Test - Manette Xbox One Elite, la manette ultime

«Pour les pros» , - 27 réaction(s)

La manette Xbox One Elite a fait couler beaucoup d’encre. Annoncée à l’E3 2015 par Microsoft, elle a rapidement fait l’objet de nombreuses conversations sur le web. Entre les joueurs dénonçant un prix trop élevé et ceux ayant trouvé leur saint Graal ergonomique, il est bien temps de faire un bilan après plusieurs mois de test de cette manette. Alors, bon investissement ou accessoire inutilement cher ? Réponse ci-dessous.

Un peu de contexte

Avant de détailler nos impressions de prise en main, il convient de rappeler dans quel contexte a été lancé cette manette. Microsoft soutient depuis déjà longtemps l’e-sport, et ce pad ne s’adresse évidemment pas à n’importe quel public vu son prix public conseillé de 150€ dans le commerce.

Vue de face avec la nouvelle croix
Vue de face avec la nouvelle croix

Le marché des manettes ‘pro’ existe depuis un bon moment maintenant. Parmi les marques les plus connues dans l’univers des manettes personnalisées, on retrouve par exemple Scuf ou Burn. Et les connaisseurs le diront, elles aussi sont chères. Et pour le même niveau de finition et d’options que proposent la manette Xbox One Elite, on se retrouve souvent avec un prix plus élevé chez la concurrence. Microsoft délivre donc une manette fortement customisable pour un prix qui n’est pas élevé compte tenu de ce qu’elle propose. La seule chose que l’on peut vraiment noter, c’est que le choix en termes de couleurs de composants (sticks, gâchettes, grip…) est plus évident chez les autres marques, chose qui n’est pas possible avec la manette Xbox One Elite puisqu’elle n’est disponible qu’en noir complet.

Ergonomie et prise en main

Le tout est livré dans un boîtier semi-rigide efficace dans lequel on retrouve les différents accessoires qui permettent de la customisation. Voici le contenu de la boite :

  • Un boîtier semi-rigide pour ranger la manette + ses accessoires
  • Une manette Xbox One Elite
  • Un lot supplémentaire de sticks à bouts ronds
  • Un lot supplémentaire de sticks à bouts creux (plus hauts que ceux par défaut)
  • 4 palettes à clipser au dos de la manette
  • Une croix multidirectionnelle supplémentaire avec utilisation facilitée pour les diagonales
Vue de dos avec le grip, sans les palettes
Vue de dos avec le grip, sans les palettes

Lorsqu’on prend en main la manette Elite pour la première fois, la première impression c’est qu’elle est plus lourde. Et pour cause, alors que la manette standard pèse 264g, la Elite pèse 327g à configuration égale, c’est à dire sans les palettes et avec une batterie à l’intérieur de chacune. Au final, ces deux chiffres montrent une différence de plus de 20% en faveur de la Elite. Le premier contact est donc agréable avec un sentiment de manette solide et bien finie. Le grip appliqué sur une partie du dos de cette dernière est agréable et la finition “soft touch” (doux au toucher) donne une bien meilleure impression que celle un peu trop brute de la manette classique. Enfin, l’impression de solidité est renforcée par la présence de gâchettes en aluminium brossé. Au final, Microsoft a repris le design déjà excellent de la manette Xbox One standard en lui apportant son lot d’améliorations qui la rendent d’autant meilleure.

Personnalisation des sticks, palette, gâchettes et croix

La manette et tous ses accessoires
La manette et tous ses accessoires

Le gros atout de cette manette Xbox One Elite, c’est assurément sa personnalisation. Non pas d’un point de vue cosmétique, mais bien d’un point de vue ergonomique et pratico-pratique. Les parties amovibles et personnalisables sont les suivantes :

>> La croix multi-directionnelle : il est possible de remplacer la croix ‘classique’ par une croix en quelque sorte doublée, avec un accès facilité aux diagonales. C’est par exemple bien plus utile pour faire des combos dans un jeu de combat tel que Killer Instinct. En revanche, c’est moins appréciable dans un FPS de style Rainbow Six Siege où les diagonales ne servent pas.

La gâchette droite en mode « course réduite »
La gâchette droite en mode « course réduite »

- La course des gâchettes : par défaut, la course des gâchettes est la même que sur la manette classique, c’est-à-dire que la gâchette s’enfonce complètement lorsqu’on la presse. Mais il est tout à fait possible de réduire cette course de moitié grâce à deux boutons à activer au dos de la manette, un pour chaque gâchette. Il vaut mieux garder une course longue sur les jeux de course afin de mieux doser les accélérations et freinages, mais sur un FPS, mieux vaut passer en course réduite pour tirer bien plus rapidement. Une fois essayé sur ce type de jeu, on ne peut vraiment plus s’en passer ensuite !

Les palettes en acier se clipsent comme un jeu d
Les palettes en acier se clipsent comme un jeu d'enfant

- Les palettes à l’arrière : comme toute bonne manette ‘pro’ qui se respecte, cette version Elite dispose de 4 palettes à clipser au dos. Elles permettent ainsi un accès facilité à certaines commandes selon le type de jeu choisi. Cela permet par exemple de garder les deux pouces sur les sticks et d’avoir accès aux commandes de vitesse sous la main dans un jeu de course par exemple. Dans les faits, un joueur non aguerri trouvera ces palettes assez difficiles à utiliser au début et elles peuvent même se révéler contre-productives lorsqu’on n’a pas l’habitude d’en utiliser. Il arrive parfois de les actionner sans qu’on le veuille vraiment faute à une sensibilité un peu trop forte.

>> Les sticks : la manette Elite dispose des sticks classiques mais elle est livrée avec deux paires de sticks différents : une paire convexe et une paire concave mais plus haute. Ici, c’est selon les goûts et les couleurs. Personnellement, la paire de sticks par défaut (concaves et bas) convient parfaitement pour tout type de situations. Seuls les sticks convexes plus hauts peuvent se révéler vraiment utiles dans certains jeux qui nécessiteraient une plus grande précision de manœuvre. A noter qu’on ne peut pas passer la manette en configuration “DualShock” puisque l’emplacement de la croix ne peut pas accueillir de stick.

La modification de chaque accessoire de cette manette est un jeu d’enfant puisque chacun est aimanté. Il suffit en effet de déclipser la croix, les sticks ou les palettes pour les interchanger. Le tout respire la construction de qualité, notamment avec les palettes en métal, ce qui est vraiment un très bon point sur cette manette encore.

A voir aussi : Pack console Xbox One X et Xbox One S pas cher : les meilleures offres

Remap des boutons

Un boitier pour tout ranger
Un boitier pour tout ranger

Personnalisation jusqu’au bout : il est possible de personnaliser (remapper) chaque touche de la manette à une commande particulière via une application dédiée à ces fonctions là. Si vous préférez tirer ou accélérer avec A, c’est possible. Si vous préférez lancer des grenades avec B et tirer avec la gâchette gauche, c’est possible aussi. Et si vous préférez lancer une grenade avec la palette arrière bas/gauche, libre à vous. En fait, il existe autant de combinaisons possibles que de boutons.

La manette complètement nue
La manette complètement nue

A noter que le remapping des boutons est aussi disponible pour la manette classique, mais on ne peut évidemment pas bénéficier de tout ça sur les palettes qui ne sont disponibles qu’avec la manette Elite, ni aller aussi loin que la version Elite puisque le pad Xbox One classique ne propose qu’un échange entre deux boutons (LT devient Y et Y devient LT) alors que la Elite propose de faire vraiment ce qu’on veut. Et pour les puristes, sachez qu’il est également possible de régler la sensibilité des sticks via la même application par exemple.

Histoire d’aller jusqu’au bout, il est possible de sauvegarder deux configurations de la manette Elite complètement différentes. On peut ainsi jouer avec une configuration donnée sur Forza et basculer sur l’autre mode lorsque l’on joue à un FPS par exemple, tout simplement en choisissant le mode 1 ou 2 sur le dessus du pad.

> Acheter la manette Xbox One Elite

Bilan

On a aimé :
  • Prise en main agréable
  • Les matériaux utilisés et leur finition
  • La simplicité pour échanger les différents accessoires aimantés
  • Le réglage de la course des gâchettes
  • Boite semi rigide pour transporter la manette
  • Le poids de la manette, plus élevé que la version standard
  • Manette compatible PC
  • Le remapping des boutons via l’application
On n’a pas aimé :
  • Livrée avec piles, pas de batterie
  • Pour chipoter, une seule couleur disponible (noir)
La manette ultime

C’est bien simple : une fois qu’on a essayé la manette Xbox One Elite, il est impossible de repasser sur la manette standard tant on aura l’impression de tenir un jouet dans les mains ensuite. Plus lourde et plus agréable au toucher, cette version Elite se révèle redoutablement efficace et robuste dès les premières minutes. Les différentes possibilités offertes par les accessoires fournis ne manqueront pas de combler la grande majorité des joueurs qui souhaiteraient personnaliser leur controller selon les jeux et obtenir une polyvalence maximale. Oui, son prix est élevé, mais finalement pas délirant si on la compare avec d’autres types de pads ‘pro’ actuellement sur le marché. Il s’agit assurément de la meilleure manette Xbox que Microsoft ait pu concevoir jusqu’à présent tout en sachant qu’elle est aussi compatible PC (filaire). Pour peu qu’on puisse y mettre le prix, l’essayer c’est l’adopter.

Accueil > Tests > Tests matériel

Xbox One

Xbox One


Xbox One : Jeux, prix, sortie, toute l’actu !

Date de sortie : 22/11/2013
Date de sortie Xbox One sans Kinect : 09/06/2014
Date de sortie Xbox One S 2To : 2/08/2016
Date de sortie Xbox One S 500Go/1To : 23/08/2016

Venez discuter sur le Forum Xbox One

27 reactions

Olve360

15 fév 2016 @ 11:13

Merci pour ta réponse, elle me fait de plus en plus envie... J’ai toujours du mal avec les sensibilités des sticks, mais ça dépend vraiment des jeux et de la programmation. Du coup pouvoir les retoucher comme on veut c’est un vrai plus.

Maxattacks

15 fév 2016 @ 15:09

impossible pour moi de reprendre un pad « normal ». l’avantage en partie, oui il y en a un très clairement, rien que la course des gâchettes. pour moi c’est flagrant sur les fps COD notamment, ainsi que sur raimbow. Après on ne fait pas d’un âne un cheval de course.

le paramétrage (remapping) transforme la manette pour la rendre optimale et surtout ultra confortable. En gros elle s’adapte complètement au style de chacun.

dernier point, elle est ultra robuste et fait top qualité. en gros il y a la DS4 qui fait cheapos (dacia), le manette one classique milieu de game (citroën), l’elite haut gamme (audi)......

Eristoff47

15 fév 2016 @ 16:40

Quelqu’un sait, quand est elle sera à nouveau dispo à la vente ? Ce que je vois (en tant que non possesseur) c’est que finalement, ceux qui l’ont pas, ce plaignent qu’elle est trop chère. Et ceux qui l’ont, ce plaignent de ne plus pouvoir revenir sur une précédente ;) Mais quoi qu’il arrive, personne ne ce plains sur la qualité de cette manette. Par contre j’ai une question et c’est ce qu’il me fera l’acheter. Est ce que quelqu’un sait, si elle est compatible avec les jeux 360 sur xbox one ?

Eristoff47

15 fév 2016 @ 16:53

Après pour la triche, c’est comme le tour de France :) Si tu ne te dope pas, alors tu pars avec un handicap. Pour la manette c’est pareil. Si tu tombes sur des joueurs qui sont un peu près bon, et qui en plus on ça, alors tu pars aussi avec un handicap. Donc autant être égaux. Quitte à être déloyale avec ceux du bas.

Nicko94

15 fév 2016 @ 18:43

Alors moi je voulais savoir simplement si tout le monde trouvais sa normale que xbox est saboté ses manettes classic pour que l’on se tourne inévitablement vers sa manette élite ? Car je ne sait pas pour vous mais chez moi la première manette n’a pas fait trois jours (environs 15h de fifa) et la le drame du fameux joystick gauche qui claque et du coup devient injouable imprévisible, du coup pour ne pas renvoyer toute la console en SAV juste pour une manette de m***e je me suis dit que j’allais acheter une autre classique et la au d’une journée le même problème. ... donc étant un ancien joueur de 360 et que le seul problème que j’avais rencontrer avec les manettes c’était celui des baterie HS (mais logique après 2 ans). Suis je le seul à penser sa ?

Blondin

15 fév 2016 @ 22:57

@ Nicko94 ;

C’est quand même franchement pas de bol ; je joue beaucoup, et tous les jours (ou presque), j’ai plutôt abimé deux manettes de 360 sur trois, je les ai pas complètement flingué, mais le joystick gauche est quand même bien entamé, depuis huit / neuf ans que je les ai (bien que j’ai quand même moins joué à la 360 ces deux dernières années).

Et je trouve que les manettes de la One sont au moins d’aussi bonne qualité : j’ai la manette Day One, qui me sert que quand il y a du monde à la maison, et l’autre que j’ai acheté en même temps, en novembre 2013, qui sert tout le temps, et elle est encore nickel. Alors bien sur le caoutchouc du joystick gauche est lisse, mais à part ça elle est au top, on dirait pas qu’elle à déjà plus de 1000h de vol.

A mon avis t’as été marabouté et t’es tombé sur deux lots défectueux (parait qu’il y en a toujours les deux premiers mois), ou alors t’es vraiment un bourrin :)

Tomchoucrew

Rédaction

16 fév 2016 @ 23:30

J’ai plusieurs manettes aussi, dont la day one que j’ai beaucoup utilisé, et je n’ai jamais eu aucun problème non plus.

123