Test - Saint’s Row : The Third

«Viens là que j’te donne un coup de trique !» , - 10 réaction(s)

Dure est la vie de délinquant, de petites frappes, de malfrats, de gangsters, de mafieux de nos jours. Pas un instant ne passe sans que l’on se retourne pour voir qui veut vous tuer/arrêter/couler dans du béton. Et je ne parle même pas des nombreux soucis quotidiens tels que dealer avec des mecs flippants, tabasser une pute qui rapporte plus rien, racketter les sorties d’école, les nouvelles lois du gouvernement pour pomper tout notre fric gagné avec difficulté. Non, ce n’est plus la vie de rêve que c’était avant. Heureusement qu’il y a Saint’s Row : The Third, sinon j’aurai quitté ce domaine depuis longtemps.

Trois fois plus de filles à gros seins !

L’intro du jeu donne le ton : un festival de n’importe quoi !

Saint’s Row : The Third se déroule plusieurs années après le deuxième opus. Les Saints possédant désormais la multinationale Ultor, leur expansion s’est faite rapidement et ce qui était autrefois le groupe de défense d’un quartier est devenu aujourd’hui, une véritable marque commerciale reconnue mondialement avec des produits dérivés, des magasins “Saints”, des films sans parler du fric et des fans qui vont avec. Heureusement pour nous que ce n’est pas cette surpuissance qui va les empêcher de se salir les mains eux-mêmes ! Et lorsqu’on est le numéro 1, on attise quelques jalousies qui prennent la forme ici du Syndicat, une puissante organisation criminelle composée de plusieurs gangs et qui règne actuellement sur la ville de Steelport, avoisinant Stillwater, fief des Saints.

Comment ça le jeu est vulgaire ?!

Suite à un braquage de banque qui tourne mal, le Syndicat déclare la guerre aux Saints et vous vous retrouvez seul sur Steelport, sans argent et avec peu de contacts à l’extérieur, avec grave les boules de vous être fait avoir, d’avoir dû sauter d’un avion en plein crash et d’avoir perdu un être cher. Heureusement pour le joueur, vous êtes le genre à taper d’abord et discuter ensuite, ce qui ne veut dire qu’une chose : vengeance ! Vous allez faire couler le Syndicat, prendre le contrôle de Steelport et si au passage foutre le bordel un peu partout ne vous fait pas peur, il faudra y aller avec joie et sans retenue. Telle est la manière de faire des Saints : une violence gratuite et un humour pipi/caca suffisamment gras pour faire sourire. Le scénario se laisse suivre tout en proposant des missions très réussies et à la hauteur de la finesse légendaire des Saints. Petit bémol toutefois : le scénario est bien moins long que celui de Saint’s Row 2 et on perd totalement l’affrontement entre homérique entre les gangs qui régissent la ville et leurs chefs totalement barrés.

On peut même partager ses créations en ligne.

Le jeu vous proposera de créer votre personnage de A à Z avec un moteur plus performant que celui du précédent opus, qui était déjà monstrueux en la matière. Même si on peut regretter un choix plus restreint en termes de vêtements, chapeaux, pantalons, coupe de cheveux -avec la disparition de certains accessoires- et qui en plus ont la mauvaise idée d’être moins beaux (résolution plus basse, moins de détails) que leurs homologues du précédents opus. Quoi qu’il en soit, vous aurez de quoi faire de ce côté sachant que si votre personnage ne vous plaît plus, vous aurez toujours l’occasion d’aller lui refaire le corps chez le chirurgien esthétique.

Bilan

On a aimé :
  • Délire permanent
  • Très bonne durée de vie
  • De nouvelles activités jouissives
  • La réalisation très satisfaisante
On n’a pas aimé :
  • Des coupures dérangeantes
  • Un peu moins complet que Saint’s Row 2
  • Moins grand aussi
  • Et plus court

Trois fois plus de... euh... pas tant que ça en fait.

Saint’s Row : The Third est un concentré d’humour en dessous de la ceinture, d’action non stop, de situations “n’importekoinesque” et de violence gratuite. Autant dire qu’il s’adresse à un public bien averti et surtout aux amateurs des deux précédents volets. On parcourt le jeu le sourire aux lèvres tout en laissant notre cerveau rangé dans un coin de notre salon. Avec la bite et le couteau en somme ! On peut certes regretter certaines disparitions lorsqu’on le compare avec l’épisode précédent, regretter un manque de contenu et une histoire plus courte qui ne permet pas aux méchants de se poser et de s’imposer. Mais qu’importe ! Le plaisir est toujours là et les Saints ont toujours, ce “je-ne-sais-quoi” qui nous pousse à les suivre... jusqu’au pire.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Saints Row : The Third

Genre : GTA-Like

Éditeur : THQ

Développeur : Volition

Date de sortie : 15/11/2011

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

10 reactions

KoF esKadri

16 déc 2011 @ 19:47

J’ai adoré les deux premiers, celui ci j’attendrais pour le prendre car franchement a vouloir faire trop dans le n’importe quoi ca me donne vraiment pas envie

bakino

16 déc 2011 @ 21:24

franchement en toute honnêteté, ayant joué au deux, celui-ci est une pure bombe, la durée de vie est conséquente, le charme y est omniprésent. la trame principale est excellente, et que dire de la bande « son » et le côté loufoque, entièrement assumé ! bref, j’ai adoré

avatar

II Blue x

17 déc 2011 @ 00:28

Salut, j’avais une question pour la rédac :

Dans les points négatifs vous parlez de « coupures dérangeantes », vous entendez quoi par là ?

J’avoue pas avoir trop saisi là :-)

Merci

avatar

BAGADOU

17 déc 2011 @ 00:35

Je l’ai sur PC mais je le note quand-même ça doit être relativement semblable...

avatar

Wargamer

17 déc 2011 @ 00:57

Les coupures c’est surtout niveau vêtements et armes. Après SR 3 est pas plus court que le 2, juste que les missions sont tellement... abrutes, que t’as l’impression qu’ils durent 5 fois moins longtemps. J’ai mis plus ou moins 50h pour SR 2 pour le finir et autant pour le 3.

Muse2003

17 déc 2011 @ 23:42

J’avais bien aimé le premier et malheureusement déçu du deuxième... Cependant ce Saint’s Row The Third est vraiment bien ! J’avais été déçu de GTA-IV car il est devenu trop sérieux à mon goût.

Si vous cherchez du fun et de l’action loufoque à tout bout de champ, je vous le conseille vivement ! Les activités sont sympa et les missions prenantes ;-)

Lunark70

03 jan 2012 @ 22:36

Franchement ce jeu est juste une bombe. Délire total et pour les gens comme moi aimant faire les c**s dans les rues je peut vous assurez qu’il a rien à envier à son adversaire GTA. Car en plus de la police, arrive la plupart du temps les gangs adverses avec chacun leurs particularités. En plus de ça l’IA des civils est juste tellement trouillarde que combien de fois j’ai vu des voitures banaliser percuter des bagnoles de police ou de gangs par peur. (certaines actions étaient juste énormissimes)

Donc pour conclure si vous recherchez un jeux fun et sans prise de tête et pour 20€ dans certains auchan. Ce jeu est fait pour vous ^^

Jack_Sparrow

17 jan 2012 @ 09:15

Ce jeu est énorme ! C’est un GTA, mais avec aucun réalisme, et j’adore. Ce jeu mérite largement le détour, en plus il est trouvable pour 20 euros maintenant.

avatar

Dylan_auditore

15 fév 2012 @ 11:54

Il est enorme et je suis daccord avec Jack_sparrow

master noble 66

05 mar 2012 @ 01:37

je l ai testé chez un pote j ai ADORE CE JEU