessoude on ressoude, et ça coute rien 50 centimes la pièce ^^

12