Test - Goodbye Deponia - Loin d’un au revoir au point and click

«» , - 2 réaction(s)

Avant toute chose je ne saurai que trop vous conseiller, si ce n’est déjà fait, la lecture du magnifique test de Chaos on Deponia sur Xboxygen et ce pour plusieurs raisons : 1. Goodbye Deponia est le troisième épisode de la saga et donc il est totalement inutile de vouloir commencer par celui-là à moins d’être curieusement constitué. 2. J’ai écrit le test de Chaos on Deponia et donc son style est à propos, historiquement bien documenté et il donne envie de commencer la saga. 3. Lire ne vous fera pas de mal même si c’est pour retourner devant votre console juste après.

Une conclusion haut de gamme !

Qui ne l
Qui ne l'a pas tentée celle là ?

Enfin ! Oui, enfin car la conclusion de la trilogie Deponia de Daedelic arrive sur Xbox One six ans après sa sortie initiale sur PC. Rien que ça et malgré tout on ne peut que se réjouir de pouvoir profiter du final de cette aventure et ce même si elle demeure incomplète, car rappelons que le premier épisode n’est malheureusement jamais sorti sur Xbox One et qu’un épisode quatre existe mais est séparé de la première trilogie.

Une psychanalyse ne fait jamais de mal...
Une psychanalyse ne fait jamais de mal...

Au programme pour ce dernier tour de piste avec l’inénarrable anti-héros Rufus, un point and click haut en couleurs, à l’humour ravageur, digne héritier des meilleurs LucasArts de la grande époque. Je soulignerai encore la qualité d’écriture, le sens du gag, du bon mot, de la répartie, de l’humour débile mais bien trouvé. Dès les premières minutes on se surprend à retrouver ces personnages comme on retrouve une bande de potes après un an sans les avoirs vus. On s’éclate, on passe du bon temps ensemble et on en redemande.

Goodbye Demonia est à déconseiller aux âmes sensibles !
Goodbye Demonia est à déconseiller aux âmes sensibles !

Goodbye Deponia reprend l’aventure sur les même bases, généreuse au possible et concluant après encore une dizaine d’heures de jeu et des énigmes assez difficiles et parfois capilotractées comme il se doit, une histoire alternant beaucoup d’humour et un peu d’émotion. On retrouve Rufus qui cherche toujours à atteindre la cité paradisiaque Elyséum pour quitter la planète dépotoir Deponia, et Goal, habitante d’Elyséum tombée sur Deponia et qui possède les codes d’accès à la cité et accessoirement petite amie de Rufus. Nos deux héros et leur compère de la résistance sont pris dans une sombre machination visant à détruire Deponia. Rufus est toujours un pro de la catastrophe, Goal n’arrête pas de se faire capturer et pour notre malheur/bonheur, Rufus va trouver un moyen de se cloner, comme si un Rufus ne suffisait pas… on en aura trois à gérer en même temps au cours de l’aventure !

Seule petite ombre au tableau idyllique du point and click parfait : la présence de nombreux bugs. Bugs d’affichage, bugs sonores, bugs d’animation, bugs parfois bloquants et j’en passe. Pour un vieux jeu, aussi bon et recommandable soit-il, cela est bien moche et comme à chaque fois dorénavant, on attendra le patch salvateur s’il daigne arriver un jour…

Bilan

On a aimé :
  • La conclusion de la saga
  • Des gags comme s’il en pleuvait
  • Des énigmes originales et intelligentes
  • Un excellent point and click
On n’a pas aimé :
  • De nombreux bugs de toute sorte
Au Revoir et au plaisir Deponia !

Goodbye Deponia fait honneur à la série, du moins au second épisode. Ce point and click reste excellent tant au niveau de ses énigmes que sur son écriture et son humour digne des meilleurs représentant de ce genre éculé. Qui encore de nos jours s’intéresse aux point and click ? Les vieux érudits comme moi peut-être, et les jeunes de bon goût, ce qui est plus rare, admettons-le. Quoi qu’il en soit Deponia est une série à conseiller sans retenue aux amateurs du genre, que ce soit sur PC ou sur Xbox One ! Si vous n’aviez pas encore franchi le pas il y a un an lors de la sortie du second opus, alors faites-le maintenant à l’occasion de l’arrivée du troisième. Vous ne le regretterez pas !

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Goodbye Deponia

Goodbye Deponia
PEGI 12 Langage grossier Sexe Violence

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : Daedalic Entertainment

Développeur : Daedalic Entertainment

Date de sortie : 30/01/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, Steam

2 reactions

brontoz

08 avr 2019 @ 13:36

super moi qui cherche toujours de bons point and clic je ne le connaissais pas, the raven remastered m avait vraiment fait kiffer j espère que celui la en fera autant je vais attendre qu il sorte sur switch

Rone

Rédaction

08 avr 2019 @ 21:11

J’en suis à... Deponia. Le tout premier !^^ J’aime vraiment le travail de Daedalic, c’est toujours très maîtrisé dans le ton utilisé, et souvent fun.