Test - What Remains of Edith Finch

«Les contes de la crypte» , - 4 réaction(s)

Voir le logo d’Annapurna avant l’écran titre en dit déjà long sur What Remains of Edith Finch. Ce logo, on est plus habitué à le voir dans les salles obscures. Car oui, avant de se mettre à distribuer du jeu vidéo, le studio était plutôt habitué à mettre ses billes dans des films comme ceux de Kathryn Bigelow, Paul Thomas Anderson, Spike Jonze, Harmony Korine et d’autres. En général, des films de gens qui ont des choses à dire, ou à raconter, selon. Quand on finit le jeu, on se dit que, finalement, c’était logique.

Walk the line

La maison inspire difficilement confiance
La maison inspire difficilement confiance

Si vous êtes allergique aux jeux narratifs à tendance walking-simulator, ce n’est pas grave, lisez un peu la suite quand même car celui-ci vaut le coup. Pendant une petite poignée d’heures, vous allez vous balader dans la maison assez particulière de la famille Finch. Vous, c’est bien sûr le joueur, mais aussi une multitude de personnages et votre rôle sera de lever le mystère qui les entoure en prenant tour à tour leurs traits.

Ah, le petit Grégory !
Ah, le petit Grégory !

L’une des qualités du jeu, c’est sa capacité à amener le joueur là où il doit aller de manière fluide et logique. Des textes flottent ici et là pour montrer le chemin mais l’histoire est aussi écrite de manière à ce que l’on suive naturellement la progression sans rechigner. Difficile de se sentir frustré par le côté dirigiste qui est inhérent à ce style d’expérience vidéoludique. Le level design est bien pensé et la maison assez grande pour ne pas donner le sentiment de tourner en rond. D’autant plus que le jeu est très joli et que les différents environnements donnent un réel sentiment de vécu et parviennent même à renvoyer des nappes de nostalgie au milieu de tous ces souvenirs créés de toutes pièces.

La maison a des airs de musée chargé d
La maison a des airs de musée chargé d'histoires

Plus fort surtout, en changeant régulièrement de personnage, les développeurs ont su amener des variations de gameplay rythmant parfaitement le jeu. Chaque souvenir est raconté avec son propre style narratif en laissant toujours le joueur moteur de l’action d’une manière ou d’une autre. Si certains sont plus courts et plus simplistes, ce qui pourrait décevoir, il y a en a surtout de très bons qui créent de sacrées vagues d’émotions. Les révélations sont savamment orchestrées pour vous remuer les tréfonds comme il se doit tout au long de l’aventure jusqu’à un final qui ne déçoit pas. Si vous avez la larme facile, n’hésitez pas à troquer votre pop-corn par un paquet de mouchoir. C’est d’ailleurs en cette capacité à toucher son spectateur que l’on reconnait un grand jeu, ce qu’est assurément celui-ci.

Bilan

On a aimé :
  • Visuellement agréable
  • Des environnements bien conçus
  • Une narration soignée
  • Une histoire bien rythmée...
On n’a pas aimé :
  • ...mais forcément un peu courte
  • Pas toujours fluide
Le film dont vous êtes le héros

What Remains of Edith Finch est une vraie réussite. Déjà parce que l’esthétique du jeu est très soignée. Il bénéficie d’une attention dans les détails qui rend la maison incroyablement vivante et chargée d’histoire. Ensuite et surtout, parce que sa qualité d’écriture rivalise largement avec les idées de mise en scène dont il fait preuve ; il y a une grande logique entre les mécanismes de gameplay déployés et les événements racontés ce qui en fait une aventure narrative particulièrement réussie. S’il n’y avait qu’un jeu du genre à faire, pour le prix d’une séance de cinéma ou d’un Blu-ray, ce serait d’ailleurs probablement lui.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2266.jpg?1516617923

Accueil > Tests > Tests Xbox One

What Remains of Edith Finch

What Remains of Edith Finch
PEGI 16 Violence

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : Annapurna Interactive

Développeur : Giant Sparrow

Date de sortie : 19/07/2017

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, Steam

4 reactions

Joaz

22 jan 2018 @ 23:23

Yep ! Encore une expérience alléchante ! Il me tape dans l’œil depuis un moment celui-là, depuis cet été il me semble... Merci pour ce test !

Eboux

Rédaction

23 jan 2018 @ 10:55

De rien. Il était en promo la semaine dernière, c’est pour ça que j’en fais un test un peu tardivement.

Joaz

23 jan 2018 @ 16:38

Je suis tombé par hasard sur une vidéo cet été, un truc chelou, une arrivée dans un temple, des poissons, une ascension et POF ! retour dans une pièce d’une cabane et le Logo/titre. Je me suis fait une idée quasi semblable à ce qui ressort de ton test mais j’ai encore hésité à le prendre. Bientôt surement... ;-)

Gaston Macoute

10 fév 2018 @ 13:50

BENZAIE à démolit ce jeux, en le nommant pire « merde » 2017, pire escroquerie et j’en passe.. Je ne connais pas le jeu mais c’est dingue de voir une telle différence d’avis...