Test - Manette Xbox One Elite, la manette ultime

«Pour les pros» , - 27 réaction(s)

La manette Xbox One Elite a fait couler beaucoup d’encre. Annoncée à l’E3 2015 par Microsoft, elle a rapidement fait l’objet de nombreuses conversations sur le web. Entre les joueurs dénonçant un prix trop élevé et ceux ayant trouvé leur saint Graal ergonomique, il est bien temps de faire un bilan après plusieurs mois de test de cette manette. Alors, bon investissement ou accessoire inutilement cher ? Réponse ci-dessous.

A voir aussi : Choisir un pack Xbox One et PS4 pas cher : les meilleures offres

Un peu de contexte

Avant de détailler nos impressions de prise en main, il convient de rappeler dans quel contexte a été lancé cette manette. Microsoft soutient depuis déjà longtemps l’e-sport, et ce pad ne s’adresse évidemment pas à n’importe quel public vu son prix public conseillé de 150€ dans le commerce.

Vue de face avec la nouvelle croix
Vue de face avec la nouvelle croix

Le marché des manettes ‘pro’ existe depuis un bon moment maintenant. Parmi les marques les plus connues dans l’univers des manettes personnalisées, on retrouve par exemple Scuf ou Burn. Et les connaisseurs le diront, elles aussi sont chères. Et pour le même niveau de finition et d’options que proposent la manette Xbox One Elite, on se retrouve souvent avec un prix plus élevé chez la concurrence. Microsoft délivre donc une manette fortement customisable pour un prix qui n’est pas élevé compte tenu de ce qu’elle propose. La seule chose que l’on peut vraiment noter, c’est que le choix en termes de couleurs de composants (sticks, gâchettes, grip…) est plus évident chez les autres marques, chose qui n’est pas possible avec la manette Xbox One Elite puisqu’elle n’est disponible qu’en noir complet.

Ergonomie et prise en main

Le tout est livré dans un boîtier semi-rigide efficace dans lequel on retrouve les différents accessoires qui permettent de la customisation. Voici le contenu de la boite :

  • Un boîtier semi-rigide pour ranger la manette + ses accessoires
  • Une manette Xbox One Elite
  • Un lot supplémentaire de sticks à bouts ronds
  • Un lot supplémentaire de sticks à bouts creux (plus hauts que ceux par défaut)
  • 4 palettes à clipser au dos de la manette
  • Une croix multidirectionnelle supplémentaire avec utilisation facilitée pour les diagonales
Vue de dos avec le grip, sans les palettes
Vue de dos avec le grip, sans les palettes

Lorsqu’on prend en main la manette Elite pour la première fois, la première impression c’est qu’elle est plus lourde. Et pour cause, alors que la manette standard pèse 264g, la Elite pèse 327g à configuration égale, c’est à dire sans les palettes et avec une batterie à l’intérieur de chacune. Au final, ces deux chiffres montrent une différence de plus de 20% en faveur de la Elite. Le premier contact est donc agréable avec un sentiment de manette solide et bien finie. Le grip appliqué sur une partie du dos de cette dernière est agréable et la finition “soft touch” (doux au toucher) donne une bien meilleure impression que celle un peu trop brute de la manette classique. Enfin, l’impression de solidité est renforcée par la présence de gâchettes en aluminium brossé. Au final, Microsoft a repris le design déjà excellent de la manette Xbox One standard en lui apportant son lot d’améliorations qui la rendent d’autant meilleure.

Personnalisation des sticks, palette, gâchettes et croix

La manette et tous ses accessoires
La manette et tous ses accessoires

Le gros atout de cette manette Xbox One Elite, c’est assurément sa personnalisation. Non pas d’un point de vue cosmétique, mais bien d’un point de vue ergonomique et pratico-pratique. Les parties amovibles et personnalisables sont les suivantes :

>> La croix multi-directionnelle : il est possible de remplacer la croix ‘classique’ par une croix en quelque sorte doublée, avec un accès facilité aux diagonales. C’est par exemple bien plus utile pour faire des combos dans un jeu de combat tel que Killer Instinct. En revanche, c’est moins appréciable dans un FPS de style Rainbow Six Siege où les diagonales ne servent pas.

La gâchette droite en mode « course réduite »
La gâchette droite en mode « course réduite »

- La course des gâchettes : par défaut, la course des gâchettes est la même que sur la manette classique, c’est-à-dire que la gâchette s’enfonce complètement lorsqu’on la presse. Mais il est tout à fait possible de réduire cette course de moitié grâce à deux boutons à activer au dos de la manette, un pour chaque gâchette. Il vaut mieux garder une course longue sur les jeux de course afin de mieux doser les accélérations et freinages, mais sur un FPS, mieux vaut passer en course réduite pour tirer bien plus rapidement. Une fois essayé sur ce type de jeu, on ne peut vraiment plus s’en passer ensuite !

Les palettes en acier se clipsent comme un jeu d
Les palettes en acier se clipsent comme un jeu d'enfant

- Les palettes à l’arrière : comme toute bonne manette ‘pro’ qui se respecte, cette version Elite dispose de 4 palettes à clipser au dos. Elles permettent ainsi un accès facilité à certaines commandes selon le type de jeu choisi. Cela permet par exemple de garder les deux pouces sur les sticks et d’avoir accès aux commandes de vitesse sous la main dans un jeu de course par exemple. Dans les faits, un joueur non aguerri trouvera ces palettes assez difficiles à utiliser au début et elles peuvent même se révéler contre-productives lorsqu’on n’a pas l’habitude d’en utiliser. Il arrive parfois de les actionner sans qu’on le veuille vraiment faute à une sensibilité un peu trop forte.

>> Les sticks : la manette Elite dispose des sticks classiques mais elle est livrée avec deux paires de sticks différents : une paire convexe et une paire concave mais plus haute. Ici, c’est selon les goûts et les couleurs. Personnellement, la paire de sticks par défaut (concaves et bas) convient parfaitement pour tout type de situations. Seuls les sticks convexes plus hauts peuvent se révéler vraiment utiles dans certains jeux qui nécessiteraient une plus grande précision de manœuvre. A noter qu’on ne peut pas passer la manette en configuration “DualShock” puisque l’emplacement de la croix ne peut pas accueillir de stick.

La modification de chaque accessoire de cette manette est un jeu d’enfant puisque chacun est aimanté. Il suffit en effet de déclipser la croix, les sticks ou les palettes pour les interchanger. Le tout respire la construction de qualité, notamment avec les palettes en métal, ce qui est vraiment un très bon point sur cette manette encore.

Remap des boutons

Un boitier pour tout ranger
Un boitier pour tout ranger

Personnalisation jusqu’au bout : il est possible de personnaliser (remapper) chaque touche de la manette à une commande particulière via une application dédiée à ces fonctions là. Si vous préférez tirer ou accélérer avec A, c’est possible. Si vous préférez lancer des grenades avec B et tirer avec la gâchette gauche, c’est possible aussi. Et si vous préférez lancer une grenade avec la palette arrière bas/gauche, libre à vous. En fait, il existe autant de combinaisons possibles que de boutons.

La manette complètement nue
La manette complètement nue

A noter que le remapping des boutons est aussi disponible pour la manette classique, mais on ne peut évidemment pas bénéficier de tout ça sur les palettes qui ne sont disponibles qu’avec la manette Elite, ni aller aussi loin que la version Elite puisque le pad Xbox One classique ne propose qu’un échange entre deux boutons (LT devient Y et Y devient LT) alors que la Elite propose de faire vraiment ce qu’on veut. Et pour les puristes, sachez qu’il est également possible de régler la sensibilité des sticks via la même application par exemple.

Histoire d’aller jusqu’au bout, il est possible de sauvegarder deux configurations de la manette Elite complètement différentes. On peut ainsi jouer avec une configuration donnée sur Forza et basculer sur l’autre mode lorsque l’on joue à un FPS par exemple, tout simplement en choisissant le mode 1 ou 2 sur le dessus du pad.

Bilan

On a aimé :
  • Prise en main agréable
  • Les matériaux utilisés et leur finition
  • La simplicité pour échanger les différents accessoires aimantés
  • Le réglage de la course des gâchettes
  • Boite semi rigide pour transporter la manette
  • Le poids de la manette, plus élevé que la version standard
  • Manette compatible PC
  • Le remapping des boutons via l’application
On n’a pas aimé :
  • Livrée avec piles, pas de batterie
  • Pour chipoter, une seule couleur disponible (noir)
La manette ultime

C’est bien simple : une fois qu’on a essayé la manette Xbox One Elite, il est impossible de repasser sur la manette standard tant on aura l’impression de tenir un jouet dans les mains ensuite. Plus lourde et plus agréable au toucher, cette version Elite se révèle redoutablement efficace et robuste dès les premières minutes. Les différentes possibilités offertes par les accessoires fournis ne manqueront pas de combler la grande majorité des joueurs qui souhaiteraient personnaliser leur controller selon les jeux et obtenir une polyvalence maximale. Oui, son prix est élevé, mais finalement pas délirant si on la compare avec d’autres types de pads ‘pro’ actuellement sur le marché. Il s’agit assurément de la meilleure manette Xbox que Microsoft ait pu concevoir jusqu’à présent tout en sachant qu’elle est aussi compatible PC (filaire). Pour peu qu’on puisse y mettre le prix, l’essayer c’est l’adopter.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1365.jpg?1465864267

Accueil > Tests > Tests matériel

27 reactions

Warp

13 fév 2016 @ 15:33

J’avoue que le coup des piles, c’est fort :’-))

Un truc supplémentaire que je trouve génial ... c’est la possibilité d’éteindre cette %@# ! de lumière sur la touche Xbox !

benderbicscore

13 fév 2016 @ 15:44

J ai pas cette manette mais je ne comprend pas ce que les gens ont contre les piles, avec des bonnes piles rechargeables ont tient tout aussi longtemps et pour moins cher.

d4rky79

13 fév 2016 @ 15:52

« On n’a pas aimé : les piles » Ça c’est vraiment personnel, moi j’ai une boîte avec 8 piles rechargeable, dès que 2 sont HS j’en ai 6 autres à dispositions immédiates.

Et je préfère largement ça, à une batterie intégré non amovible.

Par contre j’avais des batteries avec support 2 manettes energizer, avec une Scuf il est impossible de l’utiliser à cause des palettes arrière qui sont sur le couvercle avec la Elite il n’y a pas ce soucis.

Enfin bref juste pour dire que ce point est juste une question de point de vue mais je suis content de savoir que je n’aurais pas à jeté la manette à la poubelle par la faute d’une batterie non amovible.

avatar

jos morgane

13 fév 2016 @ 17:05

Et dans ce cas ne rentre t’on pas dans le cadre de l’obsolescence programmée (le pad de ma PS3 n’a pas fait long feu VS celui de ma 360°) ?

A coté de ça je conduis,j’infiltre,je trucide,j’explore,je frag(et j’en passe) avec ce bijou de confort et de technologie depuis plus de deux mois maintenant.J’ai installé la batterie Crosoft(qui n’ai rien d’autre que deux piles rechargeables empaquetées)dont l’avantage est de se recharger lorsque l’on passe en filaire(quand on repasse sur PC par exemple).Les piles rechargeables sont donc tout à fait les bienvenues.Le « reproche » fait est qu’une batterie fournie laisse le choix mais évite de remettre la main à la poche.

Le piège dans tout ça ! C’est effectivement de l’essayer.Un simple aller dans l’appli ad hoc et vous affinez à l’extrême non pas seulement par rapport au jeu(le singulier est de mise car paradoxalement il est possible de finement adapter les réglages/un jeu)mais aussi selon vos goûts.Enmené le pad chez un ami XBoite conserve les correction apportées.Joué à Forza 6 par exemple,avec les palettes en guise de sélecteurs de vitesses(en séquentiel quoi ;-) )est d’un rare plaisir.Et c’est bien ce dont il est question dans le test.

EMORT3L Conker

13 fév 2016 @ 17:18

Perso je l’ai depuis hier et j’en suis très content

EMORT3L Conker

13 fév 2016 @ 17:22

Sur Halo 5 les gâchettes courtes c’est bien pratique c’est plus rapide pour les tires et donc plus de frags. Les gâchettes du dessous pour passer les vitesses sur Project Cars c’est super intuitif par contre pour rétrograder c’est pas encore sa il faut que je m’habitue.

bastoss54

13 fév 2016 @ 17:45

Je me tâte réellement à me la prendre cette petite bête...

Darklink 09

13 fév 2016 @ 18:20

Moi elle me fait de l’oeil pour jouer a rainbow six mes bon c’est chere quand meme pour une manette !

The old jinx

13 fév 2016 @ 18:33

Juste un petit rectificatif.... Les palettes et la croix sont en acier inoxydable.. L alu ne réagit pas a l aimantation.

Sinon moi aussi j ai cette manette et elle est sublime.. Je pense meme qu elle serrat en dotation se base en fin de gen

The old jinx

13 fév 2016 @ 18:35

« Juste » un petit rectificatif.... Les palettes et la croix sont en acier inoxydable.. L alu ne réagit pas a l aimantation.

Sinon moi aussi j ai cette manette et elle est sublime.. Je pense meme qu elle serrat en dotation se base en fin de gen

Moi elle me fait de l’oeil pour jouer a rainbow six mes bon c’est chere quand meme pour une manette !

Sache que dès que tu la prends en main, tu sais que tu ne pourra plus prendre l ancien pad.. Et que son prix est largement justifié

123