Test - Mad Riders

«Il est où Mad Max ?» , - 17 réaction(s)

Ça glisse sur la boue...

C’est tout naturellement que le jeu en ligne est le prolongement de la carrière (avec des passages de niveau distincts). Pas un souffle de lag, des courses qui s’enchaînent sur un rythme soutenu, et du fun en barre avec des retournements de situation jusqu’au dernier tour, au gré des raccourcis pris ou ratés ou des sorties de piste au dernier virage. Franchement sympa, même si les différences de niveau entre les joueurs sont criantes entre les débutants qui commencent à jouer et ceux qui connaissent déjà bien les pistes et qui explosent les chronos.

Comme un jeu boite

La réussite du jeu vient en grande partie de son gameplay, parfaitement calibré. La prise en main est plus que simple : on accélère, on freine pour déraper, et on dirige son quad de façon totalement non-réaliste, sans inertie, que ce soit sur le sol ou dans les airs. Résultat, il ne faut pas plus de 3 minutes pour foncer partout. Par contre, pour bien maîtriser le jeu, cela demande un œil aiguisé pour exploiter des pistes bien étudiées et tortueuses. Le choix du quad pourra aussi être déterminant, ceux-ci se débloquant en même temps qu’on monte de niveau, leurs caractéristiques variant entre vitesse pure ou capacité de boost étendue. La limite vient de retours automatiques sur la piste parfois surprenants, le jeu estimant qu’on sort du circuit alors qu’on pourrait considérer qu’on est toujours en piste. Dommage, un jeu autant axé arcade devrait être plus tolérant sur cet aspect. La deuxième limite vient du type de jeu en lui-même, forcément répétitif au bout d’un moment malgré les nombreux parcours. Quand c’est toujours speed comme ici, il arrive un moment où on frôle l’overdose ! C’est un véritable concept arcade, donc conçu pour être joué avant tout le temps de quelques parties rapides avant de passer à autre chose et d’y revenir plus tard.

Je fais ce que je veux avec mon quad

Un autre élément très positif pour Mad Riders, c’est sa réalisation qui est une belle illustration de ce que sont devenus les jeux XLA d’aujourd’hui. L’animation est sans faille, et graphiquement on est au niveau des jeux boites de ce genre déjà sortis. Les décors sont jolis, les textures font leur effet, tout comme les quads et leurs pilotes. Du vrai bon boulot. On sera peut-être moins enthousiastes sur la bande son hurlant du gros rock énervé, certes très pêchu, mais fatigant à la longue.

Bilan

On a aimé :
  • Belle réalisation
  • Contenu conséquent
  • Du fun en barre
  • Jeu en ligne très efficace
On n’a pas aimé :
  • Sorties de piste trop facilement sanctionnées
  • Un peu répétitif
Gros fun à petit prix

Les intentions de ce Mad Riders sont claires : offrir du fun sans prise de tête pour les amateurs de vitesse. Il ne donne pas plus, mais certainement pas moins. Doté d’une belle réalisation et avec un contenu généreux, il donnera forcément satisfaction aux amateurs de jeux de courses speed et fun. Si on y ajoute un multijoueur en ligne efficace et amusant, voilà une très bonne façon de dépenser 800 MSP pour eux. L’objectif du jeu était clair, et il est tout à fait atteint.

Accueil > Tests > Tests Xbox Live…

Mad Riders

Genre : XBL Arcade

Editeur : Ubisoft

Développeur : Techland

Date de sortie : 30/05/2012

Prix : 800 MsP

Prévu sur :

PC Windows, Xbox Live Arcade, Playstation Network

17 reactions

avatar

Rushruche

31 mai 2012 @ 14:50

Oui d’accord mais là je teste pas le jeu pour le site je donne mon avis après la démo, franchement même en débloquant le jeu complet la note est la même pour moi c’est pas parceque il y a des quads à déverouiller et des pistes en plus que je vais changer mon avis sur le jeu. Le problème du jeu pour moi c’est le gameplay, l’effet de vitesse ignoble, et rien qu’avec 2 courses tu te fais un avis sur le jeu par la suite. Mad Riders ne changera pas sur la mécanique de fond en achetant le jeu et c’est pas une pauvre difficulté supplémentaire qui va me rendre enthousiaste pour débloquer ce jeu, ok il a un contenu potable mais si c’est pour se faire chier au bout de 2-3 heures c’est quoi l’intêret ? Après si ça gêne tant que ça je préfère voir ailleurs et discuter d’un vrai ressenti des joueurs et pas d’une leçon sur la logique d’une note d’un lecteur. Enfin bref ça change pas ici toute façon toujours du blabla pour des conneries... Bye.

diez979

31 mai 2012 @ 16:55

Dans un devoir de math c’est pas parce que l’élève s’est trompé à la première question qu’il faut arrêter de lire sa copie même si on est persuadé qu’il aura tout faut.

Si tu donne ton avis sur une démo ne donne pas de note. T’es pas obligé de déverrouiller le jeu si tu veux donner un avis. Mais le principe c’est que la note et réservé à un test complet.

Après, je suis entièrement d’accord avec ton ressenti concernant cette démo, l’effet de vitesse empêche d’apprécier la course. Les choix artistique et le style graphique fond mal à la tête. Et puis le fait que l’échelle de taille entre véhicule terrain ne soit pas respecté ça fait bizarre.

avatar

Rushruche

31 mai 2012 @ 18:00

Je comprends ce que tu veux dire sur la note mais c’est pas bien grave surtout que c’est la première fois que ça m’arrive de noter une démo pas la peine d’en faire toute une histoire, la prochaine fois je ferais un peu plus attention voilà tout Enfin bref bon jeu désolé de m’être un peu emporté mais je pensais que tu cherchais la petite bête, bye ;)

diez979

01 jui 2012 @ 10:08

En effet je ne cherche pas la merde. Au contraire j’aime bien débattre.

avatar

Rushruche

01 jui 2012 @ 12:22

C’est bon à savoir.

avatar

zx6r4

Rédaction

28 jui 2012 @ 10:39

Ayant pris le jeu, je peux dire que je suis tout à fait d’accord avec Rone. Très sympa et pour 800 msp, ça tient aasez bien la route.

avatar

wolfdriver777

25 jui 2012 @ 14:46

Jeu qui m’a séduit d’emblée, belle réalisation, très jouable, belle progression et variété du mode Tournoi, jeu en ligne ( et en plus on peut être avertis et rejoindre une session quand une est dispo en jouant solo ! bonne idée je trouve ! ), prix sympa de 800 Ms et DLC à seulement 240 Ms ( HydroThunder dans un style certes différents mais n’en restant pas moins de la course arcade fut vendu 1200 Ms et son DLC à 400 Ms ). Bref ça fait plaisir de voir Techland revenir avec ce très bon titre après Nail’d sortit en 2011. Seul défaut, la réinitialisation du pilote sur la piste trop sensible et tatillon mais évitant ainsi les abus en tout genre et poussant ainsi le joueur à réellement maitriser le jeu ! Un mal pour un bien donc ! Pour une fois, je me retrouve tout à fait dans ce test !

12