Test - The Office Quest - Besoin de vacances ?

«Enfilez votre Pilou-Pilou» , - 0 réaction(s)

Développé par le studio israélien 11Sheep, The Office Quest est tout d’abord sorti sur IOS et Android où il a rencontré un bon succès et même été nominé lors de l’International Mobile Gaming Awards 2018. À présent sorti sur PC, Switch et Xbox One, ce point and click nous a donné envie d’en savoir un peu plus sur lui et son univers costumé.

À la poursuite du bonheur

Le jeu s’ouvre sur notre personnage assis à son bureau, manifestement lassé par son travail. Chaque jour au travail se ressemble, avec toujours les mêmes tâches à effectuer et ce, en portant le même costume (que l’on ne parviendra pas vraiment à définir contrairement aux autres personnages). Tout va changer lorsqu’une petite boule d’énergie débarque dans son bureau pour disparaître aussitôt. S’ensuit alors une aventure à la poursuite de l’orbe, avec comme premier objectif de parvenir à s’échapper de l’entreprise tout en évitant de croiser le regard du patron.

Les calculs ne sont pas bons Kevin

The Office Quest est un point and click dans lequel il faut avancer dans plusieurs environnements. Pour cela, on retrouve la classique association d’objet à récupérer un peu partout afin d’en obtenir un nouveau ou encore dégager le chemin. Classiques mais efficaces, ces associations demandent quelquefois de se creuser un peu plus les méninges qu’à l’accoutumée. Cependant, le jeu propose également des énigmes et casse-têtes plus compliqués qui feront travailler notre cerveau et sa logique. On retrouve de grands classiques du genre comme le Simon, l’énigme des 3 loups et 3 moutons qui doivent traverser la rivière, des suites logiques à compléter ou encore le Memory.

Quelle est la suite logique ?

C’est d’ailleurs sur ce dernier que l’on se cassera le plus les dents. À l’inverse de tous les autres, il ne fait pas uniquement appel à la logique, mais aussi en grande partie à la chance. En effet, le nombre de paires à reconstituer est supérieur au nombre d’erreurs autorisées. En temps normal, il faut utiliser sa mémoire pour se souvenir de la place de chaque élément sauf qu’ici, en cas d’erreur, tous les éléments sont replacés aléatoirement. Le seul moyen de réussir ce casse-tête est donc d’avoir la chance de trouver au moins une paire en retournant seulement deux cartes. C’est assez frustrant, et peut facilement donner envie de laisser tomber l’aventure...

Cinquantes nuances de brun

Heureusement, on oubliera vite cet accident de parcours en souriant face aux différentes scènes humoristiques que nous propose l’histoire. Sans jamais parler, les personnages parviennent tout de même à faire rire de par leurs gestes et les quelques cris qu’ils peuvent pousser. On avoue cependant que le fait de porter des costumes d’animaux, fruits ou légumes donne aussi un petit coup de pouce.

Côté gameplay, rien de vraiment original pour le genre, on se déplace sur les différents tableaux et passe un curseur sur les objets et personnages pour interagir avec eux. On note d’ailleurs que ce dernier est un poil trop sensible, ce qui peut être gênant lorsque l’on essaye de cliquer sur un petit élément du décor.

En voiture Simone

The Office Quest parvient tout de même à se démarquer visuellement de la concurrence avec une teinte monochromatique brune présente tout au long du jeu et, comme décrit plus haut, grâce à l’apparence de ses personnages.

Il faut compter entre 4 et 5 heures pour terminer les quatre chapitres qui composent le titre. C’est assez court, surtout pour un prix de 11,99€ lorsque l’on peut trouver des concurrents moins chers et plus longs.

Le coin des chasseurs : The Office Quest propose 17 succès. Ils se déverrouillent tous en progressant naturellement dans l’aventure, cependant petite particularité : ils seront tous débloqués avant de terminer le jeu (à la fin du chapitre 3 précisément). Petite fainéantise des développeurs ? On ne le sait pas, mais c’est la première fois que nous rencontrons ce cas de figure.

Bilan

On a aimé :
  • Il faut se creuser les méninges
  • L’humour
On n’a pas aimé :
  • Le jeu du Memory
  • Un poil trop court
  • Le curseur trop sensible
Une aventure sympathique, mais pas mémorable

The Office Quest est un bon petit point and click qui permet de faire travailler son cerveau avec un panel d’énigmes et de casse-têtes en tous genres à résoudre. Un seul est raté et peut se montrer frustrant au point de ne pas vouloir poursuivre l’aventure. L’humour omniprésent dans le jeu exprimé par l’apparence des personnages ainsi qu’au travers des scènes de l’histoire permet d’oublier un peu ce passage et d’apprécier le titre. Peut-être un peu cher pour sa petite durée de vie, The Office Quest permettra tout de même de passer une soirée ou deux à se creuser les méninges seul ou à plusieurs.

Accueil > Tests > Tests Xbox One

The Office Quest

PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : 11Sheep

Développeur : 11Sheep

Date de sortie : 22/01/2020

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows, Switch, Apple iOS, Android