Xbox Series X : la révolution du SSD, jeux en 4K à 60fps, l’avis des développeurs

«l’isthme d’Onan» le 23 avril @ 14:182020-04-23T21:01:19+00:00" - 12 réaction(s)

La nouvelle génération approche à grands pas, et si nous possédons déjà les caractéristiques techniques de la Xbox Series X et de la PS5, la soif d’informations se fait toujours sentir. Pour commencer, peu de monde réalise vraiment ce qu’implique les spécificités techniques des futures têtes d’affiche de Microsoft et Sony, et les discussions sur le sujet ne volent souvent pas bien haut. Dans ce contexte, il n’est pas toujours facile de se faire une idée par soi-même et la parole de professionnels permet de nous donner une idée de l’impact de ces nouvelles architectures.

Le site windowscentral a eu l’occasion d’interroger plusieurs développeurs sur ce qu’apportera la Xbox Series X par rapport à la génération actuelle, et ceux-ci semblent très positifs sur les choix de Microsoft. Si cette position n’est pas étonnante de la part des studios « maison », nous retrouvons le même son de cloche chez les studios tiers.

Le SSD, pierre angulaire du saut générationnel

On en entend beaucoup parler depuis les premières informations distillées par Microsoft sur la Xbox Series X, et celui-ci était au cœur de la présentation de la PS5 par Marc Cerny : il s’agit du SSD. Bien connu des joueurs PC, le fait d’incorporer du stockage de type flash dans une architecture unifiée permettra d’en tirer tous les partis, puisque présent chez les deux constructeurs. Dans le même sens que les propos récents de Marcus Letho, les interlocuteurs de WindowsCentral mettent en avant l’impact majeur du SSD sur le développement, ainsi que sur le game design.

Selon Jason Ronald, responsable du Program Management chez Xbox, l’utilisation d’un SSD était la seul solution pour dépasser la limite atteinte par la Xbox One X avec son stockage traditionnel. La conception de la Xbox Series X a été centrée sur la performance au service de la créativité des développeurs, et cela passe par le débit proposé par la mémoire interne.

Afin de libérer la créativité des développeurs pour créer des expériences de jeu transformatrices, nous savions que nous devions également investir dans des vitesses d’entrées/sorties du niveau d’un SSD

Pour Kevin Floyer-Lea, Responsable Technologique chez Rebellion (Zombie Army 4 : Dead War), cela permettra non seulement de charger les environnements en un instant, autorisant ainsi des mondes bien plus vastes que ce que l’on a connu sur Xbox One, mais cela pourra aussi révolutionner le domaine de l’animation. Aujourd’hui, seuls les personnages principaux bénéficient de motion capture, et celle-ci pourrait être étendue aux personnages non jouables à l’avenir. Un gros gain pour le réalisme et l’immersion, en somme.

Côté The Coalition, Mike Rayner nous indique qu’actuellement, l’équilibre entre temps de chargement et rendu visuel implique de faire des choix et de revoir leurs ambitions à la baisse. Grâce à la présence du SSD, couplé à des outils de développement performants, il sera possible à l’avenir d’améliorer la qualité des textures tout en réduisant les temps de chargement.

Avec la Xbox Series X, dès le départ, nous avons réduit nos temps de chargement de plus de 4x sans aucune modification du code initial.

Plus qu’un argument marketing destiné aux joueurs hardcore, le choix d’une mémoire interne à haut débit de lecture a été crucial pour permettre un véritable gap générationnel. Clé de voûte des architectures proposées par Sony comme Microsoft, cet onéreux composant devrait nous ouvrir les portes de mondes plus riches, vastes, détaillés et immersifs que jamais.

Des jeux qui claquent la rétine, c’est bien, mais à quoi s’attendre côté performance technique ?

4K @60fps, le nouveau nombre d’or des consoles

La génération actuelle a plutôt mal commencé. On nous a vendu des machines capables de produire des jeux en full HD à une fréquence d’affichage de 60 images par seconde, mais la réalité est tout autre. Il aura bien souvent fallu que les studios choisissent entre résolution et fréquence d’affichage, quand on n’avait ni l’un ni l’autre sur Xbox One. Avec l’arrivée de la Xbox One X, les joueurs consoles ont pour la première fois pu bénéficier d’une résolution en 4K et d’un taux de rafraîchissement de 60 fps. Mais là encore, si le choix nous est souvent laissé, il est bien trop rare d’avoir les deux, et souvent au prix de sacrifices.

Cette fois-ci, la donne devrait changer. La Xbox Series X utilise des composants de nouvelle génération, contrairement à une Xbox One déjà à la traîne avant même sa sortie. Ici, ce sera fromage et dessert. On nous promet des jeux tournant à 4K à 60 fps minimum, et ce n’est pas pour déplaire aux développeurs.

Selon Gennadiy Korol, Responsable Technique chez Moon Studios, la possibilité d’augmenter le framerate tout en conservant une résolution en 4K est la prochaine grande avancée dans le monde du jeu vidéo, et « le véritable gap générationnel que nous attendions tous ». Il est très impatient de voir s’il est possible de faire tourner Ori and the Will of the Wisps à 120 fps. Même son de cloche chez Kevin Floyer-Lea, très emballé à l’idée de produire des jeux alliant haute résolution et fréquence d’affichage élevée. Mieux encore, l’efficience des architectures next-gen aura aussi un impact positif sur le gameplay. Dans le cas de Rebellion, cela pourrait améliorer la précision de leurs modèles balistiques, par exemple.

La révolution est-elle en marche ?

Tout cela nous semble très prometteur, mais n’oublions pas que chaque annonce de console a été l’occasion de promesses techniques qui ne se sont pas toujours révélées exactes manette en main. Néanmoins, cette nouvelle génération semble renouer avec l’ambition technique, et nous devrions être bientôt fixés sur le rendu dont sera capable la Xbox Series X. En effet, nous nous attendons à un événement dédié en mai, lors duquel des jeux seraient enfin présentés. Patience, il ne nous reste plus que quelques semaines à attendre, au mieux quelques jours.

En attendant, faites le plein d’informations sur la Xbox Series X : Xbox Series X : nouveautés, sortie, specs et design, toutes les infos !

Xbox Series X

Accueil > News

12 reactions

Pittbul57

24 avr 2020 @ 20:46

Hello tous le monde. C’est bien tout ça mais il y a un sujet sur lequel je m’interroge car aucune info n’a vraiment circuler sur le sujet. MS a bien vu son coup en présentant directement une extension de son SSD (on repassera pour le prix lol). Mais pour ceux comme moi qui prendront les deux console. Comment on va faire pour étendre le stockage sur PS5 ? Il est beau leur SSD de la mort mais quel est l’interêt si on peux pas avoir les meme perf sur une extension... faudra copier ses jeux préféré pour avoir les perf à 100% sur le disque internet et ciao les jeux stockés sur un disque externe.. à moins que je me trompe en affirmant ça.. y a t’il des connaisseurs de SSD qui pourront me répondre ?

Mephisto7fr7

25 avr 2020 @ 00:03

Pittbull, les deux consoles supporteront les DD externe non ssd. La série x aura une extension flash du même niveau que le ssd interne. Tu pourras a minima doubler la capacité soit 2gigas sans diminuer la vitesse. C’est tout bon car le ssd serie x est standard donc outre l’officiel il y aura d’autres modèles à terme. Pour la ps5 le ssd est un format propriétaire et fait 850gigas, pas d’extension prévue identique au ssd Sony, et aucune autre marque ne devrait pouvoir en sortir. Il coute une blinde à produire. D’après ce que j’ai lu les jeux exclusifs ps5 devront obligatoirement être sur le ssd interne pour fonctionner. A priori ce n’est pas le cas de la serie x. Vu la taille des jeux en constante augmentation j’imagine mal une console avec seulement 850gigas et pas De possibilité d’extension équivalente. Sony doit avoir un plan sinon c’est une erreur vraiment grossière. Sinon comme toi je prendrai les deux consoles.

12