Xbox Series X : la révolution du SSD, jeux en 4K à 60fps, l’avis des développeurs

«l’isthme d’Onan» le 23 avril @ 14:182020-04-23T21:01:19+02:00" - 12 réaction(s)

La nouvelle génération approche à grands pas, et si nous possédons déjà les caractéristiques techniques de la Xbox Series X et de la PS5, la soif d’informations se fait toujours sentir. Pour commencer, peu de monde réalise vraiment ce qu’implique les spécificités techniques des futures têtes d’affiche de Microsoft et Sony, et les discussions sur le sujet ne volent souvent pas bien haut. Dans ce contexte, il n’est pas toujours facile de se faire une idée par soi-même et la parole de professionnels permet de nous donner une idée de l’impact de ces nouvelles architectures.

Le site windowscentral a eu l’occasion d’interroger plusieurs développeurs sur ce qu’apportera la Xbox Series X par rapport à la génération actuelle, et ceux-ci semblent très positifs sur les choix de Microsoft. Si cette position n’est pas étonnante de la part des studios « maison », nous retrouvons le même son de cloche chez les studios tiers.

Le SSD, pierre angulaire du saut générationnel

On en entend beaucoup parler depuis les premières informations distillées par Microsoft sur la Xbox Series X, et celui-ci était au cœur de la présentation de la PS5 par Marc Cerny : il s’agit du SSD. Bien connu des joueurs PC, le fait d’incorporer du stockage de type flash dans une architecture unifiée permettra d’en tirer tous les partis, puisque présent chez les deux constructeurs. Dans le même sens que les propos récents de Marcus Letho, les interlocuteurs de WindowsCentral mettent en avant l’impact majeur du SSD sur le développement, ainsi que sur le game design.

Selon Jason Ronald, responsable du Program Management chez Xbox, l’utilisation d’un SSD était la seul solution pour dépasser la limite atteinte par la Xbox One X avec son stockage traditionnel. La conception de la Xbox Series X a été centrée sur la performance au service de la créativité des développeurs, et cela passe par le débit proposé par la mémoire interne.

Afin de libérer la créativité des développeurs pour créer des expériences de jeu transformatrices, nous savions que nous devions également investir dans des vitesses d’entrées/sorties du niveau d’un SSD

Pour Kevin Floyer-Lea, Responsable Technologique chez Rebellion (Zombie Army 4 : Dead War), cela permettra non seulement de charger les environnements en un instant, autorisant ainsi des mondes bien plus vastes que ce que l’on a connu sur Xbox One, mais cela pourra aussi révolutionner le domaine de l’animation. Aujourd’hui, seuls les personnages principaux bénéficient de motion capture, et celle-ci pourrait être étendue aux personnages non jouables à l’avenir. Un gros gain pour le réalisme et l’immersion, en somme.

Côté The Coalition, Mike Rayner nous indique qu’actuellement, l’équilibre entre temps de chargement et rendu visuel implique de faire des choix et de revoir leurs ambitions à la baisse. Grâce à la présence du SSD, couplé à des outils de développement performants, il sera possible à l’avenir d’améliorer la qualité des textures tout en réduisant les temps de chargement.

Avec la Xbox Series X, dès le départ, nous avons réduit nos temps de chargement de plus de 4x sans aucune modification du code initial.

Plus qu’un argument marketing destiné aux joueurs hardcore, le choix d’une mémoire interne à haut débit de lecture a été crucial pour permettre un véritable gap générationnel. Clé de voûte des architectures proposées par Sony comme Microsoft, cet onéreux composant devrait nous ouvrir les portes de mondes plus riches, vastes, détaillés et immersifs que jamais.

Des jeux qui claquent la rétine, c’est bien, mais à quoi s’attendre côté performance technique ?

4K @60fps, le nouveau nombre d’or des consoles

La génération actuelle a plutôt mal commencé. On nous a vendu des machines capables de produire des jeux en full HD à une fréquence d’affichage de 60 images par seconde, mais la réalité est tout autre. Il aura bien souvent fallu que les studios choisissent entre résolution et fréquence d’affichage, quand on n’avait ni l’un ni l’autre sur Xbox One. Avec l’arrivée de la Xbox One X, les joueurs consoles ont pour la première fois pu bénéficier d’une résolution en 4K et d’un taux de rafraîchissement de 60 fps. Mais là encore, si le choix nous est souvent laissé, il est bien trop rare d’avoir les deux, et souvent au prix de sacrifices.

Cette fois-ci, la donne devrait changer. La Xbox Series X utilise des composants de nouvelle génération, contrairement à une Xbox One déjà à la traîne avant même sa sortie. Ici, ce sera fromage et dessert. On nous promet des jeux tournant à 4K à 60 fps minimum, et ce n’est pas pour déplaire aux développeurs.

Selon Gennadiy Korol, Responsable Technique chez Moon Studios, la possibilité d’augmenter le framerate tout en conservant une résolution en 4K est la prochaine grande avancée dans le monde du jeu vidéo, et « le véritable gap générationnel que nous attendions tous ». Il est très impatient de voir s’il est possible de faire tourner Ori and the Will of the Wisps à 120 fps. Même son de cloche chez Kevin Floyer-Lea, très emballé à l’idée de produire des jeux alliant haute résolution et fréquence d’affichage élevée. Mieux encore, l’efficience des architectures next-gen aura aussi un impact positif sur le gameplay. Dans le cas de Rebellion, cela pourrait améliorer la précision de leurs modèles balistiques, par exemple.

La révolution est-elle en marche ?

Tout cela nous semble très prometteur, mais n’oublions pas que chaque annonce de console a été l’occasion de promesses techniques qui ne se sont pas toujours révélées exactes manette en main. Néanmoins, cette nouvelle génération semble renouer avec l’ambition technique, et nous devrions être bientôt fixés sur le rendu dont sera capable la Xbox Series X. En effet, nous nous attendons à un événement dédié en mai, lors duquel des jeux seraient enfin présentés. Patience, il ne nous reste plus que quelques semaines à attendre, au mieux quelques jours.

En attendant, faites le plein d’informations sur la Xbox Series X : Xbox Series X : sortie, prix, specs, jeux, toutes les infos !

Xbox Series X

Accueil > News

12 reactions

jm ysb

23 avr 2020 @ 14:50

même s’il n’est pas forcément évident d’entrevoir, d’imaginer à ce à quoi nous allons faire face, il y a une certaine certitude à ce que les triple A soient bien au dessus de ce que nous avons aujourd’hui en termes de rendu et de fluidité.

si les jeux PS4 (Uncharted, Horison dawn, Spiderman, God of War, the order 1886) et Xbox (Forza, Gears, Ryse, quantum break) et je ne parle pas des jeux tiers (Doom, AC Origins, SW Battle Front et bien d’autres) vous ont perforés les rétines, nul doutent que cela sera le cas avec les prochaines productions sur XsX et PS5 qui se donneront les moyens de le faire.

d’ailleurs, même avec leurs lacunes, leurs architectures décriées par tous le monde, nous sommes très nombreux à avoir passé énormément de bons moments sur nos consoles. même si aujourd’hui, voir même depuis un certains temps, nous sommes dans l’attente d’autres choses...et je pense qu’avec ces machines, nous sommes en présence d’une bonne génération de jeux vidéo qui se dessine.

Snoopy92

23 avr 2020 @ 15:00

Pour ma part j’ai hâte de voir Forza 8 qui servira de jeu vitrine pour ma One X mais j’attends surtout de ce SSD une IA plus réaliste et plus interactive surtout. J’ai hâte !!! Bon les dernières rumeurs parlent de milieu Mai pour les conférences.

ludofast

23 avr 2020 @ 17:13

Par contre la PS5 n’atteint pas la 4K à 60fps, plutôt les 45 à 50fps en mode boost, donc 30 sur une TV sans VRR. Elle devra faire quelques sacrifices.

Pour la Xbox Series X déjà on est juste, le Direct X 12 ultimate devrait améliorer l’optimisation.

avatar

LeTombeur30

23 avr 2020 @ 17:55

Encore une fois, personne ne parle de l’efficacité du Velocity, parce qu une fois lié au SSD son pré chargement de 100go donné au dev permettra d afficher instantanément une quantité énorme d’éléments sans avoir à utilisé le SSD. Pour rappel, Phil Spencer a parlé du Velocity comme étant l’âme de la série X.

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi absolument personne, YouTuber ou autres journaliste n’en parle lorsqu’ils font la différence entre les SSD de la Ps5 et la Série X.

« ludofast » n’exagérons rien et ne devons pas bête comme les Pro Sony, personne n’a dit que les jeux sur Ps5 ne permettrons pas le 60fps elles restera une bonne machine mais personnellement je la vois caremment en dessous de la série X.

eykxas

23 avr 2020 @ 17:58

@ludofast, comment peux-tu savoir que la PS5 ne peut pas faire de 4K à 60fps, sachant que personne ne sait encore à l’heure actuelle quelles sont ses performances...

De même, et pourquoi la XsX serait juste ? Tu as des sources ?

Mr Moot

Rédaction

23 avr 2020 @ 19:15

@LeTombeur30 je n’en ai pas parlé parce que ça ne parle à personne actuellement, et ça aurait donné un faux air de « secret sauce ». Laissons le temps faire les choses, mais je ne doute pas de l’efficacité de la team derrière le hardware : la One S et la X sont la preuve de leur talent.

@Ludofast : j’aimerais bien savoir d’où vient ton benchmark de la PS5...

Mephisto7fr7

24 avr 2020 @ 01:08

Rumeur : Sony a réduit sa production de ps5 pour le lancement. Ce n’est à priori pas à cause du covid 19, ce n’est pas un coup marketing pour créer la pénuri, vu le coût de revient ( leur ssd maison coûte une blinde) ils ont au contraire intérêt à en vendre beaucoup rapidement, mais bien une révision à la baisse des objectifs de vente..... d’après la rumeur la ps5 serait vendu plus de 500$ et Sony pense que la série x pourrait être moins chère ou équivalente....... on dirait le scénario de 2013 à l’envers..... une console moins puissante et plus chère..... présentation en mai pour les deux machines wait and see

ludofast

24 avr 2020 @ 07:09

C’est mathématique, les TFLOPS permettent de savoir ce que le GPU est capable de calculer. J’ai l’habitude de consulter les benchmarks. Sur la plupart des AAA, et avec des paramètres graphiques élevés :

1,5 TFLOPS : 1080p 30fps 3 TFLOPS : 1080p 60fps

Pour atteindre la 4k on multiplie la résolution et donc la puissance requise par 4.

6 TFLOPS : 4k 30fps 12 TFLOPS : 4k 60fps

Les choix de Microsoft ne sont pas anodins. Cela peut varier bien entendu, mais ça vous donne une idée. La PS5 a le c*l entre deux chaises, comme la PS4 pro, qui se retrouvait avec du 1440p ou 1800p. Quand on ampute de 30%, on ne peut pas atteindre l’objectif sans sacrifice conséquent.

Mephisto7fr7

24 avr 2020 @ 16:03

Le ssd doit alléger le travail du gpu donc on peut dire que les deux machines on un bien meilleur potentiel que les gens précédentes comparativement. Pas de miracle je pense 30% de différence de puissance le meilleur ssd du monde ne comblera pas le gap. Par contre c’est bien les studios qui feront la différence. Ce que fait naugthy dog est impressionnant par rapport par rapport aux autres avec le même hardware. Sony s’en sortira avec ses exclus qui seront techniquement moins puissante, mais verra t on la différence ? Le jeu sera t il moins bon ? C’est là que les nouveaux studios Microsoft avec the initiative en tête doivent faire la différence. Sinon.......

avatar

JoeHell

24 avr 2020 @ 17:40

@Ludofast : Tu dis n’importe quoi, la puissance d’une machine ne se résume pas au Téraflops. La XSX aura 2 fois plus de Téraflops que la One X mais sera pourtant 4 fois plus puissante de part sa nouvelle architecture, dixit notre ami Philou.

La preuve c’est que la One X avec 6 Téraflops arrive à faire tourner des jeux en 4K 60 fps ... pas beaucoup certes mais quand-même.

12