Test - Life is Strange Before the Storm - Épisode 1 : Éveille toi

«Blackwell to Hell» , - 4 réaction(s)

Cher journal, je dois t’avouer que pour la première fois depuis longtemps, je me sens bien. Il y a longtemps, je t’avais raconté ma rencontre avec Max Caulfield et sa meilleure amie d’enfance, Chloé. Voilà qu’aujourd’hui je fais la rencontre de Rachel Amber, la personne qui réussit à combler le vide dans le cœur de Chloé après le départ de Max. Cela dit, je reste assez perplexe car pour l’instant, je ne sais pas où tout ça va me mener. Est-ce que je vais retrouver les mêmes personnages stéréotypés du premier opus ? Vais-je être déçue de l’absence de Max et de son fabuleux pouvoir ? Ne vais-je pas avoir affaire à une simple copie de l’amitié Max/Chloé ? Je vais essayer de tout te raconter et de ne rien oublier cher journal, je te le promets.

“Home shit home”

Les meilleures amies du monde en vadrouille
Les meilleures amies du monde en vadrouille

Nous voilà donc avec une préquelle se déroulant 3 ans avant les évènements de Life is Strange, premier du nom. Alors que Life is Strange 2 est actuellement en développement, Square Enix a eu l’audace de confier ce projet à un autre studio que Dontnod : Deck Nine Games. Nous retrouvons cette fois Chloé à Arcadia Bay, sans cheveux bleus ni tatouage, mais toujours avec sa célèbre répartie cinglante. La disparition de son père l’a transformée en une boule de colère et de haine et l’abandon de Max, partie à Seattle, n’arrange en rien les choses. Elle tente tant bien que mal de se rapprocher de sa mère mais sa haine et son dégoût envers son beau-père sont sans limite. En pleine crise identitaire, Chloé est une ado rebelle dont la seule échappatoire est la drogue, l’alcool et la violence. Rien ne diffère vraiment de la Chloé que nous avions connue à l’époque. Mais le premier épisode de Life is Strange : Before the Storm nous permet de rentrer dans la tête de l’héroïne, connaître sa véritable histoire et surtout d’enfin découvrir ce qui la liait à Rachel Amber. Comme vous l’aurez compris en jouant au premier opus, rien ne semblait destiner les deux jeunes filles à se rencontrer : d’un côté Chloé, la mauvaise élève, désinvolte, solitaire et insolente qui crée les problèmes autant qu’elle les attire ; et de l’autre Rachel, l’élève modèle, impliquée, appréciée de tous et promise à un bel avenir. Et pourtant, l’alchimie opère et cette amitié profonde et sincère prend forme à travers des évènements que beaucoup d’adolescents auront traversés. Nous sommes donc témoin de leurs moments de complicité, de confessions mais aussi de trahisons et de disputes. On nous offre ici tous les éléments permettant de nous identifier plus ou moins aux personnages, ce qui accentue l’immersion dans le jeu et cette incapacité à lâcher la manette ne serait-ce qu’un seul instant.

“I am Price...Chloe Price...bang !”

Le mode insolence : le sarcasme à l
Le mode insolence : le sarcasme à l'état pur !

Life is Strange : Before the Storm a su garder les éléments qui ont fait le succès du premier opus. Tout d’abord grâce à ce graphisme si particulier : les dessins à l’aquarelle sont un peu plus cartoonesques que dans le titre précédent mais les traits sont un peu plus travaillés et donnent encore plus de caractère aux personnages. Personnages malheureusement toujours aussi stéréotypés avec la riche et hautaine Victoria Chase, le désagréable et orgueilleux Nathan Prescott ou bien le dealer au grand cœur Frank Bowers ; mais aussi de nouveaux partenaires comme les deux geeks Mickey North et Steph Gingrich, le gentillet Eliot Hampden ou alors la timide Samantha Myers (rappelant succinctement notre bien-aimée Max). La bande-son, quant à elle, est toujours aussi sublime avec ses titres rock/folk qu’on écouterait en boucle bien volontiers. Chaque morceau est choisi avec minutie et colle à merveille aux situations. Petit bémol cependant, le changement de voix de Chloé Price. Le doublage n’est plus assuré par Ashly Burch mais par Rhianna DeVries et cette modification très subtile mais néanmoins présente crèvera le cœur des fans les plus assidus.

Le gameplay reste le même avec cet aspect narratif omniprésent et ces possibilités multiples de dialogues influant sur la suite de l’histoire. On voit tout de suite que le studio a réussi à adapter le gameplay au sale caractère de notre petit rebelle. Tout d’abord via les succès où il ne faudra plus prendre de photos comme le ferait Max, mais faire des tags un peu partout pour débloquer les 100%. Mais aussi à travers le « pouvoir » de l’héroïne. N’ayant plus le « super-pouvoir » de remonter dans le temps de Max Caulfield, nous avons dorénavant quelque chose de moins surnaturel mais de tout aussi sympathique à utiliser : le Blacktalk. Dans certains dialogues, Chloé pourra donc choisir entre des réponses « basiques » ou des « défis d’insolence ». Ces derniers consistent à retourner les propos de l’interlocuteur contre lui grâce à des réponses acerbes dans le but d’obtenir ce que l’on veut. Faites attention car il faudra écouter attentivement les paroles du personnage pour choisir la réponse adéquate dans le temps imparti. N’étant qu’au premier épisode, il est impossible de savoir si nos choix ont réellement changé le scénario futur et dans quelle mesure mais c’est justement ce qui donne envie d’aller plus loin et surtout qui rend l’attente du deuxième épisode encore plus insupportable.

Bilan

On a aimé :
  • Chloé Price et son sarcasme prodigieux
  • Sa magnifique amitié naissante avec Rachel
  • L’OST toujours aussi parfaite
On n’a pas aimé :
  • Le changement de voix de Chloé
  • L’intrigue plutôt floue pour le moment
  • L’attente avant le second épisode
”Rachel Amber. She was my Angel.”

Life is Stange : Before the Storm offre un premier épisode très prometteur. On aurait pu croire que Chloé n’était juste qu’une gamine égoïste et caractérielle mais grâce à cette préquelle, on peut être sûr d’en apprendre plus sur elle et son amitié indéfectible avec Rachel et surtout avoir toutes les raisons du monde pour s’attacher à elle en une fraction de seconde. Malgré un changement de doubleuse fort dommage, la sincérité, la beauté et la profondeur de la relation qu’entretiennent Chloé et Rachel dans ce premier épisode nous promettent bien des émotions pour la suite !

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2152.jpg?1497220054

Accueil > Tests > Tests Xbox One

Life is Strange : Before The Storm

Life is Strange : Before The Storm
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : Square Enix

Développeur : Dontnod

Date de sortie Ep1 : 31/08/2017

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

4 reactions

tomzati

05 sep 2017 @ 13:09

Pour infos.....coquille : « et surtout d’enfin découvrir ce qui la liait à Rachel Amber. Comme l’aurez compris en jouant..... » manque le « vous »

HazardElika

Rédaction

05 sep 2017 @ 13:39

Merci bien cher ami :)

tomzati

05 sep 2017 @ 13:43

Your Welcome ! Bon test au passage, je m’attendais pas vraiment plus qu’à un « il est un peu tôt pour juger ! » Content tout de même que malgré le changement de studio , je dirais l’essence de la série soit respectée et que la qualité la BO soit aussi de la partie......

HazardElika

Rédaction

05 sep 2017 @ 14:47

Pour le coup les gars de Deck Nine Games ont fait du très bon boulot. Ils ont gardé les bases cruciales de Life is Strange et ont créé une chose nouvelle !