Test - The Fall

«Let the skyfaaaaaaall...» , - 0 réaction(s)

Financé via une campagne Kickstarter et sorti il y a plus d’un an sur PC, The Fall nous fait l’honneur de débarquer sur nos machines nouvelle génération cet été. Reprenant le concept des jeux d’aventure 2D des années 90, Over The Moon Games a réussi, avec The Fall, à éveiller notre curiosité grâce à son contexte scénaristique original.

Get ready for Titanf… The Fall

Vous ne serez jamais vraiment seul...
Vous ne serez jamais vraiment seul...

Au lancement, The Fall peut paraître (et est sans doute) un peu brutal. L’introduction tient en quelques secondes : on voit un homme dans l’espace qui vient s’écraser sur une planète inconnue et va se retrouver coincé dans un complexe scientifique souterrain abandonné après avoir creusé un trou de plusieurs dizaines de mètres dans le sol à l’impact. Autant dire qu’après cet atterrissage Master Chief-esque, l’homme dans la combinaison n’est pas forcément en bon état. C’est donc son IA, ARID, qui va prendre le contrôle de la combinaison et enquêter sur ce mystérieux endroit pour tenter de sortir son hôte de ce pétrin. C’est là que le concept du jeu devient intéressant. En effet, en tant qu’IA, nous ne pouvons pas mettre en danger notre hôte, ni mentir. C’est avec ces principes qu’il faudra composer tout au long de l’aventure que nous propose The Fall.

S
S'il y a une chose que l'on peut pas enlever à The Fall, c'est son ambiance oscillant entre solitude et danger permanent.

Malheureusement, si le pitch de départ est prometteur, le déroulement scénaristique de l’aventure a de quoi nous laisser sur notre faim. Je n’entrerai pas dans les détails (n’insistez pas, je laisserai chacun se faire son avis là dessus) pour ne pas gâcher le plaisir et/ou les espoirs des futurs ARID qui lisent ces lignes. Quoi qu’il en soit, sachez que le jeu s’achève sur un joli “To be continued” laissant entrevoir une petite lueur d’espoir quant à la résolution de pas mal de mystères laissés en suspens pendant le jeu.

En revanche, l’ambiance générale du titre est une franche réussite. En dépit de quelques animations venues d’un autre temps, le jeu arrive à plonger le joueur dans son univers. Visuellement, le style très sombre fonctionne bien et est en concordance avec le propos du titre. La bande son arrive à maintenir tous les sens du joueur en éveil grâce à une tension de tous les instants. Le tout combiné livre au joueur un sentiment de solitude et d’investigation vraiment réussi.

La cage au Fall

Votre quête de soins pour votre pilote vous amènera à examiner chaque recoin du complexe à la loupe pour y trouver le moindre petit indice pouvant vous faire progresser. Si les énigmes proposées ne devraient pas poser de problèmes aux joueurs aguerris rompus à l’exercice, les néophytes risquent de s’y casser les dents la plupart du temps. En effet, si le challenge se révèle tout à fait intuitif pour les joueurs connaissant ces mécaniques par coeur, la logique ne transpire pas vraiment de ces phases de jeu et c’est souvent l’expérimentation qui nous permet d’avancer. De plus, il est malheureusement regrettable de souligner que la traduction française n’aidera certainement pas à la résolution de certaines énigmes tant le sous-titrage peut s’avérer approximatif.

Entre le manque intensité et une utilité plus que discutable, certaines phases de shoot n
Entre le manque intensité et une utilité plus que discutable, certaines phases de shoot n'auraient jamais du se trouver là.

Si la partie enquête/réflexion du jeu vous occupe la grande majorité de ces quelques petites heures de jeu, vous avez aussi la possibilité - ou plutôt l’obligation - de participer a des phases de shoot pas vraiment passionnantes, ni utiles la plupart du temps. Si certaines de ces phases sont logiques, d’autres arrivent comme un cheveu sur la soupe sans aucune cohésion scénaristique. Comme si les développeurs voulaient mettre au moins une section “shoot” par chapitre. C’est d’autant plus dommage qu’elles cassent l’immersion de par leur soudaineté en plus de leur inutilité.

Bilan

On a aimé :
  • Un contexte original qui donne envie de s’y pencher
  • Ambiance pesante mettant bien l’accent sur la solitude en milieu hostile
On n’a pas aimé :
  • Des actions à réaliser pas toujours logiques pour les néophytes
  • Certaines animations venues d’une autre époque
  • [Phases de shoot pas forcément utiles (mais heureusement peu nombreuses)
  • Scénaristiquement trop plat, pas assez poussé
  • Traduction française faite à la va-vite
To be continued…

Armé d’un pitch d’ouverture en béton armé et d’un capital nostalgie intact, The Fall avait tout pour séduire le plus grand nombre. Cependant, le constat est bien plus contrasté que cela. En effet, si l’ambiance sonore et visuelle parvient à plonger le joueur dans ce complexe scientifique inconnu, certaines animations datées ainsi que les phases de shoot insipides (sans parler des erreurs de traduction) se chargeront de le ramener à la réalité. Malgré tout, les accros du genre y trouveront leur compte en dépit de sa courte durée et de son histoire ne prenant jamais son envol. Pour les nouveaux venus, The Fall n’est peut-être pas le meilleur représentant du genre en attendant l’arrivée de l’épisode 2 qui, peut-être, parviendra à corriger le tir sur les quelques défauts qui peuvent plomber un expérience. To be continued...

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1741.jpg?1436312969

Accueil > Tests > Tests Xbox One

The Fall

The Fall
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Editeur : ID@Xbox

Développeur : Over The Moon Games

Date de sortie : 14/07/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Wii U